[Preview] Demon’s Mirror

Découvrez le monde de Demon’s Mirror, un univers fantastique où les combats se font à base de Decks de cartes, le tout sur un fond de Roguelike. La sortie est prévue prochainement et en attendant Good Shepherd Entertainment nous propose une démo pour découvrir cet univers.

Cette preview a été réalisée sur une version PC fournie par l’Éditeur.

Une histoire de Miroir

Incarnez l’une des trois âmes piégées et embarquez pour un voyage perfide où vos pires cauchemars vous guettent ! Collectez de nouvelles cartes et gagnez en puissance en naviguant dans un labyrinthe en constante évolution où les défis se multiplient pour résoudre le mystère du miroir démoniaque qui vous a piégé ici.

Demon’s Mirror

Dans la démo de Demon’s Mirror nous n’avons eu accès qu’à un seul mage. Les deux autres étaient verrouillés, je ne peux donc pas donner mon avis dessus. C’est Draga que nous avons incarné, une sorte de mage Dragon. L’aventure commence sur une Map avec différents logos dont je vous parlerai plus bas. Le but du jeu est de vaincre les ennemis en utilisant votre Deck de cartes mais aussi la grille sur le côté pour faire des dégâts et tout en vous protégeant.

Des combats dynamiques

On part sur du tour par tour. Vous attaquez, ensuite les ennemis vous attaqueront un par un. Il va donc falloir prendre ça en compte dans votre stratégie. Car mine de rien vous allez faire des dégâts mais eux vont vous en faire pas mal aussi. Il va donc falloir choisir dans quel ordre vous allez les tuer.

Par chance, vos cartes vont vous permettre parfois de gagner des points dans votre tour et en plus, si vous utilisez la grille vous pouvez faire un peu de dégâts durant votre tour. Il va donc clairement falloir veiller à bien utiliser vos cartes et vos coups bonus.

La précipitation et l’impulsivité ne sont pas un atout dans Demon’s Mirror, alors surtout prenez votre temps.

Une map décisive

Vous aurez beau jouer et rejouer, vous n’aurez pas de routine. À chaque lancement de partie le positionnement des symboles et donc des ennemis change. Sur la map vous avez :

  • Les ennemis (Tête de mort)
  • Les événements spéciaux (Point d’interrogation)
  • Les élites (Tête de mort royales)
  • Les boost (Coffres trésors, feu de camp de soin, Shop et pierre bonus)
  • Le boss

Et donc les ennemis ne seront pas aux mêmes endroits tout comme les boost non plus alors surtout réfléchissez au chemin à prendre car cela changera beaucoup de choses lors de vos Games.

Notez que l’évolution se fait en linéaire, quand vous prenez un chemin vous ne pouvez pas revenir en arrière pour voir d’autres endroits.

Une épopée qui s’annonce riche et captivante

Dès le lancement, on découvre un peu l’histoire. Malheureusement, nous sommes sur une version anglaise. J’espère qu’une VF sera sortie d’ici là car ayant un niveau assez bas en Anglais, j’ai eu beaucoup de mal à comprendre toute l’histoire mais aussi à suivre le tuto qui regorge de mots techniques compliqués à apprendre.

Le côté non traduit peut donc clairement être un frein dans ce jeu et c’est assez dommage car il gagne à être connu.

Un graphisme coloré et stimulant

Niveau graphisme on est sur du dessin assez simple mais tout de même détaillé. Les personnages sont sympathiques et le bestiaire promet d’être assez diversifié. À voir ce que ça va donner sur le jeu au complet.

La map manque de détails mais une fois en combat on n’est pas trop déçu. Malheureusement, un seul mage est accessible pour le moment et c’est un peu frustrant. J’aurais adoré voir le design des deux autres car Daga semble un peu trop simple à mon goût.

Les animations d’attaque autour sont présentes et tapent à l’œil et la grille d’enchaînements est tout aussi belle. Des couleurs qui attirent l’œil et des animations très appréciables. En termes de musique, on n’a pas à se plaindre non plus.

Mon avis sur Demon’s Mirror

Demon’s Mirror est assez sympathique. Du moins la démo nous vend du rêve. Trois personnages jouables, un deck de cartes et une grille à la puzzle game pour faire des alignements et agir sur le combat. Non, clairement sur les grandes lignes c’est sympa. Mais si on se penche un peu sur les détails, on peut dire, que le deck de cartes n’est pas très varié et même en les améliorant on reste sur notre faim. Niveau design, l’illustration des cartes n’est pas très sexy. Clairement tout ce qui touche aux cartes dans les jeux s’évalue souvent sur le côté illustration. Là, il n’y a rien de joli ni de tape à l’œil.

La grille n’est pas un puzzle game, on fait des alignements pour agir sur les combats mais c’est tout. Je m’attendais à gagner des points en me la jouant Candy Crush. Même si les niveaux sont toujours différents, une certaine redondance s’installe. Du moins dans la démo.

Mais le côté roguelike est tout de même très appréciable au final. Comme souvent on avance mais la mort nous envahit et au moment du game over, on perd tout sauf notre argent ce qui va nous permettre dans les shop de financer la suite. La démo propose donc pas mal de choses mais à voir ce que le jeu dans sa totalité va nous offrir. Un bestiaire étoffé ? Plusieurs univers différents ? Surprise !

Pour conclure…

Passez le miroir du démon et découvrez cet univers digne d’un livre de Fantasy. Des combats au tour par tour, des cartes pour attaquer et vous défendre et tout un panel d’ennemis à affronter. Découvrez la démo gratuite sur Steam en attendant la sortie de Demon’s Mirror.

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Des combats animés (Animation d’attaque)

Deck + grille d’alignement pour attaquer

Combat au tour par tour

Une histoire travaillée

Trois mages disponibles à venir (pour le moment un seul)

Map qui change à chaque partie.

Stratégie de déplacement sur la map

Les points négatifs

Deck de cartes pas très diversifiées

Grille pas très utile (on aurait aimé un vrai puzzle game)

Redondance liée au type de jeu

Vous devriez Lire aussi
Borderlands 3

Dans le même genre

Laisser un commentaire

En savoir plus sur GeeksByGirls

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading