La PlayStation Portal de chez Sony

Sony a fait peu de consoles portables. Si on peut en compter 3 avec la PocketStation, la célèbre PSP et puis finalement la Ps Vita. Cette dernière étant sortie en 2012 et ayant très clairement de bons points forts, autant dire que l’arrivée d’une nouvelle console portable (pourquoi pas d’une Ps Vita 2 ?) ferait bien plaisir aux amateurs de PlayStation.

Avec le projet Q, nous avons donc tous un peu frémi à l’idée de voir une console portable pointer le bout de son nez. Se dévoilant peu à peu, ce n’est finalement pas une console portable qui nous a été présentée. Sous le nom de PlayStation Portal, cette dernière n’est pour finir, qu’un accessoire de la PlayStation 5. Plus précisément, un lecteur à distance. Sorti le 15 novembre 2023, cet écran-manette nous promettait de pouvoir jouer à notre console favorite à distance.

La PlayStation Portal : Comment ça marche ?

Facile à configurer, la PlayStation Portal ne dispose que du strict nécessaire en réglages. Une connexion internet, un compte PSN et la console PS5 associée et c’est parti ! Il est d’ailleurs possible de jouer de n’importe où avec sa PlayStation Portal, à condition d’avoir une connexion internet et sa PlayStation 5 allumée ou en mode repos. Pas du tout économe en ce qui concerne l’électricité et impossible d’utiliser la PlayStation Portal si par mégarde on éteint sa PS5 depuis cet écran de remote play.

Ajoutez à cela l’impossibilité de l’utiliser directement après l’allumage de la PlayStation 5. En effet, une manette DualSense doit en premier lieu être connectée et choisir un utilisateur. La PlayStation Portal prend ensuite le relais, ce qui déconnecte la DualSense. 

La PlayStation Portal s’allume simplement avec un bouton on/off, totalement indépendant de la PS5. Elle se débloque ensuite à la PS5 via le bouton Home. Elle dispose aussi d’un bouton permettant de la lier à la technologie PlayStation Link. Ce qui veut donc dire que l’on peut utiliser son casque Pulse Elite et/ou ses écouteurs Pulse Explore avec cet appareil. En contrepartie, impossible d’utiliser le bluetooth, mais il est possible d’utiliser un casque filaire avec l’entrée audio de 3,5mm. 

La PlayStation Portal : La PlayStation 5 à mettre (presque) en poche

La PlayStation Portal, à l’image de la PlayStation 5 revet un design courbé, principalement blanc. Reprenant à l’identique la DualSense blanche, Sony a “coupé” la manette en deux pour y glisser un écran entre les deux parties, elles-mêmes reliées entre elles par une passerelle blanche. Seule réelle différence, les boutons Home et Mute habituellement sous le pad, ont été déplacés à côté des boutons Start et Share. La place du Pad ayant été supprimée, il est intégré à l’écran. L’entrée USB-C permettant de changer l’accessoire se situe sous la “passerelle”, ce qui permet de positionner la PlayStation Portal n’importe comment pendant la charge, sans que la prise ne risque d’abîmer le fil et/ou l’entrée. Dans le même état d’esprit, l’entrée audio est placée juste à côté. 

La DualSense ayant été reprise pour la PlayStation Portal, la prise en main est donc quasiment identique. Seule différence, l’espace entre les mains est donc plus large, ce qui est assez déstabilisant au début, mais on s’y habitue finalement très vite. Avec un écran LCD large de 8 pouces, la PlayStation Portal nous permet de profiter d’un excellent confort visuel. Capable en plus de faire tourner des jeux de 60fps en 1080p, cette machine dispose donc de très bons arguments techniques en ce qui concerne l’expérience visuelle. 

Avec une bonne connexion, la PlayStation Portal est très fluide, même si de mon côté, jamais autant que la PlayStation 5. Pour un jeu lambda cela ne se remarque quasiment pas, mais pour un jeu demandant plus de réactivités et de précision, cela se ressent. Si la connexion n’est pas assez bonne, la PlayStation Portal se fige et on est alors obligé de l’éteindre, la rallumer et de la reconnecter à la PlayStation 5. Ne jouez donc pas en classé sur la Portal, car si elle freeze, la PlayStation 5 elle, continue de tourner. 

Descriptif Technique

Taille de l’écran 8 pouces

Poids 532g

Hauteur 10cm

Largeur 29 cm

Couleur Blanche

Chargeur USB-C

La PlayStation Portal, vraiment utile ?

Un peu dubitative au départ sur la réelle utilité de la PlayStation Portal, ainsi que sur ses réelles performances, ce n’est pas avec une grande confiance que j’ai acquis l’objet. Mais c’est finalement un grand oui pour ce lecteur à distance. Pratique pour jouer lorsque la télé est prise ou en vacances loin de chez soi. Elle permet notamment de jouer facilement tout en faisant un test devant son ordinateur. Pratique aussi pour jouer au fond de son lit ou juste en position allongée, sans avoir à se faire un torticolis. Vous l’aurez compris, tous les désavantages de l’aspect “console de salon” de la PlayStation 5 s’effacent avec la PlayStation Portal.

Là où la PlayStation Portal ne me convainc vraiment pas, c’est l’aspect portatif. La console est grande, assez lourde et encombrante. Si je peux me balader un peu partout avec ma PsVita dans ma sacoche, ce n’est absolument pas possible avec la Portal. La seule solution serait d’avoir une pochette de transport, c’est d’ailleurs dommage qu’à 220€, cela ne soit pas déjà proposé avec l’accessoire. De même que la nécessité de garder sa PlayStation 5 en mode repos nous limite tout de même dans son utilisation, surtout quand on a l’habitude d’éteindre sa console automatiquement. Dernier point négatif, impossible d’utiliser les applications du Contenu multimédia. Vous ne pourrez donc pas regarder la dernière vidéo de votre youtubeur préféré sur cet écran de remote play.

Je ne regrette vraiment pas d’avoir acquis ce petit bijou, mais force est de constater que son prix de 220€ est excessif. La PlayStation Portal ne reste qu’un lecteur à distance qui ne présente même pas une autonomie remarquable. Quand on voit que Nintendo propose une console entière à seulement 300€, même si techniquement plus datée, le prix de l’accessoire est assez aberrant. Sony prouve encore qu’il est aux jeux-vidéo ce qu’Apple est aux téléphones (vous avez vu le prix des écouteurs Pulse Explore ?..) 

Pour conclure…

La PlayStation Portal est un lecteur à distance pour la PlayStation 5. Un accessoire qui coûte cher pour ce qu’il est, mais qui a de très bons arguments techniques. Pratique pour jouer loin de la télé, il reste tout de même un accessoire de niche et ne sera réellement utile que pour les gros joueurs PlayStation.

La  note  de la  rédaction

4-5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

La PlayStation 5 en portatif

La fluidité

La simplicité

Les caractéristiques techniques

Les points négatifs

Imposante pour un lecteur portable

L’autonomie

L’impossibilité d’accéder au contenu multimédia

LE PRIX

Vous devriez Lire aussi
MSI Vortex G65 VR

Dans le même genre

Laisser un commentaire