Les Garçons Perdus

Sortie en 2021, les Garçons perdus, écrit par C.M Stern s’offre une nouvelle version. Une couverture plus illustrée et un format relié, broché et bien sûr numérique si vous préférez vos liseuses. Rencontrez Jack et son histoire sombre et  triste dans un univers anglais très subtil où le complot et la trahison ne se jouent souvent qu’au lit avec des gens immortels.

Romance MM. Ce qui veut dire relation entre hommes. Ce livre contient du contenu mature. Public averti.

L’histoire de Jack et sa beauté

Dans le village où il est né, Jack n’a jamais trouvé sa place. Sa beauté inhabituelle est une véritable malédiction, suscitant moqueries et jalousie. Le jeune homme n’a pas d’autre alternative que de s’enfuir à Londres où l’attend une vie de misère. Pour survivre, il est contraint de vendre ses charmes dans les bas-fonds de la ville.

Jusqu’au jour où son joli visage suscite l’intérêt d’un étrange immortel. Ce vampire déguisé en gentilhomme lui propose un pacte : Jack doit séduire un éminent membre de la Société Immortelle afin de lui dérober ses secrets. Il pourra alors retrouver la liberté… et la richesse.

Contraint d’accepter, Jack s’engage dans un engrenage mortel de complots et de jeux de pouvoirs. Une machination dans laquelle Antoine, un jeune prince arrogant, envoûtant et terriblement dangereux, vient semer le trouble. Et les secrets qu’il dissimule pourraient tout remettre en question…

Korrigan

Dans Les garçons perdus, que faire quand un paysan pauvre et rejeté de sa famille à cause de sa différence se retrouve dans une capitale ? La réalité est dure à avaler pour Jack lorsqu’il se retrouve à se prostituer dans les ruelles sombres de la ville. L’alcool devient son allié pour oublier… jusqu’à ce qu’il croise le propriétaire de la serre. Les ennuis continuent.

Une ambiance à l’anglaise

J’ai toujours aimé les histoires à la Dickens, l’ambiance de Jack l’éventreur aussi. Cette vieille Angleterre, les calèches et les gentlemen avec leur cape noire et leur chapeau haut de forme. Les garçons perdus nous offre cette ambiance et je dois avouer que c’est ce qui m’a le plus séduit .

C.M Stern arrive à nous immerger dans l’ambiance vieux bordel glauque des mauvais quartiers, mais aussi dans les bordels plus chics et on imagine vite l’ambiance avec les immortels. Jack, notre petit paysan érudit, va vite apprendre à y vivre et c’est là que nous allons découvrir les us et coutumes de ce monde.

Une histoire à double tranchant

La couverture est un peu le piège. On s’attend à une douce romance british car soyons honnêtes, la couverture est magnifique. On voit deux hommes aux visages parfaits, leur tenue splendide et des roses à tout va. Mais ce n’est qu’une façade. Si la couverture vous met dans l’ambiance de la serre, sachez que vous allez y croiser les deux extrêmes. Le côté tendre, amoureux et malaisant parfois d’une romance compliquée qu’on ne découvrira que vers la fin du livre. Mais à côté vous allez aussi explorer les très sombres coulisses des quartiers mal famés d’Angleterre. Les bordels insalubres, les vices de certains et surtout des scènes parfois dures à supporter pour des âmes sensibles. Le vice des immortels nous montre comment on passe d’une belle chambre aux draps propres à un lit rempli de semence dont on ne veut même pas connaître l’origine.

Pour ne citer qu’une des scènes les plus impressionnantes. Je dirai ce moment où Jack pose pour Borghees. Celui-ci veut lire la douleur sur les traits de sa muse. On assiste donc au viol de Jack qui sera souillé par des hommes du petit peuple et on ira jusqu’à nous détailler leur physique comme presque des sans-abri qui urineraient dans la rue.

En effet, on est bien sur une romance pour public averti, mais je pense qu’on peut même parler de Dark Romance. Certes la romance en elle-même est belle et délicate. Mais ce que Jack vit à côté pour le boulot est sombre et parfois horrible.

Méfiez-vous donc des jolies couvertures. Certaines histoires regorgent malgré tout de sombres secrets.

Des personnages attachants

Si certains sont détestables et notamment les immortels, Jack et Antoine quant à eux sont tellement mignons, adorables et forts. Ils subissent dans l’ombre, souffrent en silence et attendent leurs moments pour changer de vie. En soi, jusqu’à la fin je me suis posé la question : “finiraient-ils ensemble ou non”. Allais-je avoir ma happy end ?

Je n’ai pas mis longtemps à m’attacher à Jack. Antoine, c’était plus compliqué mais quand on le connaît mieux on se prend d’amour pour lui aussi.

Mon avis sur Les Garçons Perdus

J’avais vu un extrait de lecture sur Tik Tok. Romance masculine, prostitution, immortels autant dire que ce cocktail-là, c’est ma came. Je suis ensuite tombé sur la couverture et ok, j’ai craqué. Surtout quand la Fnac le met en avant dans ses rayons. Dernier arrivé dans ma PAL, je l’ai vite démarré, tellement j’étais curieuse.

Personnellement, je n’ai pas été déçue. J’ai trouvé cette ambiance vieille Angleterre que j’adore tant, l’auteur emploie des mots tout à fait en raccord avec l’époque où se passe l’histoire. On a notre lot de vilains, notre lot de vilains qui au final ne sont pas des vilains mais des profiteurs et nous avons notre petit couple mignon qui va en baver et mettre du temps à s’avouer l’amour qu’ils ressentent l’un pour l’autre.

Les détails concernant l’univers ne sont pas trop travaillés mais suffisants pour ce que nos personnages font. Parfois, trop de détails en fantasy peuvent être trop lourds à lire et on peut s’y perdre.

Le fait de jouer entre deux ambiances, les vices des riches et la décadence des pauvres dans les quartiers glauques fait passer par une vraie montagne d’émotions. Certaines scènes sont parfois dures et en ce qui me concerne je les trouve bien écrites.

Même si la couverture m’a séduite, je donnerais quand même un petit point négatif car avec elle on s’attend à une histoire douce et sulfureuse et non à quelque chose d’aussi dark. Ça peut donc porter préjudice aux lecteurs sensibles.

Pour conclure…

Découvrez Les Garçons perdus avec cette nouvelle version de chez Korrigan. Une histoire d’amour masculine entre deux hommes qui vivent dans un monde où le complot est de mise. Parfois, il faut faire des choix pour avoir ce que l’on souhaite. Disponible chez tous vos libraires, ne vous fiez pas à sa jolie couverture. Cette histoire vous fera voyager en Angleterre à l’époque où la perversité était de mise.

Vous devriez Lire aussi
Le Poinçonneur - Tome 1

Dans le même genre

Laisser un commentaire

En savoir plus sur GeeksByGirls

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading