Exoprimal

"Exoprimal" et son écran d'accueil

Disponible le 14 Juillet 2023, Exoprimal a su faire monter la hype chez les joueurs. Un jeu multijoueur mêlant Dinosaures, Exosquelettes et science-fiction, autant dire que beaucoup joueurs trépignaient d’impatience à l’idée de poser leurs mains sur le jeu. Capcom nous offre donc un jeu de tir à la troisième personne qui vous plonge dans un univers mêlant Mecca et Dinosaures.

Disponible sur le Game pass, vous pouvez aussi le trouver sur Playstation et PC pour 60 € (70 € la version Deluxe)

Ce test a été réalisé en équipe de 3+2 joueurs Random sur une version Xbox Serie X et PC.

Bienvenue à Jurassique Mutation

Capcom n’a plus besoin de faire ses preuves, ses nombreuses licences fonctionnent toujours et à chaque annonce, les joueurs et les fans sortent le popcorn. Resident Evil, Street Fighter ou encore Monster Hunter, tous les ans Capcom crée l’événement et cette année c’est Exoprimal qui a fait son show durant les conférences.

L'histoire d' "Exoprimal"
Création de personnage très développé mais inutile vue qu'on est dans un "exosquelette"
L'histoire "jurassique" du jeu

L’histoire est assez simple, nous sommes en 2043 et nous voilà sur l’île de Bikitoa. La corporation Aigis mène des essais pas très légaux (tiens ça ne vous rappelle pas quelqu’un ? Umbrella bonjour) et vous en faites partie. Léviathan, l’IA de l’entreprise vous explique donc que vous allez devoir vous battre dans une armure géante contre des hordes de dinosaures. Mais vous ne serez pas seuls, vous serez avec 4 autres humains en exosquelette aussi. Si vous vous loupez, vous serez tué car inutile. Sauf que devinez quoi ? Le jeu se finirai bien trop vite si c’était le cas. Apparemment vous avez des compétences très intéressantes et donc même si vous perdez, bah ils vont vous garder et vous allez devoir recommencer encore et encore les essais.

Le "Game over" du jeu

Ça part en eau de fossile !

Avant de jouer à Exoprimal, il faut savoir une chose, ne prenez pas le jeu au sérieux car… Bah y a zéro sérieux. Il n’y a malheureusement pas de mode histoire à proprement parler, vous récolterez des données perdues après les sessions de combats. Ces données, les unes à la suite des autres, forment la trame de l’histoire. L’idée principale du jeu est clairement de bourrer du dino à plusieurs.

L'histoire de l' "île de Bikitoa"

Vous enfilez votre exosquelette pour ensuite partir en mission afin d’éradiquer des hordes de créatures préhistoriques. Vous équipez ensuite vos exosquelettes avec les nouveaux modules lootés, les skins, les tags et les autocollants et hop, on repart en mission.

"Zephyr" un des assaut du jeu
Un "Tank" dans le jeu
Présence de "Loot Box"

On débranche donc le cerveau et on retourne bourrer du dino.

Une évolution laborieuse

Le début du jeu a été une douche froide pour moi. Au bout de trois heures de jeu pour ma première session, je n’ai eu le droit qu’à une map et une mission. Mais what ? Autant vous dire qu’avec mes partenaires, on râlait pas mal. Comment ça un jeu à ce prix, on n’a qu’une mission à faire en boucle ?

Surtout que la BETA en proposait au moins 4 donc changement de décors et moins de lassitude. Là, on ne faisait que la ville. Il a donc fallu que je fasse mes recherches et c’est là que j’ai appris que nous avons d’autres maps disponibles mais après un certain temps de jeu.

Ca papote sur le jeu entre coéquipier sur "Exoprimal"
Coucou le "Pachycephalosaurus"

QUOI ? mais… bon ok de toute façon pas le choix alors… on bombarde. Le lendemain après trois heures de jeu en plus ce qui monte à 6h en tout j’ai enfin pu avoir d’autres maps. La ville de jour, une sorte d’aéroport de l’armée et un décor plus nature jurassique.

Prenez le contrôle d'un dino sur "Exoprimal"
Ou attaquez un joueur qui est un dino sur "Exoprimal"
La mapp " Préhistorique"

Ça fait du bien de voir d’autres décors quand même !

Un seul mode de jeu pour survivre

Nous avons donc pu avoir d’autres maps c’est cool mais c’est aléatoire donc on ne choisit pas. Il suffit juste de partir dans le « mode Survie Jurassique » pour lancer la mission. Mais comment ça se passe ?

Vous lancez le seul et unique mode de jeu actuel, vous vous équipez de votre Exosquelette et hop direction la salle d’attente. Soit vous avez déjà vos 4 camarades (que vous invitez avant de lancer le mode) soit vous vous retrouvez avec des joueurs randoms. N’étant pas fan des randoms, j’aurais bien aimé avoir la possibilité de jouer avec des bots, mais ça c’est une question de point de vue et c’est mon côté femme préhistorique qui aime sa grotte qui en parle.

C'est partie pour la "Mission"

La mission est ensuite lancée et vous allez pouvoir changer d’exosquelette à tout moment si jamais la stratégie de votre équipe est mauvaise et que vous manquez de Healer, de Tank ou d’assaut.

Vous allez ensuite devoir éradiquer les hordes de Dinosaures alors qu’une autre équipe de 5 faits de même. La première équipe qui réussit les objectifs a gagné.

"Zephyr" en action

Vous avez deux choix de combat, le PVP ou le PVE, Si vous prenez le PVP à la fin c’est le match à mort contre l’autre équipe, sinon vous aurez juste la protection de camps ou de données.

Félicitation pour la victoire sur "Exoprimal"

Une fois la mission terminée, vous récoltez vos récompenses, les données de l’histoire et si vous avez acheté le pass, des récompenses en plus.

Une histoire au placard

L’idée de l’île, des expériences et le côté science-fiction est top, alors imaginez ma frustration quand je découvre qu’en fait on lance des missions l’une derrière l’autre et que pour connaître l’histoire il faut lire des données, regarder de brèves scènes cinématiques et collecter surtout les données avec les missions.

Sur "Exoprimal" vous tuer des dinosaures. C'est le but du jeu.
"Exoprimal" est un univers fictif en mode science fiction.

Mais Capcom ! Pourquoi ? Mais pourquoi ne pas nous placer de magnifiques scènes cinématiques entre deux missions ? Pourquoi ne pas faire un suivi comme dans la majorité des jeux ? Je veux bien que l’originalité soit un atout mais là… Je fais partie de ceux qui peuvent accepter un graphisme simple tant que l’histoire est géniale. Là, c’est le contraire, on a un design respectable pour la génération précédente mais un peu light pour la NextGen et une histoire IKEA à récolter dans les missions… D’ailleurs que vous gagniez ou perdiez, pas de panique il suffit de faire le nombre de missions requises pour débloquer les morceaux d’histoire dans l’onglet concerné.

Un Gameplay fluide mais une progression aux fraises

Le Gameplay est assez fluide, en soi je n’ai pas grand-chose à dire. Je ne suis pas une grande joueuse de shoot, donc Overwatch, Call of ect ne font pas vraiment partie de mes références. Néanmoins mes partenaires de jeu m’ont souvent fait remarquer qu’on y retrouvait des similitudes avec Overwatch, protéger le cube de données par exemple.

Si vous gérez bien la mission, vous serez sur le "tableau d'honneur"

Je ne me suis pas sentie lésée dans le jeu donc j’ai envie de dire qu’il est assez accessible pour un joueur qui n’a jamais touché à un jeu de tir. En ce qui me concerne je joue Assaut et j’ai fait mon choix sur Zéphyr. Mais je ne suis pas fermée aux autres et après un bon avancement je tenterais sûrement les autres Exosquelettes.

Je vais surtout vous parler de la progression. Comme expliqué plus haut, pour avoir d’autres maps, le jeu exige de vous de faire, faire et refaire plusieurs fois la même mission, ce qui clairement au début est un supplice. C’est comme si on me demandait de refaire la map 1 d’un jeu trente fois avant de pouvoir débloquer la prochaine. Au bout d’un moment on sait même où pop les dinosaures.

L'arrivée des dinosaures dans "Exoprimal"

Une fois cette phase passée, on découvre d’autres maps et de nouveaux dinosaures (apaisez-vous ce n’est pas la folie non plus). Après les Triceratops et Carnotaurus on se retrouve avec un ankylosaure par exemple. Le bestiaire est totalement inconnu sur le jeu (Rendez vous sur le site de Capcom Exoprimal pour le connaître), vous ne savez pas ce qu’on peut croiser dans le jeu, c’est la surprise totale et pour ça bah va falloir envoyer des heures de jeu à gogo.

Tout n’est pas mauvais

En lisant le test vous vous dites que le jeu est pourri ? Sûrement car je vous avoue avoir un peu vidé mon sac là. J’attendais tellement de ce jeu que ce fut une douche froide pour ma team et moi. MAIS !

Il y a du bon quand même les amis.

Comme dit plus haut, le Gameplay est fluide, dynamique et ça fait le job, si vous avez votre propre équipe vous allez passer de bons moments, sans aucun doute. Le souci réside dans le côté random car la plupart des joueurs coupent leurs micros et donc y a zéro communication dans le jeu. Je n’ai croisé personne qui parlait en game personnellement.

Les exosquelettes ont 3 slots de modules et en jouant vous allez débloquer certains modules et pouvoir les améliorer en payant avec vos Bikcoins la monnaie du jeu. VOILA ! Ça, ça donne envie de se battre pour faire des heures de jeu Capcom ! Pouvoir se créer une armure de l’enfer pour bourrer du dino, là on dit oui. Vous allez aussi pouvoir les décorer, c’est un petit plus même si ça n’apporte pas grande chose. Mais soyons honnêtes, dans un jeu on aime être badass.

"Zephyr" et son equipement.

Parfois on a des surprises sur Exoprimal , mais encore une fois il va vous falloir beaucoup de temps de jeu pour les découvrir. Je vous donne un exemple qui vous arrivera sûrement après une dizaine de missions, la vague géante de Raptors. Levez la tête et admirez ce screen. Plus de 1000 Raptors qui tombent du building et que vous allez devoir envoyer chez les fossiles ! Là ok je m’incline, mes yeux ont brillé. Mais est-ce suffisant ? Ça, c’est une question de point de vue. Nous avons eu aussi le passage de Magnum entre deux missions. Il n’a rien apporté à la game mais bon…

La vague de Raptiors sur "Exoprimal"
"Magnum" et ses arrivées aléatoires

Mon avis sur Exoprimal

Il est compliqué à donner car j’étais très impatiente de me lancer sur Exoprimal avec ma team, mais rapidement ça été la douche la froide. Un seul mode de jeu, je ne sais pas si vous vous rendez compte. Cela veut dire que durant plus de 20 heures nous enchaînerons la même chose, tuer des hordes de dinosaures et encore ça c’est quand les maps changent. Car les premières heures de jeu nous obligent à supporter la même map et la même mission en boucle. Heureusement ça évolue avec le temps de jeu, mais il est clair que le début de l’aventure est vite gonflant et de ce que j’ai pu voir sur les réseaux sociaux, au bout de 5h beaucoup de joueurs ont abandonné et attendent la MAJ du 28 Juillet qui d’après Capcom serait un nouveau mode de jeu.

Encore une fois nous avons donc un jeu sorti qui promet un super concept et de bons moments et au final on a que la moitié du contenu. Par contre, zéro bug sur Exoprimal, en ce qui me concerne, que ce soit sur Xbox pour moi ou sur PC pour ma team, zéro lag et encore moins avec les hordes de dinosaures. Aucun plantage et pas de bug de texture. Visuellement le jeu est terminé, abouti et fluide. Mais le scénario laisse clairement à désirer.

"Exoprimal" et ses rares cinematiques

Donc si je dois donner mon avis. Actuellement Exoprimal ne vaut pas ses 60€. Si vous l’avez sur le Gamepass profitez-en ! Sinon attendez les mises à jour afin de voir ce que ça va donner.

En ce qui me concerne, le test s’arrête là, mais je vous donne rendez-vous en août pour mon avis sur « le Gant sauvage » qui sera la mise à jour du jeu et apparemment un nouveau mode.

Sur ce, malgré mon avis mitigé je retourne sur Exoprimal me préparer pour la suite.

Pour conclure…

Exoprimal est un jeu Multijoueur de Shoot à la troisième personne, votre objectif, à bord d’un des 10 exosquelettes proposés, vous allez devoir éradiquer des hordes de dinosaures avant l’équipe adverse. Actuellement le jeu est pauvre en contenu, mais le 28 Juillet un nouveau mode est censé faire son apparition alors… Wait and See.

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Histoire à fort potentiel

10 Exosquelettes à customiser et équiper

Une création de personnage très détaillée (bien qu’inutile vu qu’on est dans des armures)

Un gameplay fluide et maîtrisé en jeu de groupe

Ost Dynamique et agréable

Pouvoir contrôler un dinosaure

Les points négatifs

Un seul mode de jeu (pour 60€ ça fait cher le jeu)

Doublage illogique (Seule l’IA parle français, le reste c’est du VOSTFR)

Histoire complexe qu’on découvre sous forme de données après chaque mission

La même mission en boucle (quelques changements de temps en temps)

Vous devriez Lire aussi
Steam Summer Festival 2020 1/2

Dans le même genre

Laisser un commentaire