FF XVI : Echoes of the Fallen & The Rising Tide

Alors que Square Enix avait clamé haut et fort que Final Fantasy XVI ne verrait aucun DLC voir le jour, le studio japonais à créer la surprise lors de la cérémonie des Game Awards en annonçant pas un, mais deux DLC à venir, dont Echoes of the Fallen (Les rémanences du ciel) disponible le jour même, à savoir le 8 décembre 2023. Il aura fallu attendre quatre mois de plus pour voir débarquer sur PS5 The Rising Tide (La complainte du Ressac), deuxième et ultime ajout aux aventures de Clive, disponible depuis le 18 avril 2024. Là où Echoes of the Fallen se posait comme un gros donjon bonus, The Rising Tide promettait une toute nouvelle région et un contenu bien plus conséquent que son prédécesseur. Il n’en fallait pas plus pour nous donner envie de prendre la mer pour explorer ces nouveaux contenus et vous livrer notre journal de bord.

Ce test a été réalisé sur une version PS5 fournie par l’Éditeur.

Echoes of the Fallen

Synopsis

Echoes of the Fallen commence alors que Kharonne vous demande d’enquêter sur d’étranges cristaux violets, ayant fait leur apparition sur les étals des marchands depuis la destruction des cristaux mères. Le problème, c’est que ces cristaux sont peu chargés de magie et se brisent après la première utilisation, causant le mécontentement de leurs acheteurs. Devant la probabilité d’un cristal mère inconnu qui n’aurait pas été détruit, Clive, Jill, Talgor et Joshua décident de remonter la piste des fournisseurs de ces cristaux voilés, qui finissent bon gré mal gré par les mener jusqu’à la source de leur commerce : la tour des sages, vestige des célestes, qui semble s’être mystérieusement réactivée.

Trafic Famihl-ial

Le scénario additionnel d’Echoes of the Fallen est disponible en parlant avec Kharonne au repaire, mais seulement si vous avez terminé la quête annexe “Blanche comme neige” et que vous en êtes au chapitre final “Le Provenance”. Durant les trois heures qu’il vous faudra pour venir à bout de ce DLC, vous gravirez les divers étages de la tour des sages pour vous y confronter aux créatures et aux divers gardiens qu’elle renferme. Bien qu’étant juste un donjon inédit, l’association d’une augmentation du niveau max de Clive (de 50 à 55 en mode histoire/action et de 100 à 105 en mode Fantasy Finale) avec la possibilité d’acquérir des équipements dérivés de la technologie des célestes, représente en soi un intérêt suffisant pour ne pas faire l’impasse sur ce premier DLC, qui en prime apportera un nouvel éclairage sur certaines motivations des célestes à créer un cristal mère de synthèse.

The Rising Tide

Synopsis

Par l’intermédiaire de Mme Apolline, Clive reçoit une missive lui demandant son aide pour sauver Léviathan, un primordial légendaire considéré comme disparu. Intrigué, notre héros, en compagnie de Jill, de Joshua et du fidèle Talgor, décide de rencontrer l’auteur de la lettre pour en apprendre plus sur cette étrange demande. Arrivés à l’établissement “La Nuit Galante”, l’une des employées de Mme Apolline leur indique l’emplacement de la personne qui demande de l’aide. Rendus sur place, nos héros découvrent Suhra veilleuse et gardienne d’une ethnie que tous croyaient éteint, le peuple de l’eau.

Elle leur explique que les siens se cachent sur les anciennes terres de la tribu du Nord dévastées par le fléau noir, mais ce n’est en fait qu’un mirage pour leur permettre de vivre en paix, isolés du monde extérieur. Elle leur demande également de l’aider à sauver Waleas, l’émissaire de Léviathan, prisonnier d’un sort de suspension du temps depuis 80 décennies. Pour mener cette mission à bien, Clive et sa bande vont se rendre à Mysidia, une région à la végétation luxuriante, au ciel bleu et aux monstres redoutables.

Les Waleas du direct

Comme pour Echoes of the Fallen, les conditions d’accès à l’intrigue de The Rising Tide sont d’avoir bouclé la quête “Blanche comme neige” et d’en être au chapitre final du jeu. À l’instar du DLC précédent, Clive verra son niveau maximum augmenté jusqu’à atteindre 60 en mode histoire/action et de 110 en mode Fantasy Finale. C’est donc une toute nouvelle région qui s’offre à nos yeux ébahis, et le moins que l’on puisse dire, c’est que celle-ci est particulièrement superbe à défaut d’être extrêmement étendue. Le scénario proposé par Square Enix à su résonner en moi et me donner une motivation sans faille à explorer Mysidia en long, en large et en travers, tout en ménageant quelques scènes assez émouvantes et un combat de primordiaux absolument dantesque et à la mise en scène magistrale.

En plus de l’intrigue principale, onze quêtes annexes vont se débloquer au fur et à mesure de votre avancée dans le DLC et si ces dernières ne sont pas toutes d’une qualité égale, elles nous en apprennent beaucoup sur les traditions et le mode de vie de vos hôtes. Je les ai donc toutes faites, d’autant plus que la dernière mise à jour du jeu, sortie à la même date que The Rising Tide, permet désormais de se téléporter directement auprès du donneur de quête une fois celle-ci accomplie. De même, il est dorénavant possible (outre le fait de pouvoir personnaliser totalement la disposition des boutons de la manette) de créer jusqu’à cinq ensembles de capacités des primordiaux, ce qui est bien pratique avec l’ajout des compétences de Léviathan qui donne à Clive une force de frappe à distance qu’il n’avait pas jusqu’alors.

Comme on les acquiert assez vite dans le récit, on peut les expérimenter jusqu’à plus soif et les attaques du primordial d’eau sont assez variées pour apporter une fraîcheur bienvenue au gameplay, avec notamment une mécanique de recharge de la jauge de pouvoir. Une fois le DLC bouclé (comptez cinq bonnes heures avec toutes les quêtes annexes), vous aurez accès au portail de Kairos qui vous octroiera un pouvoir bonus plus qu’intéressant (mais vous en dire davantage serait spoiler) que vous pourrez expérimenter dans les 20 niveaux où vous combattrez des hordes d’ennemis en mode survie. Chaque combat donnant lieu à une note convertie par la suite en point. Un challenge très corsé, puisque la mort de Clive signifie de tout recommencer à zéro. Heureusement, les points récoltés vous serviront à acheter des bonus temporaires ou permanents qui vous aideront à passer les affrontements successifs.

Mère-veilleuse légende

J’ai déjà crié mon amour pour Final Fantasy XVI dans mon test et j’attendais avec impatience de mettre la main sur ces deux nouveaux chapitres de l’épopée de Clive et de ses compagnons, que j’avais d’ailleurs décidé de faire simultanément. C’est donc avec impatience que j’ai relancé ma sauvegarde et que je me suis retrouvée au repaire juste avant le combat final, affublé de deux quêtes supplémentaires, l’une provenant de Kharonne et l’autre d’une missive anonyme adressée à Cid. Dans un esprit de logique, je me suis décidée à faire ses quêtes dans leur ordre de sortie et j’ai commencé par Echoes of the Fallen.

Bien qu’assez court, ce dernier a eu la bonne idée, du fait de sa structure de donjon supplémentaire, de me permettre de retrouver mes marques sur le système de combat et d’engranger un maximum d’expérience, galvanisée par la possibilité de pouvoir désormais monter le niveau du héros jusqu’au niveau 55. Si l’intrigue d’Echoes of the Fallen est assez téléphoné, il n’en reste pas moins que j’ai été agréablement surprise quand j’ai découvert que les deux DLC étaient reliés par des liens scénaristiques qui forment un ensemble cohérent, sans toutefois pénaliser les joueurs qui ne se procureraient pas les deux aventures additionnelles.

Si la visite de la tour des sages m’a emballé, ce n’est néanmoins rien en comparaison de ce que j’ai ressenti en parcourant Mysidia pour sauver l’émissaire du peuple de l’eau. J’avoue que les pouvoirs de Léviathan, récupérés assez vite par Clive, donnent une nouvelle dimension aux affrontements en déployant toute leur puissance lors d’attaques à distances redoutables. De quoi varier agréablement le gameplay en passant à la volée du corps à corps à une magie plus lointaine.

Tout n’est pourtant pas rose, et il faut bien reconnaître que certaines quêtes annexes sont loin d’être intéressantes à réaliser, mais le pire ayant été un pic de difficulté insensé lors de l’affrontement de primordiaux Léviathan / Ifrit qui m’a rendu littéralement dingue. Avec un personnage principal au niveau maximum, je pensais à tort que la lutte contre le primordial légendaire allait être une balade de santé et ce fut le cas, si ce n’est un timing extrêmement court pour empêcher une attaque du serpent géant qui m’a mené en boucle au game-over. J’avoue ne pas encore savoir comment j’ai fini par réussir à passer cette phase en gardant un tant soit peu de santé mentale, d’autant que changer les divers modes de difficultés n’influait absolument pas sur le temps alloué.

Mais ce n’est qu’un petit écueil dans un océan de bonheur et je ne puis que vous encourager, si vous avez apprécié FF XVI, à vous procurer Echoes of the Fallen et The Rising Tide ne serait-ce que pour prolonger un peu plus le temps passer en compagnie de nos héros. Surtout que si vous craquez pour le Pass d’extension comprenant les deux quêtes, il ne vous en coûtera que 24,99 € quand Echoes of the Fallen est au prix unitaire de 9,99 € et The Rising Tide à 19,99 €. Alors vous allez craquer ?

Pour conclure…

Si la perspective de retourner traîner nos guêtres du côté de Valisthéa avait déjà de quoi nous enthousiasmer, celle de découvrir une toute nouvelle région et un peuple totalement inédit, car vivant dans la clandestinité, a achevé de nous convaincre. Malgré une durée de vie assez courte d’environs 8 heures, en explorant à fond les deux DLC et les onze quêtes annexes, Echoes of the Fallen et The Rising Tide sont une excellente façon de conclure en fanfare les pérégrinations de Clive Rosfield, d’autant que l’activation du portail de Kairos qui nous donne accès à des pouvoirs supplémentaires, en plus de ceux de Léviathan, ce qui nous donne une excellente excuse pour relancer un new game +, ne serait-ce que pour développer encore plus les pouvoirs de Clive. En ce qui me concerne, mon choix est fait et je suis reparti pour un tour pour aider Clive à sauver son monde du fléau noir.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Une aventure épique et émouvante au sein d’une nouvelle région absolument superbe

Des récompenses et des items très intéressants sont à récolter dans les deux DLC

Les nouveaux pouvoirs de Clive qui apportent un réel intérêt à relancer un new game +

Les nouveautés de la mise à jour lancée le même jour que la sortie de The Rising Tide apporte des options très intéressantes en jeu

Les points négatifs

Un pic de difficulté très corsé durant une des phases du combat contre Léviathan qui va vous faire vous arracher les cheveux

Les quêtes annexes un peu moins intéressantes que dans l’aventure principale

Une durée de vie un peu courte pour Echoes of the Fallen qui n’est au final qu’un gros donjon additionnel

Vous devriez Lire aussi
DC Krypto Super-Chien : Les aventures de Krypto et Ace

Dans le même genre

Laisser un commentaire