Articles a la une

Derniers commentaires
test
moonlighter

Moonlighter

On part à l’aventure avec « Moonlighter » de chez Digital Sun et édité par 11 Bit ! Pour une fois, je n’ai rien vu ni regardé avant de le lancer ! C’est donc une totale découverte sur la version PC du jeu.

Mais c’est quoi Moonlighter ?

C’est le dernier jeu indépendant qui m’a donné envie de sortir des « Sims 4 » ! On retrouve un gameplay unique qui change un peu des jeux du moment. On découvre notre échoppe et l’on avance !

Le design est totalement old-school et pour moi, c’est un univers que j’affectionne. On rajoute à cela que le jeu est un city-builder et me voilà gâtée !

Ici, en plus de faire prospérer son magasin, on fait aussi évoluer sa ville, mais pour les petits veinards, on doit aussi parcourir des donjons pour récupérer de quoi vendre ! Oui, le jeu possède du farm, il faut donc aimer, mais il y a aussi de la gestion. En effet, on va devoir gérer notre inventaire et là aussi, l’histoire se complique. Notre sac n’est pas extensible et il n’a que 20 places : 5 dans vos mains et 15 autres emplacements. Voici de quoi savoir qui est le meilleur à « Tetris » pour placer l’ensemble des objets récolter lors de vos runs dans les donjons.

moonlighter

Moonlighter en détail

Notre magasin 

Au début du jeu, on découvre que nous devons reprendre le magasin Moonlighter et que nous sommes la seule boutique de toute la ville ! Voici de quoi nous donner des ailes pour avancer.

Ici, on décide si l’on craft des objets pour les vendre et nous fixons le prix ! Oui, il va falloir faire partir toutes les marchandises trouvées lors de nos excursions dans les donjons ! Pour nous aider à mettre les objets au bon prix, les clients ont une icône de gens qui sourient, ou pas ! À vous d’organiser pour gérer le stock comme il le faut.

Au départ, le magasin est tout petit et pas très joli. Les possibilités d’évolutions vont rendre le jeu plus passionnant. On peut également gérer des promotions, j’ai beaucoup aimé ce principe !moonlighter

Évolution de la ville

Un point marrant dans le jeu, on est la seule boutique. On pourrait se dire que faire venir d’autre marchand serait moins lucratif pour nous, mais au contraire, cela nous simplifie justement les choses. Vous allez avoir à portée de main l’ensemble des marchands pour vous aider à créer des objets plus intéressants ou vous acheter armes et armures pour vos excursions. Plus nous investirons d’argent dans notre ville, plus de magasins seront disponibles. Vous avez jusqu’à 5 pour le moment.

Vous l’aurez donc compris, vous êtes le principal investisseur de votre ville ! Tout le monde compte sur vous.

moonlighter

Les donjons

C’est là que vous allez pouvoir recueillir tous les matériaux. Au départ, un seul donjon sera accessible. Pour débloquer les donjons suivants, il faut battre le boss ! Selon moi, c’est un point faible non-négligeable, car vous n’avez que 5 donjons disponibles. C’est peu et cela devient très répétitif de faire tout le temps les mêmes. Sachez qu’il y a quand même une part d’aléatoire (un peu comme dans « The Binding of Issac ») lorsque vous pénétrez dans un donjon. Il faut aussi savoir que lorsque vous mourrez, vous perdez la totalité de vos articles récoltés pendant le run. Il faudra bien gérer votre vie, trouver les points de régénération, mais aussi savoir quand utiliser votre médaillon pour vous téléporter à votre magasin.

Il va falloir faire des compromis pour faire évoluer votre magasin et ainsi avancer dans le jeu.

moonlighter

Mon avis sur Moonlighter

J’ai vraiment accroché à « Moonlighter ». Côté graphisme, je suis love du style old-school très coloré. Pour la prise en main avec la manette, c’est facile et rapide, rien à dire et si je peux le faire, vous aussi ! On passe beaucoup de temps pour faire évoluer notre personnage, l’équiper et aussi faire prospérer notre magasin. Les heures de jeu sont presque illimitées. Je regrette qu’il n’y ait que 5 donjons, car là, on commence à se lasser au bout d’un moment de tourner un peu en rond pour récolter les mêmes choses. J’espère qu’une petite mise à jour nous rajoutera un peu de contenu.

Un point qui donne le sourire : le jeu est entièrement traduit en français ! Eh oui, pas besoin de se prendre la tête. Un autre atout est son prix, autour de 20 €, pour moi, ce n’est pas excessif quand on voit le temps de jeu en lui-même.

moonlighter

Pour conclure, “Moonlighter” est mon jeu de l’été. Si vous êtes fan de craft, cela sera également le vôtre. Donnez-moi votre avis dessus ?

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Graphismes
  • Gestion du magasin
Les points negatifs
  • Peu de donjons
  • Répétitif

Une réponse à “Moonlighter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *