Hitman World of Assassination

Hitman World of Assassination est le titre ultime regroupant Hitman (2016), Hitman 2 (2018) et Hitman 3 (2021). Aujourd’hui, après de nombreuses mises à jour, Hitman World of Assassination devient donc le jeu qui regroupe l’ensemble de l’univers de l’agent 47. En plus de l’ajout d’Hitman 1 et 2, vous avez aussi des évènements ponctuels de disponibles. Actuellement, c’est la mission Le revenant qui débarque avec en acteur Sean Bean. Réclamé par les fans, le voilà donc de retour pour une mission disponible seulement un certain temps. Retrouvez Hitman World of Assassination sur PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox one, Xbox séries et PC.

Ce test a été réalisé sur une version Xbox Serie X fournie par l’Éditeur.

L’agent 47 est de retour

Avant Hitman World of Assassination, c’est en 2016 que le studio IO interactive se lance dans le retour de l’assassin le plus connu de l’univers Gaming. Hitman un et Hitman deux débarquent entre 2016 et 2018. Mais rien à voir avec ce que nous avions découvert à l’époque. Cette fois-ci, on partait sur de l’épisodique car c’était la mode et durant toute l’année vous partiez sur des missions dans le monde. Paris, Bangkok, Marrakech et Hokkaïdo, durant l’année 2016. Il fallait patienter entre chaque épisode et c’est en 2017 que la version complète fut disponible. 2018, ce fut au tour d’Hitman 2 de débarquer . Io interactive propose quelques retouches graphiques afin de le sublimer et on revient sur les bases. Quelque chose de plus posée et plus d’infiltrations. L’éditeur de mission fait aussi sa place. Et enfin en 2021, c’est Hitman 3 qui débarque. 

Maintenant voilà ! Il ne s’appelle plus Hitman 3 mais Hitman World of Assassination. Pire qu’un Soap Américain, il faut tout suivre depuis le début pour comprendre ce qui change. Finalement, Hitman World of Assassination devient l’édition à avoir si vous êtes fan de l’agent 47. Dedans vous y retrouvez Hitman, Hitman 2, Hitman 3 et des mises à jour constantes dont le DLC Le revenant et le mode Freelancer.

World assassination, la campagne

La campagne est surtout la réunion d’Hitman 1, Hitman 2 et Hitman 3. Vous aurez aussi accès à des missions secondaires et le prologue qui est un entraînement au cas où vous n’auriez jamais joué à Hitman et que le concept vous est inconnu. Les trois épisodes sont réunis en un ensemble de missions dans différents pays avec à chaque fois une cible à tuer mais plusieurs façons de le faire.

Si une mission se fait en 30 min voir 1h pour certaines, le fait d’avoir des défis, de l’expérience et de l’argent à récolter va vous permettre de rejouer les missions autant que vous le voulez afin de tuer votre cible de toutes les façons possibles.

Chaque mission possède sa propre signature et identité. Déjà de par la destination. Elles se déroulent chacune dans un pays précis, mais aussi de par sa cible. Notez que comme souvent dans Hitman depuis sa création, le scénario n’est pas ce qui se fait remarquer. Ce qu’on retient en général c’est surtout le fait que l’agent 47 a une mission, une cible et ensuite on n’en parle plus. La trame principale est surtout là pour tout lier et ne pas en faire un vulgaire jeu de mission. Vous allez donc pouvoir suivre l’agent 47 durant son petit travail de l’ombre.

À vous de jouer et rejouer les missions pour débloquer des récompenses, faire de l’expérience pour améliorer votre niveau et récolter de l’argent.

Un menu avec plusieurs formules !

Le jeu commence avec la campagne, mais vous pouvez à tout moment la quitter pour explorer le menu qui peut être un peu chargé si c’est votre première fois sur le jeu. Le mode campagne fait référence à ce dont je vous parlais plus haut. Mais vous verrez que vous avez beaucoup de petits onglets.

  • À la une : Il s’agit là de l’onglet actualité. Ici, vous allez pouvoir accéder directement aux nouveautés. Actuellement, il s’agit surtout du DLC “Le revenant” , mais aussi de la chasse aux œufs et des cibles arcades. À chaque fois qu’il y aura une nouveauté dans le jeu, ce qui arrive souvent, il faudra venir ici.
  • En direct : Ici il s’agit des contrats hebdomadaires qui ne sont absolument pas obligatoires. Ils sont disponibles gratuitement sauf si vous n’avez pas les DLC qui correspondent. Renseignez-vous donc avant.
  • Destination : Ici vous choisissez vos lieux de mission. Il y en a 21 en tout et vous pouvez aussi acheter New York et Heaven. Certaines missions sont aussi disponibles avec des packs annexes.
  • Mode de jeu : Ici ce sont un peu les bonus. Vous avez accès aux missions créées par les joueurs, le mode Freelancer (une version Roguelike d’Hitman), vous avez aussi 31 nouvelles missions pour le mode arcade et enfin les missions qui se jouent en mode Sniper.

Vous avez aussi l’onglet carrière qui va vous permettre d’explorer votre profil et revoir vos statistiques.

Un nouveau mode pour rager

Le mode Freelancer est un peu le dernier ajout gratuit qu’il y avait eu avant l’arrivée du DLC. Une façon originale de jouer à Hitman en donnant un peu de piquant.

L’agent 47 est un honnête travailleur indépendant (À d’autres…). Notre assassin chauve va donc devoir se lancer en solo. Mais cette fois, on n’enchaîne pas des missions sans réfléchir. Vous allez devoir tuer plusieurs personnes à travers différentes missions pour ensuite avoir votre cible. Tout en réussissant les contrats, vous récupérez des armes très utiles. Mais c’est là que le roguelike fait son apparition. Si vous loupez votre mission, dites adieu à vos armes.

Les gardes sont plus suspicieux, les niveaux d’alerte aussi et en prime vous ne savez rien de votre cible. Il va donc falloir ramasser des indices pour en savoir plus.

Le mode Freelancer est clairement l’ajout qui a fait son petit effet dans Hitman World of Assassination. Une petite nouveauté qui séduira les amateurs d’infiltration, de challenges mais aussi les fans de notre chauve au code barre.

Il est de retour !

Le DLC du revenant a été tellement réclamé par le public qu’il est enfin de retour. Je vous en parlais dans les annonces IGN.

Sous les traits de Sean Bean, Mark Faba revient sur une mission temporaire. Comme pour la plupart des missions, le but est simple, tuer la cible. Sauf que là, si vous vous loupez, vous ne pouvez pas recommencer la mission.

Dans 4 semaines la mission sera disponible dans le Pack Exclusive Target pour 4€99 avec tout plein de contenu.

Mon avis sur Hitman World of Assassination

À l’époque de la PlayStation 4, j’avais posé les mains sur Hitman 1 et Hitman 2. Lorsque je suis passé à la Next Gen, j’ai abandonné le jeu. D’ailleurs si j’avais pris Hitman World of Assassination sur PS5, j’aurais pu user du mode transfert pour récupérer ma progression d’Hitman 2.

Bref, en me renseignant sur Hitman World of Assassination, j’avais vu tout ce qui était proposé et je dois avouer que j’étais sceptique. Autant de choses sur un seul jeu ? Eh bien c’est pourtant la vérité. Ce n’est pas un jeu, deux jeux… ce sont trois jeux et du contenu additionnel gratuit (parfois aussi payant) qui s’ajoute constamment. Hitman World of Assassination est clairement l’édition Hitman la plus complète.

Si l’édition nous offre énormément de contenu, j’aurais tout de même aimé un scénario un peu plus détaillé et pas juste une idée toute simple pour lier les missions entre elles. Néanmoins le décor rattrape tout. On en prend plein la vue et la moindre erreur peut nous coûter le perfect. Mais petit point noir sur les IA. J’ai réussi à semer un garde en passant une simple porte et à le remettre en mode passif.

Le fait de pouvoir rejouer autant qu’on le veut pour réaliser les défis est un plus. Surtout qu’il n’y a pas qu’une méthode de victoire. Vous pouvez tuer la cible de plusieurs façons et cela induit une façon de jouer différente à chaque fois.

Gros coup de cœur aussi sur le mode Freelancer qui est clairement la nouveauté de l’édition. Du jamais vu dans Hitman et ça donne un gros challenge.

Le retour du revenant est aussi un plus, surtout que sa campagne avait beaucoup fait parler déjà à l’époque.

On peut donc clairement dire que Hitman World of Assassination est le jeu à avoir si on aime l’infiltration ou si tout simplement on aime Hitman. En espérant que le jeu continuera d’être alimenté en contenu car c’est clairement son point positif.

Pour conclure…

L’agent 47 est de retour depuis 2016. IO Interactive signe la fin de sa trilogie avec Hitman 3 récemment rebaptisé Hitman World of Assassination. Une Édition complète regroupant les trois opus mais aussi tout plein de bonus et il semblerait que les nouveautés continuent d’affluer.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

L’univers de Hitman sur Next Gen

Une durée de jeu énorme et quasi infinie (avec la rejouabilité des missions et les défis)

Des défis en tous genres

Du contenu souvent ajouté

Des packs disponibles (en payant)

21 destinations

Le mode Freelancer

Les points négatifs

Un scénario trop simpliste qui ne donne rien de nouveau

Des IA aux fraises (Les semer est un jeu d’enfant)

Quelques soucis de connexion avec le serveur (J’ai été déconnectée en pleine mission. Par chance, cela n’a rien freezé)

Vous devriez Lire aussi
Soko Frog

Dans le même genre

Laisser un commentaire