The Planet Crafter

The Planet Crafter est un jeu de crafting et de survie où l’objectif est de terraformer une planète inhabitable afin de la rendre hospitalière. Le jeu est développé et édité par Miju Games, un petit studio français. The Planet Crafter est disponible depuis le 10 avril 2024 sur PC.

Ce test a été réalisé sur une version PC fournie par l’Éditeur.

Un jeu de crafting en monde ouvert de survie dans l’espace. Transformez l’écosystème d’une planète hostile pour la rendre habitable pour les humains. Survivez, collectez, construisez votre base puis créez de l’oxygène, de la chaleur et de la pression pour créer une toute nouvelle biosphère.

Miju Games

Le contexte de The Planet Crafter

Nous sommes en l’an 3058 et vous avez été assigné sur une planète. Votre mission va être de lancer et faire avancer le processus de terraformation de votre nouvelle planète. Enfin ça, c’est ce que veut vous faire croire la Sentinel Corp au début de la partie. Mais vous apprendrez très vite que vous êtes en fait un criminel et que vous êtes en train de commuer votre peine en extradition. Afin d’être libéré, délivré, de toutes les charges à votre encontre, vous devrez entièrement terraformer la planète. Mais êtes-vous le seul à terraformer une planète en guise de peine carcérale ? Et êtes-vous vraiment le premier habitant de cette planète ?

Les débuts dans The Planet Crafter

Comme vous l’aurez compris, le but principal de The Planet Crafter est de terraformer une planète entière. Afin d’atteindre votre objectif, vous aurez différentes actions à faire, qu’on peut diviser en deux grandes catégories : l’exploration et le crafting.

Dans The Planet Crafter, vous n’aurez pas le choix, pour avancer il va falloir explorer. Au début, vous ne pourrez pas aller bien loin avec vos maigres réserves d’oxygène. Cependant, tout autour de la capsule qui vous servira de base dans un premier temps, vous allez pouvoir trouver tout un tas de matériaux. Une fois ramassé, un matériau disparaît définitivement. Ces derniers vont vous permettre de crafter vos premiers objets. Attention cependant aux chutes de météorites ! Bien qu’elles libèrent des matériaux en se crashant, elles peuvent vous être fatales si vous en prenez une de plein fouet ! 

Après avoir fabriqué votre premier sac à dos et votre réservoir d’oxygène, vous pourrez vous éloigner un peu plus de votre capsule afin de ramener encore plus de matières premières. Viendra alors le moment de crafter votre micropuce de construction. Grâce à cette dernière, vous pourrez enfin construire votre propre base digne de ce nom, avec des supers écrans plats vous indiquant la progression de la terraformation. Dans un premier temps, il vous faudra atteindre l’étape du ciel bleu. 

Afin de terraformer votre planète, et atteindre la première étape qui est le ciel bleu, il faudra commencer par influer sur trois paramètres : l’oxygène, la chaleur et la pression. En avançant dans le jeu, vous devrez gérer de nouveaux paramètres comme la biomasse par exemple. La progression des différents paramètres vous permettra de débloquer des nouveaux plans de craft.

L’oxygène

Pour faire augmenter la quantité d’oxygène, il faudra fabriquer des végétubes dans lesquels il sera nécessaire de placer des graines de plantes. Les plantes donnent plus ou moins d’oxygène suivant leur espèce. Plus tard dans le jeu, il sera possible d’obtenir des végétubes ou des bâtiments produisant plus d’oxygène

La chaleur

Pour faire augmenter la température de votre planète, il faudra installer des chauffages. Tout comme pour les végétubes, vous pourrez en obtenir des plus performants au fil du jeu. Cependant, ils seront plus gourmands en énergie et en ressources plus rares.

La pression

Pour faire augmenter la pression de la planète, il faudra installer des foreuses. De la même manière que les végétubes et les chauffages, vous pourrez débloquer des foreuses de plus en plus puissantes au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu. 

Afin d’accélérer le processus de terraformation de la planète, vous pourrez par la suite envoyer des fusées dans l’atmosphère afin d’augmenter considérablement la pression ou la chaleur de la planète par exemple. D’ailleurs, vous pourrez également lancer des fusées afin de cartographier la planète et d’en avoir une vue aérienne. Et petit truc fun, on peut s’amuser à faire dévier les fusées de leur trajectoire pour qu’elles se cognent partout dans la base !

La gestion de l’énergie dans The Planet Crafter

Dans The Planet Crafter, vous serez très vite amenés à devoir gérer correctement votre approvisionnement en énergie. En effet, plus vous aurez d’objets nécessitant de l’énergie, plus vous en aurez besoin. Dans un premier temps, vous pourrez installer des éoliennes afin de subvenir à vos besoins. Cependant, vous vous rendrez très vite compte qu’il faudra beaucoup trop d’éoliennes pour alimenter toute votre base. Il va donc rapidement falloir passer aux panneaux solaires afin de ne pas vous retrouver avec une panne de courant générale sur les bras. Plus tard, vous pourrez passer à un tout autre niveau en installant des réacteurs nucléaires. Bref, ne négligez pas l’énergie, car qui dit panne de courant dit arrêt de la terraformation ! 

Les étapes de terraformation dans The Planet Crafter

Un peu plus haut, je vous disais qu’il allait falloir atteindre l’étape du ciel bleu pour progresser dans The Planet Crafter. En effet, vous allez avancer par palier et il y en aura un certain nombre à atteindre avant d’arriver à une planète habitable digne de ce nom ! Vous allez donc commencer avec une planète aride et votre premier objectif sera de remplacer un ciel constamment rouge orangé par un ciel d’un beau bleu azur. Une fois cette étape atteinte, il faudra réussir à obtenir des nuages. Viendra ensuite le palier de la pluie. Quel plaisir de voir la première averse tomber sur cette terre toute sèche ! 

Il faudra ensuite atteindre le palier de l’eau liquide. Une fois cette dernière obtenue, vous pourrez atteindre l’étape des lacs. Et là, le paysage sera déjà pas mal transformé ! Il m’a fallu une dizaine d’heures de jeu pour arriver à la fin de l’étape des lacs. Comment vous dire que je ne suis pas près d’avoir des animaux en train de gambader sur ma planète ! 

Une fois ces premières étapes passées, il y en a encore toute une flopée à atteindre. Après avoir obtenu de l’eau et des lacs, il faudra arriver au palier de la mousse puis à celui de la flore. Viendra ensuite le tour des arbres, des insectes et de l’atmosphère respirable. Et comme si ce n’était pas assez, vous devrez encore atteindre les étapes des poissons, des amphibiens et enfin, les tant attendus mammifères !

Bref, il y a de quoi faire avant d’achever la terraformation de la planète. De quoi passer plusieurs dizaines d’heures sur The Planet Crafter. 

L’exploration dans The Planet Crafter

S’il fallait uniquement terraformer la planète pour finir complètement The Planet Crafter, ce ne serait pas drôle ! L’exploration occupe une part très importante dans le jeu. En effet, l’exploration va vous permettre de récupérer tout un tas de ressources, mais pas seulement. Quand vos réserves d’oxygène seront assez conséquentes, vous pourrez enfin aller explorer les différents vaisseaux écrasés sur la planète que vous pouvez apercevoir dès le début du jeu.

Dans ces vaisseaux, vous pourrez trouver des caisses de matériaux et graines plus ou moins rares, mais pas seulement. Vous pourrez également y trouver des micropuces de plan. Ces dernières vous permettront de débloquer de nouveaux objets ou bâtiments à crafter. De plus, vous pourrez également en apprendre plus sur le lore du jeu en fouillant bien. D’ailleurs, il n’y a pas que dans les vaisseaux que vous pourrez trouver des informations sur le lore de The Planet Crafter, mais je ne vous en dis pas plus, c’est plus sympa de le découvrir par soi-même !

Au début l’exploration peut prendre un peu de temps, mais quand vous débloquerez le jetpack, les allers-retours entre la base et le lieu d’un crash prendront vraiment peu de temps !

La direction artistique dans The Planet Crafter

The Planet Crafter est un jeu vraiment très beau visuellement. Les ambiances colorées du début de partie avec ce camaïeu de rouge orangé sont vraiment magnifiques. Ce qui me plaît vraiment le plus dans le jeu c’est vraiment le lighting et les ambiances colorées. Bon, pour ce qui est des textures du sol ou des falaises, certaines fonctionnent très bien de loin mais de près ça marche carrément moins bien.

Les objets et les bâtiments ont vraiment un design super cool. Là pour le coup les textures fonctionnent bien, certains objets sont animés et certains ont même leur propre lighting. Et ce qui est cool c’est qu’on peut vraiment aménager notre base comme on veut !

Le son fonctionne également très bien, la musique d’ambiance ne prend pas trop de place. Et quand notre personnage est en train de mourir et qu’on entend les battements de son cœur de plus en plus fort, ah ça met carrément dans l’ambiance !

Mon avis sur The Planet Crafter

The Planet Crafter est un excellent jeu de terraforming de planète. Il a une grosse durée de vie si on veut le finir à 100%. Le jeu est super facile à prendre en main et on apprend très vite de nos erreurs ! Le fait d’avoir différentes étapes de terraformation à atteindre est un vrai plus. On voit vraiment la planète se développer petit à petit et on n’a pas tout qui se développe en même temps donc c’est vraiment cool. Il y a énormément de plans de craft différents à débloquer, ce qui permet de vraiment personnaliser sa base comme on le veut et avec très peu de limites. J’ai également beaucoup apprécié que The Planet Crafter soit un jeu de survie mais pas basé sur le fait de devoir constamment se battre contre des mobs. Là on doit juste se battre contre les éléments, et c’est amplement suffisant. 

Le jeu a un petit côté addictif, genre on a envie d’atteindre la fin d’une étape de terraformation avant de se déconnecter. Du coup, on se retrouve à jouer trois heures d’affilée au lieu d’une seule heure prévue ! 

Autre point super cool : le lore du jeu. Je n’ai pas encore débloqué ou trouvé toutes les informations nécessaires à la compréhension de l’entièreté du lore mais j’ai vraiment envie d’en savoir plus, et c’est ce qui me pousse à explorer les moindres recoins de la planète ! 

La direction artistique du jeu fonctionne vraiment bien, j’ai juste un petit bémol sur les textures du sol ou des falaises qui ne marchent pas très bien vu de près. 

J’ai pu tester le mode multijoueur du jeu et tout marchait parfaitement sans aucun bug. The Planet Crafter est encore plus plaisant à jouer à plusieurs ! 

Bref, ce jeu a un bel avenir devant lui.

Pour conclure…

The Planet Crafter est un excellent jeu de terraforming qui ne laisse pas de côté l’exploration, le crafting et la gestion des ressources. Il y a toute une planète et tout un lore à découvrir, mais aussi une base entièrement personnalisable pour ceux qui se sentiraient l’âme d’un architecte. La direction artistique du jeu est vraiment cool et c’est un vrai plaisir de voir la planète évoluer et se transformer petit à petit. The Planet Crafter est un jeu avec une bonne durée de vie et le mode multijoueur est un vrai plus. Je ne pensais pas apprécier autant ce jeu, mais l’équilibre entre exploration, crafting, gestion et passage des étapes de terraformation lui donne un petit côté addictif.

La  note  de la  rédaction

4-5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Le gameplay

Le lore du jeu

La direction artistique

La facilité de prise en main du jeu

Le mode multijoueur

LE JETPACK !!!

Les points négatifs

Les textures du sol et des falaises pas toujours top

Vous devriez Lire aussi
Sorties Jeux Février 2023

Dans le même genre

Laisser un commentaire