Articles a la une

Derniers commentaires
test

Trailblazers

Trailblazers est un jeu de course développé par Supergonk et édité par Rising Star Games, sorti sur PC, PS4 et XBox One le 8 mai 2018 et sur Switch le 16 novembre.

Merci à Vautour013 pour ce test ! Vous pouvez le retrouver sur sa chaîne YouTube ainsi que sur sa page Facebook !

Gameplay

Trailblazers est un peu le mariage d’un F-Zero/Wipeout avec Splatoon. Ainsi, on participe à des courses ultra-rapides principalement en coopération dont le but est de peindre le sol avec la couleur de son équipe afin d’obtenir un boost en roulant dessus plus tard. Les niveaux disposent également de portes qui peindront le sol devant vous sur une certaine distance avec votre couleur. Il est également possible via la touche X d’envoyer de la peinture devant soi en ligne droite, et si vous le faites avec un adversaire devant vous, il sera touché et ralenti comme avec une carapace verte dans Mario Kart.

Le titre dispose d’un mode « Histoire » nous faisant découvrir les bases du jeu, les pilotes, les courses, avec un minimum de scénario.

Le mode « Coupe » permet de faire une série de courses, comme dans Mario Kart, avec de 3 à 4 circuits par coupe et un total de 12 coupes. Les circuits se répètent dans plusieurs coupes, mais certains modificateurs s’appliqueront alors (comme le circuit en sens inverse ou le mode miroir).

Le mode « Course personnalisée » permet de sélectionner la course que l’on veut avec les options que l’on souhaite, le tout pour 1 à 4 joueurs en local. Il y a 10 courses différentes disponibles, 4 sens de course (avant, arrière, avant miroir, arrière miroir), 5 modes de jeu (course par équipes, contre-la-montre, binôme, chacun pour soi, chasse à la porte), le nombre de tours (de 1 à 10 ou l’infini) et enfin le niveau de l’IA (désactivé, facile, moyen ou difficile).

Enfin, le mode « Course en ligne » permet de participer à des courses contre 4 autres joueurs. L’originalité ici est que ce mode est accessible de 1 à 4 joueurs en local, ce qui est plutôt agréable. Le multi en ligne est compatible crossplay, c’est-à-dire que vous pouvez jouer contre des joueurs PS4, Xbox ou PC. Malheureusement, malgré cette option, je n’ai pas pu trouver d’autres personnes afin de faire une course.

Technique

Graphiquement, Trailblazers est plutôt beau avec ses graphismes tout en cel-shading. Il est parfaitement fluide en mode console ou sur la TV. La physique des véhicules est plutôt bien rendue, que ça soit au niveau de la sensation de vitesse que lors des chocs, même si ces derniers font un poil trop auto-tamponneuse.

Les courses n’offrent pas des rendus visuels très différents et les tracés même s’ils ne sont pas les mêmes, ne sont pas non plus très variés.

Les musiques d’accompagnements des courses sont sympathiques sans non plus rester en mémoire comme les thèmes mythiques d’un Mario Kart.

Le jeu est disponible en audio anglais, mais textes en français. À noter que certains accents ne s’affichaient pas (tel que le î), un manque de la police de caractères à priori, qui n’empêche cependant pas de comprendre les phrases.

Enfin, il n’est pas compatible avec la fonctionnalité d‘enregistrement de vidéos de la Nintendo Switch.

Conclusion

Trailblazers est un bon jeu de course, mélangeant habilement le gameplay d’un F-Zero avec le concept de Splatoon. En course par équipes, cela oblige à faire des choix, par exemple devoir rester en retrait afin de colorer la piste pour le prochain tour du coéquipier en tête. C’est un jeu fun même s’il manque probablement un peu d’ambition sur son choix de circuits. Il est disponible sur l’eshop et en version cartouche au prix de 29,99 € (26,99 € en précommande).

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Mélange de F-Zero et de Splatoon
  • Graphismes Cel-Shading
  • Le côté coop
Les points negatifs
  • Multi désert
  • Pas d’écran récapitulant les fonctions des boutons de la manette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *