Wakfu : La Grande Vague – Tome 1

Wakfu la grande vague est la suite directe de la saison 4 de la série Wakfu. Le tome 1, sorti le 7 juin 2024, était déjà disponible depuis le 19 Avril 2024 via le launcher de Ankama. On retrouve nos héros quelque temps après l’attaque des necrom.

Cette critique a été réalisée avec un exemplaire fourni par l’Éditeur.

Cette critique contient des spoilers à propos des dernières saisons de Wakfu et du premier tome.

Synopsis de Wakfu : La Grande Vague – Tome 1

Dans Wakfu, nous suivons les aventures de la confrérie du Tofu. Un groupe de 5 héros composé de Evangelyne la Crâ, Tristepin le Iop, Ruel l’Enutrof, Amalia la Sadida et Yugo l’Éliatrope. Notre histoire se passe quelque temps après le combat contre les Necrom.

On y retrouve Yugo et Amalia, roi et reine du royaume Sadida et en couple. Alors que tout semble idyllique pour nos héros, Yugo est pris d’étranges visions annonçant un futur sombre. Alors qu’il est en proie à ces effroyables visions, la compagne d’Armand, mort lors de l’attaque des Necrom, revient pour revendiquer le trône.

C’est donc dans une situation des plus chaotiques que démarre notre aventure. Une fois encore, la confrérie du Tofu va être prise dans une grande intrigue impliquant la fin du monde.

Timeline du Krosmoz

Revenons en premier lieu à l’histoire de l’univers créée par Anthony Roux, Le Krosmoz. Il marque le début de l’ère de Dofus. On le découvre au travers des mangas Dofus, mais aussi du jeu du même nom. Cette ère prenant fin lors du Chaos d’Ogrest qui commence en 789. Celui-ci ravagea le monde des douze sous les larmes d’Ogrest.

C’est après cet événement qui changea le monde que l’ère de Wakfu débute. Un nouveau monde des douze s’élève des ruines du passé. Les dieux accordent des dons aux différents peuples afin de les aider. Par exemple, le Havre Sac des Enutrof. C’est durant cette période que se déroulent les aventures de Yugo et de la confrérie du Tofu. Plus exactement en 981 pour le début de la série d’après la freeze donnée par Ankama.

Durant cette période, le jeune groupe d’aventuriers rencontre plusieurs “méchants” mettant en péril le monde des Douze, la plupart en voulant au Wakfu, source de toute vie. On y retrouve Nox, l’horloger. Qilby ou encore Oropo. Chacun de ces événements marque un tournant pour notre groupe, les faisant grandir ainsi que leur histoire. Mais c’est avec l’arrivée des Necroms que la série a pris un tournant bien plus mature.

Les Necroms sont des créatures avides de Wakfu. Seule leur faim éternelle les lie. Wakfu : La grande vague débute un an environ après qu’ils sont repoussés non sans conséquences. La disparition tragique du roi Armand en fait partie. Alors que chacun semble avoir repris une vie paisible, Yugo et Amalia, maintenant Roi et Reine du Royaume Sadida se retrouvent pris encore une fois dans l’engrenage d’un futur sombre.

Une histoire qui grandit

Après un visionnage de tous les épisodes, force est de constater que la série a grandi avec ses fans, et le manga n’a pas échappé à la règle. On peut voir que la première saison est assez légère. Bien que certaines scènes soient prenantes, elle reste plutôt légère et ce jusqu’à la deuxième saison avec Qilby.

Les deux premiers grands méchants étant plus rongés par la folie. L’un par les regrets. Et l’autre à cause de son don et sa malédiction. Mais, on peut déjà voir que le personnage de Qilby aborde des sujets plus complexes comparés à Nox. Néanmoins, c’est lors de la troisième saison avec Oropo que l’on voit ce virage pour finalement arriver à la saison 4.

Lors de cette dernière, on rentre dans une aventure plus mature de Wakfu. Des sujets comme la mort, l’abandon ou les liens familiaux sont abordés. L’histoire est plus sombre et on y voit notamment la mort de personnages importants tels que le roi Armand par exemple. C’est donc dans cette ligne que démarre Wakfu : La Grande Vague.

Le manga

Maintenant, jetons un petit coup d’œil au manga. Le kit presse que nous avons reçu contenait le manga dans sa version normale ainsi qu’un dépliant très intéressant rempli d’informations. On y retrouve notamment l’interview de Cynthia Leman qui a illustré Wakfu : La grande vague. Ou encore la frise nous rappelant l’ordre des événements de l’univers du Krosmoz.

Tout d’abord la couverture est sublime. Yugo a vraiment un côté divin avec ce jeu de couleurs. Pour ma part, j’ai une préférence pour la couverture normale.  On y retrouve la tenue qu’il a obtenue lors de son passage dans le Nécromonde. On y retrouve alors les premières pages en couleur. Et c’est beau, rempli de détails portant l’essence de la série.

Malheureusement, seules les premières pages sont en couleur. Bien que cela ne soit pas une surprise pour un manga. Néanmoins, chaque planche fourmille de détails attirant notre œil. Wakfu : La grande vague se présentant comme une vraie continuité à l’anime. C’était l’un des souhaits de Cynthia Leman d’après l’interview du press kit. Et c’est une réussite.

Mon avis sur Wakfu : La Grande Vague – Tome 1

Wakfu : La grande vague arrive en grande pompe. Alors que le début commence dans le calme et la sérénité, très vite les enjeux politiques autour de la royauté de Sadida, ainsi qu’un futur sombre entrevu par Yugo sont mis en avant. Le manga nous laisse dans un grand moment de tension. On veut la suite sans aucune hésitation.

On est aussi particulièrement content qu’il ne soit pas juste un WebToon. On soulignera même les propos de l’illustratrice à ce sujet. Afin de toucher le plus de monde possible, cette suite de Wakfu a été pensée pour être sur les deux supports. Cela permet de satisfaire le plus grand nombre. Mais, comme nous l’indique Cynthia Leman à ce sujet, lors de son travail sur Wakfu, elle a fait le choix de se concentrer sur le format classique d’un manga pour le redécouper par la suite. Une chance pour le lecteur. Cela rend le parcours de l’œuvre fluide.

Pour finir, nous nous répétons mais, les planches sont belles, remplies de détails, elles ne dénaturent pas l’anime. La maturité gagnée par la série au fil des saisons est conservée pour offrir un contenu plus adulte, que ce soit par les thèmes abordés comme les enjeux politiques, ou par les illustrations. On est plus sur le niveau de détails d’un webtoon, ou de certaines BD comparé aux mangas souvent un peu moins détaillés.

On retrouve tout au long de ce premier tome le soin d’Ankama pour son œuvre. Et l’interview présente dans le dossier presse montre la recherche et le travail en amont pour créer Wakfu : La grande vague. Ce soin se faisant ressentir au travers du manga. Quelques rares cases dénotent un peu mais, elles se comptent sur les doigts de la main.

Pour conclure…

Ankama montre encore une fois son savoir-faire. On ne peut pas encore savoir où cette nouvelle aventure va nous mener, le manga continuant sur la lancée plus sombre des dernières saisons. Les illustrations sont soignées et placent Wakfu : La grande vague sur de bonnes bases. On est impatient de pouvoir lire la suite de l’aventure.

Vous devriez Lire aussi
Vampire Knight Mémoires - Tome 1

Dans le même genre

Laisser un commentaire

En savoir plus sur GeeksByGirls

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading