B-Side – Tome 2

B-Side est une nouvelle série portée sur la musique, écrite par Cocoro Hirai. Publié sous la collection seinen de Ki-oon, le second tome est paru le 07 décembre 2023. La série est par ailleurs toujours en cours, et composée de quatre tomes.

Cette critique a été réalisée avec un exemplaire fourni par l’Éditeur.

Résumé de B-Side

Beethoven n’a pas dit son dernier mot !

Rui a commencé à jouer et à composer pour Jiang, le groupe de son frère. Après le succès de la première représentation, il se lance à corps perdu dans ce projet, mais tout s’effondre avec le décès brutal de Yugo, victime d’une crise cardiaque…

Quand le jeune violoniste prend conscience, pendant un concours, qu’il n’entendra plus jamais la musique de son frère, il quitte la scène, monte sur le toit du bâtiment et se jette dans le vide. Son passager fantomatique le convainc cependant de s’accrocher à la vie… Rui est de retour, et il a une symphonie à créer !

Quatrième de couverture

Un pas à la fois

Après la mort de son frère Yugo et son accident, Rui reprend du poil de la bête et se concentre pleinement sur sa rééducation pour revenir plus fort et talentueux que jamais. Deux nouvelles opportunités s’offrent à lui : une représentation à la fête de son école avec le club de musicologie, ainsi qu’un concert en tant que membre du groupe dans lequel jouait son frère. Les deux s’effectuent le même jour, et revisitent une composition de son cher ami fantomatique Beethoven. 

Quoi de mieux que ces opportunités parfaites pour reprendre goût à la musique, tout en provoquant Beethoven, en réadaptant ses propres œuvres ? Ce dernier n’hésite d’ailleurs pas une seule seconde à l’aider… Ou plutôt, lui donner quelques indications sur comment mieux jouer certaines notes. 

Même si cette adaptation provient de l’esprit de Rui, Beethoven a tout de même des choses à lui dire, des remarques de mécontentement ou au contraire, des réflexions qu’il fait dans le but de pousser Rui à encore plus se surpasser. Après tout, il reprend l’œuvre d’un grand musicien, alors la moindre des choses est de respecter un minimum la partition.

Transporté hors de son esprit

Ces représentations musicales ont un effet revigorant pour Rui, qui peut désormais se défouler et se laisser transporter par la musique. Ce moment n’est que temporaire cela dit, puisque Rui subit une sorte d’absence, de trou noir durant lequel il n’a plus aucun contrôle sur son corps

Cela n’est pas expliqué rationnellement pour le moment, mais Beethoven est celui qui prend possession du corps de Rui lorsque ce dernier “disparaît”. Selon Rui, ce n’est pas la première fois que cela arrive, mais ce n’était jamais arrivé aussi longtemps. Et durant ce laps de temps, Beethoven a libre arbitre sur la manière de jouer de Rui, mais aussi sur ses fréquentations et sa manière de s’exprimer. Alors cela inquiète beaucoup le concerné… 

Même si Beethoven lui donne le courage nécessaire pour évoluer dans la musique, Rui n’a pas signé pour que ce dernier prenne possession totale de son corps. Au contraire, il souhaite comprendre les raisons de ces changements pour que cela n’arrive plus.

Mon avis sur B-Side — Tome 2

Ce tome 2 de B-Side apporte beaucoup de questions sur le lien réel entre Rui et Beethoven, ainsi que sur leur “alternance” dans le corps et dans l’esprit de Rui. Si cela arrive plus que prévu, il se pourrait bien que Beethoven prenne totalement possession de Rui, et que ce dernier ne soit plus qu’un fragment de conscience comme l’était Beethoven jusqu’à présent. 

Par ailleurs, ce tome nous a démontré que la partition que Rui doit terminer pour Beethoven serait bien l’Ode à la joie. Le poème du même nom, écrit par Friedrich Von Schiller est référencé dans le tome, et un des personnages explique que Beethoven a tenté plusieurs fois jusqu’à sa mort de le mettre en musique. L’achèvement de cette composition sera certainement pour les prochains tomes, et peut-être que Beethoven se servira du corps de Rui pour la terminer lui-même, qui sait ?

Pour conclure…

Rui se remet progressivement de son accident et revient plus talentueux que jamais pour prendre sa revanche sur les espérances de sa famille et vivre pleinement de la musique qu’il aime. Le temps est cependant compté pour qu’il parvienne à terminer l’Ode à la joie, avant que ses trous noirs ne soient plus nombreux et que Beethoven ne prenne définitivement possession de lui… Rendez-vous dans le prochain tome pour découvrir la suite !

Vous devriez Lire aussi
Star Wars : La Haute République - La Voie de la Vengeance

Dans le même genre

Laisser un commentaire