Classroom of the Elite – Tome 2

Classroom of the Elite, édité chez Ototo est un manga qui met en scène une école d’élite au Japon et sa nouvelle vague d’étudiants. L’œuvre est déjà connue grâce à l’animé disponible en trois saisons chez Crunchyroll. Sorti en 2016 au Japon, il se décline en 12 tomes et il est terminé. C’est le 23 février 2024 que le tome 1 pointe le bout de son nez en France. On vous en parle ICI.  Aujourd’hui, nous nous penchons sur le tome 2 sorti le 10 mai 2024.

Cette critique a été réalisée avec un exemplaire fourni par l’Éditeur.

Entrez dans l’élite !

Le lycée de haut niveau de Tokyo est l’un des établissements les plus réputés du pays qui se targue d’un taux d’embauche et de diplômés de 100% à sa sortie. Les locaux sont neufs, on y trouve de nombreux divertissements et les élèves sont libres de se coiffer comme ils veulent ou d’apporter leurs objets personnels dans l’enceinte de l’établissement. Dès leur rentrée, ils reçoivent l’équivalent de 100 000 yens sous forme d’une monnaie propre à l’école. En d’autres termes, un véritable paradis pour les jeunes élèves. Du moins, en apparence… Le rideau se lève sur une vie estudiantine apocalyptique encore jamais vue !

Ototo

Le secret est tombé !

Le lycée de haut niveau de Tokyo est l’un des établissements les plus réputés du pays qui se targue d’un taux d’embauche et de diplômés de 100%. Dès leur rentrée, les étudiants reçoivent l’équivalent de 100 000 yens sous forme d’une monnaie propre à l’école. En d’autres termes, il s’agit d’un véritable paradis pour les jeunes élèves. Du moins, en apparence…
Après une première session d’examens, nos héros découvrent qu’ils font partie de la pire classe, celle qui regroupe les « déchets ». Ils vont devoir s’entraider s’ils veulent rejoindre les sommets ! Mais le cauchemar ne fait que commencer…

Ototo

Et oui ! Les résultats des devoirs sont tombés et le secret aussi. Malgré leur présence dans une école élitiste, Ayanokôji, Horikita et les autres découvrent qu’au final ils font partie de la pire classe de l’école. Une sorte de classe quota où les pires élèves de l’école sont parqués et moqués.

Ça ne vous rappelle rien ? Si vous avez lu / vu Assassinassions Classroom et sûrement d’autres mangas type lycée studen, vous remarquerez que ce genre de classe est souvent là dans les œuvres Japonaises.

Se serrer les coudes quoi qu’il arrive

Maintenant que le secret est dévoilé, le comportement de la classe change. Mais surtout, Ayanokôji tente de tout mettre en œuvre pour aider ses camarades. Mais pour ça, il faut se serrer les coudes et c’est compliqué. Entre Kushida qui se dévoilait dans la fin du tome 1 et en qui on découvrait une manipulatrice. Horikita qui cache son secret de famille mais qui agace aussi tout le monde, autant dire que le jeune étudiant a du pain sur la planche.

Quand Sûdo est sur la sellette, certains en viennent à payer le point manquant pour qu’il ait la moyenne afin de lui éviter le renvoi.

Un groupe qui s’unit contre le système

Le système de l’école dérange un peu nos jeunes de la classe D mais ils semblent former un groupe et d’ailleurs nous avons une petite nouvelle, Sakura qui débarque et qui a aussi son lot de secrets.

Au final, Classroom of the Elite est un ensemble de portes ouvertes à la trahison. Tout le monde sait des choses sur tout le monde et on se doute que ça va jouer les maîtres chanteurs.

En ce qui me concerne, il y a trop d’intrigues. J’aime lire, j’aime les rebondissements mais… Quand il y a trop d’informations, ça perd de sa saveur. Au final, on passe sur tout le monde sans s’attarder sur les détails et c’est dommage. Surtout en douze tomes, j’ai peur qu’on nous balance trop d’informations sans forcément détailler.

Des annexes de qualité !

Comme dit plus haut, je me perds quand il y a trop d’informations. Je dois être la cousine de Dory dans Nemo. Alors quand je tombe sur le résumé du tome 1 en début de livre, je suis ravie ! Je peux me replonger dans ce que j’ai lu juste avant. Vous avez aussi un petit résumé des personnages croisés dans le tome précédent et en fin de tome, le fameux passage en mode nouvelle à lire.

Et bien sûr, le trailer du tome 3 qui sort le 05 Juillet 2024.

Prochainement dans Classroom of the Elite

Et oui, Sûdo est dans la sauce. Il a été provoqué et en est venu à se battre. Un piège tendu par la classe C. Avec l’aide d’Ichinose, une élève qui brille en classe B, la classe D va tenter de trouver des témoins. La seule personne qui aurait dû faire quelque chose n’est autre que Sakura qui est trop timide… Le jour J approche. Qui viendra témoigner ?

Mon avis sur Classroom of the Elite – Tome 2

Tout comme le tome 1, Classroom of the Elite reste un cliché de la littérature scolaire japonaise. Des nanas un peu nunuches bien qu’elles se montrent manipulatrices. Une ou deux images sexy pour le fan service et des mecs pas très malins.

Si les intrigues sont là, que les secrets nous font saliver, cela reste encore trop plat pour moi. Attention, il ne s’agit là que de mon avis. De base, je ne suis déjà pas une grande lectrice de manga studen. Mais là, ça ne me transcende pas. Je suis d’ailleurs étonnée qu’avec le sale coup de Kushida, Ayanokôji continue de la côtoyer sans lui en mettre plein la face. Mais bon cela reste une lecture tranquille pour le moment. Je pense que les tomes à venir seront de toute façon plus prenants vu ce que le trailer du tome 3 nous annonce.

Sur ce, rendez-vous le 05 Juillet 2024 chez vos libraires préférés pour le tome 3 et donc la suite des soucis de Sûdo le délinquant de la Classe D.

Pour conclure…

Sûdo est dans la sauce. Il ne lui manque qu’un misérable point pour avoir la moyenne et ne pas se faire renvoyer. Alors que ses camarades tentent de l’aider, il va aussi être pris au piège par la classe C. Décidément, Sûdo rime avec malchance.

Vous devriez Lire aussi
Cœur de Pirate

Dans le même genre

Laisser un commentaire