Echoes of Mana

Echoes of Mana est le dernier jeu action-RPG sur mobile développé par Wright Flyer Studios (WFS, Inc.) et édité par Square Enix. Disponible depuis le 27 avril 2022 sur Androïd et iOS, il continue d’avoir de nombreuses mises à jour afin de vous proposer une aventure passionnante ! En attendant, voici mon avis sur les premières heures de jeu.

Synopsis

Petit rappel sur la saga Mana

La saga Mana, dont le nom exact en japonais est Seiken Densetsu, se compose de plusieurs jeux vidéos indépendants les uns et des autres. Cependant, on retrouve dans chacun des différents titres les mêmes personnages à quelques détails près. Les jeux initiaux sont sortis au début des années 90. Puis, courant 2016, ils ont eu droit à un petit remaster. Echoes of Mana est donc une sorte de suite à Trials of Mana. Et je vous invite à lire les articles de Vautour013 sur les jeux précédents juste ici : 

Objectifs & histoire

Votre quête débute par le choix de votre personnage. Vous incarnerez un jeune garçon (Quilto) ou une jeune fille (Quilta), puis vous vous réveillerez au milieu d’une prison. Du moins, c’est ce que l’on vous fait croire. Vous êtes déjà au cœur d’un songe et vous sortirez de celui-ci après avoir appris les rudiments pour combattre vos ennemis.

Arrive ensuite ce que j’appelle la “véritable quête”. La déesse Mana, qui est actuellement un arbre suite à son combat dans Trials of Mana, est toujours menacée. Son pouvoir décroît de jour en jour mais elle sait qu’un élu pourra lui redonner vie. Elle a vu en vous ce héros et vous charge de retrouver l’épée sacrée qu’elle a autrefois utilisée pour combattre le mal. Vous ne serez pas seul(e) dans votre mission, elle vous donnera un compagnon du nom de Mérinos. Un adorable petit mouton (sûrement croisé avec un lapin, voire autre chose), et qui sera votre guide. Votre mission sera de vous aventurer dans différents mondes issus des fruits du Mana et de retrouver la fameuse épée. Vous ferez de nombreuses rencontres sur votre chemin, pas toujours sympathiques, mais vous n’en sortirez que grandi !

Design & Bande son

On est sur quelque chose de très kawaii (signifie “mignon” en japonais). Le style se rapproche assez de la licence phare de Square Enix : Final Fantasy. Cependant, pour un jeu mobile, on est sur quelque chose de complexe au niveau de l’interface. Je parle notamment au niveau des menus…

C’est peut-être mon œil de développeuse qui parle mais entre les différents onglets, les menus, les sous-menus, les modes… Je trouve ça tout de même hyper lourd. Et je me demande si un jeune joueur arrive à s’y retrouver tout simplement ? Autre remarque : le son du jeu est intégralement en japonais. Seuls les textes et autres dialogues ont été traduits. Pourquoi pas, j’aime bien personnellement la sonorité de la langue japonaise. Mais ne soyez pas surpris !

Le choix de votre équipe

Vous débutez avec Quilto ou Quilta comme je vous disais plus haut. Mais au fur et à mesure de votre progression, vous allez rencontrer d’autres personnages. Ils pourront faire partie de votre équipe, dans la limite de 6 places. La coordination de ces 6 personnages se fera ensuite dans cet ordre : les 3 premiers seront votre équipe principale et celle par défaut. La seconde, composée elle aussi de 3 personnages, interviendra uniquement si vous perdez les premiers. C’est un peu comme avec Pokémon : quand l’un se fait éliminer, un autre prend sa place.

Le combat et les modes “full auto” / “semi auto”

Lors des phases de combat, vous avez plusieurs boutons à votre disposition. L’épée, qui est le bouton le plus imposant, vous permettra de frapper votre adversaire. Vient ensuite le bouton juste à gauche, qui correspond à l’esquive, et enfin encore à gauche, celui de l’attaque spéciale. Si pour les deux derniers boutons il suffit juste d’une pression, pour l’épée, je vous suggère fortement d’exercer des pressions rapides. Et si vous êtes flemmard, en haut de l’écran, à droite, vous avez la possibilité de choisir un mode “full auto”. Mais alors vous perdez tout l’intérêt de jouer et vous n’êtes plus qu’un simple spectateur du combat.

Un jeu découpé en chapitres

Concernant les niveaux, chacun d’eux correspond à un fruit de Mana dans lequel se trouvent des chapitres et sous-chapitres. Vous devez les effectuer dans l’ordre chronologique pour suivre la quête principale. Mais une fois le chapitre réussi, alors vous avez la possibilité de le rejouer. Suivant votre progression, vous pourrez aussi débloquer des modes de difficultés. “Normal” étant celui par défaut, il existe aussi un mode “Hard”.

Il existe bien d’autres concepts dans le jeu Echoes of Mana. Il est assez complexe et regorge de nombreuses fonctionnalités. Mais si vous voulez tout savoir sur le jeu, et notamment les techniques et stratégies de combats, je vous recommande ce guide (attention, il est en anglais) : Echoes of Mana beginner’s guide: Starting your journey and building the best team | Androïd Police

Mon avis sur Echoes of Mana

Mis à part l’interface que je trouve lourde et complexe à manier, j’ai beaucoup aimé l’histoire. Le système par chapitre permet d’avoir une vision claire de l’intrigue, et surtout, nous pouvons prendre notre temps pour effectuer chaque mission.

En revanche, j’ai effectué mon test sur un iphone 11 et avec deux types de connexion Internet. Si vous n’avez pas un super débit, vous risquez de rencontrer les mêmes “bugs visuels” que j’ai eu. À savoir que , vu que le jeu vient de sortir, il y a pas mal de mises à jour, celles-ci sont coupées. Le téléchargement plante et reprend ensuite là où il s’était arrêté. Mais vous avez un message d’erreur qui s’affiche et vous devez repasser par l’écran d’accueil pour revenir à l’écran de chargement. Ça ne m’a pas forcément fait ça avec une bonne connexion Internet.

Autre chose, si vous avez le malheur de sortir du jeu, ne serait-ce que pour passer sur Instagram ou toute autre application alors que vous étiez en plein combat, vous le perdrez quoi qu’il arrive. Le jeu pourrait avoir un système de “pause” comme cela existe sur d’autres jeux ? Mais je pense que les développeurs ont déjà pas mal de choses à gérer au vue de la quantité de menus / fonctionnalités.

Pour conclure…

Echos of Mana est pas mal, mais je ne suis pas complètement conquise. Pour moi, ce jeu mériterait plus d’être sur PC, ou une console style PS5 ou Xbox. Les graphismes sont déjà beaux, mais avec une puissance de calcul de console dernière génération, ils n’en seraient que meilleurs. Le jeu contient également un mode multijoueurs mais que je n’ai pas pu explorer malheureusement, et des achats intégrés. Mais cela ne semble pas nécessaire pour débuter le jeu.

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Histoire 

Personnages mignons

Disponible en plusieurs langues (textuellement)

Mises à jour fréquentes

Multijoueurs

Les points négatifs

Nécessite une connexion haut débit

Beaucoup de menus

Dans le même genre

Laisser un commentaire