Monster Hunter Stories

Monster Hunter Stories est un RPG sur Nintendo Switch, PS4 et PC (Steam). Il est développé et édité par Capcom.

Ce test a été réalisé sur une version Nintendo Switch fournie par l’Éditeur.

En avant pour dompter votre Monstie dans Monster Hunter Stories !

Monster Hunter Stories nous propose un monde différent de la licence. En effet, au lieu de tuer des monstres à la chaîne, nous allons pouvoir en dompter et monter une équipe pour nous permettre de partir à la chasse aux œufs. 

On débute l’aventure dans une forêt avec deux amis. Âgé d’une dizaine d’années, on décide de devenir Rider plus rapidement que prévu en bravant les règles. Pendant notre recherche, on trouve un œuf de Rathalos et la magie opère : on le fait éclore. S’ensuit un lien d’amitié, ce qui rend notre personne exceptionnelle.

On accède alors à la personnalisation de notre personnage. Ici, c’est pas mal fait, on peut choisir le sexe et personnaliser l’ensemble des caractéristiques du visage. Il est possible de faire des personnages bien drôles mais aussi de le faire à notre image.

Une fois fait, nous voilà de retour dans notre village et bien sûr une punition va tomber sur notre petit groupe pour avoir enfreint les règles. Mais voilà un Nargacuga surgit et on se rend compte qu’il est devenu complètement fou à cause du Fléau noir. Il saccage le village et tue la famille de Ren, notre ami. Cela affecte l’ensemble du groupe d’amis et cela le sépare même.

Puis nous retrouvons notre personnage, un an plus tard avec la quête nous permettant enfin de pouvoir dompter des monsties.

Vous avez dit monsties ?

Vous l’aurez compris, on se retrouve dans un épisode qui ressemble très fortement à Pokémon. Nous avons dû trouver tous les monstres répertoriés dans notre encyclopédie. Ils sont alors appelés les Monsties. Il est possible d’avoir 5 monsties avec soi lors de la chasse et récolte de ces derniers. Il est possible lors de la capture des monstres de pouvoir les renommer comme on le souhaite et le surplus de monsties est mis dans une écurie où il est possible de venir les voir et de changer son équipe en cours. Il sera sûrement nécessaire de changer son équipe pour nous permettre d’utiliser les capacités spéciales de ces derniers. Par exemple, certains vous permettront de nager, ou encore de sauter très loin. Il faut savoir aussi que l’on est capable de monter sur le dos de notre monsties dès le départ. Le déplacement est ainsi beaucoup plus agréable dès le début. Le point central de notre aventure est notre village.

Même si notre but est de trouver tous les œufs et de tous les collecter pour y arriver, nous allons devoir quand même procéder à quelques combats. Les Rider sont de bons combattants. Il faut savoir que nous allons affronter ces monstres en tour par tour. Le mécanisme de jeu est assez simple. Nous avons trois attaques : Force, vitesse et technique. Les ennemis ont exactement les mêmes que nous, pas de favoritisme pour un camp. Alors comment faire pour gagner ? La mécanique est assez simple : 

  • Force > Technique
  • Vitesse > Force
  • Technique > Vitesse

Une fois compris ce mécanisme de jeu, il suffit de choisir la bonne attaque pour l’emporter sur l’adversaire. Il est possible d’attaquer en même temps que notre ennemi, alors on appelle ça un duel. Si on remporte des duels, cela nous apporte des points d’amitié avec notre monsties. Plus on montre l’amitié entre nous et le monsties plus nous avons de possibilités d’attaques lors des combats. Il est aussi possible de faire des attaques combinées avec le monsties. Et ainsi faire beaucoup plus de dégâts à son ennemi. Plus on avance, plus on débloque de possibilités lors des combats et le gameplay devient beaucoup plus intéressant.

Mais pas que de la chasse !

Monster Hunter Stories est un titre qui nous propose une belle progression linéaire de nos personnages et de l’histoire. Mais sachez qu’il est assez dommage de rusher et d’éviter les combats car le jeu propose nombre d’activités qui permettent d’avancer et de monter les niveaux mais aussi de découvrir plein de trésors ou encore d’endroits cachés.

Niveau décor, on ne va pas se cacher, c’est un remake d’un jeu 3DS et il est porté sur Nintendo Switch. Le Village est bien fait et on a pas mal de choses à regarder niveau décor. Mais une fois sorti, il y a pas mal de zones qui sont assez vides. Par contre, certains endroits sont plus travaillés que d’autres et on a plus envie de passer de temps dessus. J’ai beaucoup apprécié le design des monstres. Ils sont colorés et bien dessinés. Ils ont des expressions faciles qui nous permettent de bien identifier s’ils sont amicaux ou pas. 

Nous sommes vraiment dans un titre où la durée du jeu et les activités sont plus mises en avant que le graphisme. Mais il faut aussi rappeler que le titre est aussi destiné à un public plutôt jeune et on le sait, ils sont beaucoup moins critiques que nous sur les graphismes, tant que c’est coloré et fluide, ils sont heureux. 

Un vrai plus est que la progression des combats est bien présente. Plus on avance, plus les combats sont difficiles et demandent de mettre en place des stratégies. Les quêtes secondaires sont un vrai plus pour nous permettre de monter les niveaux sans vraiment faire que farmer dans le vide. Il ne faut pas non plus négliger notre amitié avec nos monsties. C’est une étape importante du gameplay mais aussi de la réussite de la mission. Il y a beaucoup d’activités mais aussi de compétences à débloquer, c’est vraiment un bon point de pouvoir choisir les compétences et créer le monsties de nos rêves, celui qui battra tout le monde.

Mon avis sur Monster Hunter Stories

Monster Hunter Stories est un titre que j’avais vraiment envie de faire. L’aventure nous offre la possibilité d’avancer à notre rythme et de choisir les activités à faire. L’histoire principale est très accessible et permet de passer un vrai bon moment. J‘aime beaucoup passer mon temps à traverser l’univers, à chercher tous les petits secrets et faire les quêtes secondaires. Il est sûr que pour les personnes qui ont déjà effectué l’aventure cela risque d’être un peu long mais pour les nouveaux joueurs, c’est vraiment top. On passe un bon moment agréable et j’ai vraiment apprécié pouvoir me lier d’amitié avec mon Monsties et créer une équipe solide.

Le jeu est assez bien optimisé pour la Nintendo Switch et c’est assez agréable. De plus, si vous avez aimé l’univers, il est possible de continuer à jouer avec Monster Hunter Stories 2. Le jeu est disponible à moins de 30€, ce qui reste vraiment très abordable pour le nombre d’heures de jeu proposées. Vraiment de quoi donner envie de se lancer !

Pour conclure…

Monster Hunter Stories est accessible, permettant à pas mal de joueurs de finir le jeu et de découvrir la licence. Il y a beaucoup d’activités à faire et on ne s’ennuie pas du tout. Les monstres et les personnages sont bien réussis et on adhère facilement à l’univers. Un bon RPG qui saura bien vous occuper !

La  note  de la  rédaction

4-5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Nombreuses activités

Beaucoup de monstres à capturer

Mode old school

Bande son

Les points négatifs

Zones un peu vides

Manque un peu de diversité dans les quêtes secondaires

Vous devriez Lire aussi
Saiyan Goku Tap Super

Dans le même genre

Laisser un commentaire

En savoir plus sur GeeksByGirls

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading