Grounded

Un jardin vaste et paisible… Ou pas ! Incarnez un des quatre adolescents réduits à la taille d’une fourmi et explorez le jardin tout en survivant à ses dangers. Craftez vos armes, farmez vos ressources et construisez vos abris tout en cherchant les laboratoires pour redevenir normal. Disponible sur Playstation 4, Playstation 5, Xbox One, Xbox Séries et PC pour 40€.

Ce test a été réalisé sur une version PC fournie par l’Éditeur en mode Multijoueur.

Chérie ! J’ai rétréci les ados

Grounded a longtemps été en Early Access avec des mises à jour régulières. Depuis le 16 avril 2024, la version complète du jeu est enfin disponible. Retrouvez dès maintenant le mode New game +, la reine fourmi et encore plein d’autres surprises. Seul ou à plusieurs, visitez ce jardin géant.

Vous commencez le jeu dans cette valise de protection. Rapidement, vous comprenez que vous êtes dans un jardin. Mais pourquoi ? Qui vous a rendu aussi petit ? Pour savoir tout ça et surtout connaître la marche à suivre pour rentrer chez vous, il va falloir avancer dans l’histoire, découvrir les laboratoires et survivre avec les moyens du bord. Vous allez aussi devoir surveiller votre niveau d’hydratation et votre niveau de faim si vous ne voulez pas mourir et autant vous dire que les cookies géants ça ne court pas les parcelles ici.

Un jeu plus fun en multi

Pas de stress les amis vous pouvez jouer en solo. Seulement, c’est moins fun. Vous avez donc la possibilité de jouer jusqu’à 4, soit en random en rejoignant une partie ou en en proposant une en ligne, soit en équipe avec vos amis. Pour ça, il va falloir créer / utiliser un compte Game live (rien à voir avec le gamepass, ne vous inquiétez pas) et ensuite, il faudra juste configurer le jeu afin de pouvoir lancer une partie.

Puis, deux choix s’offrent à vous. Le partage de monde ou la privatisation. Le partage est recommandé afin que vos amis puissent jouer sans vous et faire avancer le farming et le crafting.

Un danger derrière chaque brindille

Dans Grounded, ce qui est fun c’est que tout peut vous tuer. Même une petite coccinelle qui passe peut vous anéantir si vous l’agressez. Lors de vos explorations, vous allez souvent sursauter en croisant des créatures et d’ailleurs pour les Arachnophobes, sachez qu’il existe un mode pour réduire leur apparition et donc vous permettre de jouer et profiter.

Afin de survivre, vous allez devoir analyser des ressources pour débloquer de la science brute. Les recettes sont soit des fabrications d’armes, d’armure, de matériaux pour vos constructions ou bien de quoi vous soigner. Il est donc très important de ne pas négliger les analyses. Plus vous monterez en niveau, plus vous découvrirez des recettes intéressantes pour votre survie.

Malgré tout, le terme survie est juste là pour vous effrayer. Le jeu est très accessible même si vous n’avez jamais joué à un Survival. La surveillance de votre faim et soif n’est pas trop invasive et ne va donc pas vous bloquer. Hydratez-vous au réveil, mangez un petit rôti de pucerons et vous aurez la paix jusqu’au prochain dodo.

Néanmoins, si vous venez à mourir comme dans beaucoup de jeux de ce style, vous allez perdre votre sac à dos et tout son contenu. À vous de retourner le chercher et de gérer vos abris pour pouvoir revenir pas trop loin en cas de mort.

Un environnement hostile mais fun

Grounded est certes un jardin, mais pas que. C’est un jardin divisé en plusieurs zones et chacune possède son lot d’ennemis et de dangers. Vous avez au centre le jardin et son chêne, puis la partie de la haie qui est un ensemble de buissons qui, à vos yeux, ressemblent plus à des arbres. Le bac à sable, les poubelles, le bassin de carpes koï et j’en passe. Bref, chacun comporte un laboratoire à trouver mais aussi des ennemis à vaincre. Et vous l’avez sûrement compris maintenant, chaque ennemi vous permet de fabriquer une arme et une armure avec ses restes alors si vous voulez être fort, il va falloir bouger et leur faire la peau.

C’est un peu le point fort du jeu, on n’est pas juste dans un amas d’herbes avec des insectes; on visite la totalité de ce jardin. Je ne pensais clairement pas trouver un jardin avec des univers. Néanmoins, si je dois critiquer un peu je dirai qu’il est dommage de ne pas esquiver le pied d’un humain ou esquiver une tondeuse par moments.

Mon avis sur Grounded

Après un early Access déjà digne d’un jeu vidéo complet, Obsidien nous offre un jeu complet tout aussi beau. Les bugs ont été corrigés et si certains subsistent encore, cela ne nuit pas spécialement à l’expérience. Le fait de pouvoir jouer avec d’autres plateformes pour le multi est un plus et clairement si tous les jeux vidéo pouvaient le faire, ça serait le rêve. Autant vous dire que sur PC, on trouve du monde mais si on ne devait jouer que sur Switch ce serait compliqué. En tout cas, ici nous avons joué à trois avec deux PCiste et un boxeur (Xbox séries). Nous n’avons pas eu de déconnexion ni autre crash sur le jeu. Nous n’avons donc pas à nous plaindre là-dessus.

Niveau graphisme, on est sur ambiance dessin animé et c’est assez propre. Les créatures sont bien faites et les ressources sont diversifiées. Les insectes sont capables de nous suivre, de nous fuir et même de nous surprendre dans nos abris et de tout démolir, ce qui donne un peu plus de challenge.

L’ost n’est pas trop mal, les musiques sont discrètes et changeantes quand les ennemis arrivent.

Niveau difficulté, je n’ai pas grand-chose à dire non plus mis à part que des fois il faudrait doser les amis hein ! Parce que pendant que le Player 1 coupe des branches, que le 2ème cherche son sac, moi je me retrouve devant trois robots et 4 araignées dans un petit 9m² de laboratoire. Autant vous dire que j’ai souffert et appelé ma mère en PLS dans les arbres hein. Un conseil quand vous jouez en équipe : restez bien groupés hein !

En soi, Grounded avait déjà fait ses preuves avec son accès anticipé et surtout avec sa présence sur le Gamepass alors son arrivée en version complète ne fait pas de grand bruit. Mais il permet à de nouveaux joueurs de s’amuser sans soucis.

Pour conclure…

Après quasiment quatre ans d’accès anticipé sur Steam et Gamepass, Grounded débarque enfin en version complète sur les consoles et PC. Crossplatforme, il vous permettra de rejoindre vos amis pour des parties fun et rageantes à la fois. Farmez vos ressources, équipez-vous et partez à l’aventure.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Une Map de taille correcte avec énormément de détails et univers

Des créatures sublimes qui vont vous mener la vie dure

Du farming et du craft à gogo

Une grande liberté de construction

Un mode histoire et un mode terrain de construction

Un mélange histoire / construction

Des secrets partout

Les points négatifs

Une aventure redondante en solo

On peut se sentir perdu quand on n’a pas l’habitude de ce genre de jeu

Quelques bugs mineurs

Vous devriez Lire aussi
[Preview] SteamWorld Build

Dans le même genre

Laisser un commentaire