Quadroids

Quadroids est un jeu développé par Blue Loop et édité par Fabloo Games ainsi que Maximum Entertainment. Le jeu est sorti sur PC, PS5, Nintendo Switch, Xbox One et Series, le 22 Février 2024. 

Ce test a été réalisé sur une version Nintendo Switch fournie par l’Éditeur.

Présentation

Quadroids : quésaco ? 

Quadroids mélange la plateforme et les casse-tête et vous propose d’y ajouter un concept de gameplay (que nous détaillerons dans la partie qui lui est consacrée dans ce test) totalement innovant

Pourtant Ce type de jeu est vu et revu car il consiste à emmener d’un point A à un point B, à la manière des Lemmings (vieux jeu des années 90), un ou plusieurs petits robots en lui donnant une seule consigne : SAUTE. Mais Quadroids propose ses propres idées pour notre plus grand plaisir. Vous allez devoir traverser plus d’une centaine de niveaux et au vu de la difficulté de certains d’entre eux, vous allez en avoir pour un long moment.

Cocorico pour Blue Loop Studios

Derrière ce nom se cache un studio français installé en France, à Villeneuve d’Ascq, dans le 59. Composé d’une seule et unique personne : Guillaume Crouzille. Fondé en Décembre 2021, après une carrière chez Ankama pendant plusieurs années. Quadroids est le premier jeu du studio et a donc été réalisé de A à Z par Guillaume Crouzille. Son travail a vraiment été d’une très bonne qualité et on sent ses différentes inspirations telles que Celeste ou Super Meat Boy

Après cette présentation, abordons de suite l’histoire de Quadroids !

C’est l’histoire d’une IA qui pète une durite

22e siècle, les derniers efforts de l’Humanité pour sauver la Terre ont échoués. Dans une dernière tentative, les Nations Unies ont lancé un vaisseau pour trouver une nouvelle planète habitable. Malheureusement, la mission a échoué dans un coin oublié de la galaxie et l’Humanité crut son dernier espoir disparu. Cependant, il y a une seule “survivante” à bord du vaisseau, une IA d’exploration et de colonisation. Hélas, celle-ci se met à dérailler et décide de conquérir la galaxie. Pour ce faire, elle décide de réactiver et de manipuler l’équipage du vaisseau qui était constitué de petits androids. Avec de grands discours de propagande, tels les plus grands dictateurs des temps anciens, et ses sujets qui lui vouent un véritable culte de la personnalité, elle s’en va accomplir sa mission !

Parviendrez-vous à réaliser les desseins de votre chef ? Vous le saurez en finissant les 5 actes de Quadroids. 

L’humour dans l’espace

Au premier abord, l’histoire peut paraître simple. Mais c’est sans compter sur l’humour omniprésent dès la cinématique d’intro qui est un véritable cliché sur les méchants cherchant la domination du monde. Tout y passe : propagande, dévotion fanatique des androïds, plan alambiqué, etc. On se surprend à sourire voir même rire tant ceci est volontairement absurde. Ce type de jeu n’a pas souvent d’histoire ou bien elle tient sur un timbre poste mais Blue Loop Studios a quand même voulu nous proposer un thème et une histoire propre à Quadroids et c’est tant mieux. De plus de le design des petits androids et leurs nombreuses mimiques les rendent vraiment attachants.

De toute évidence, l’histoire de Quadroids n’est pas là que pour servir le gameplay. Abordons maintenant le cœur de ce jeu : le gameplay !

Les androids sont dans la place !

Le gameplay de Quadroids est vraiment ce qui fait de ce jeu un OVNI vidéoludique. Comme dit dans la présentation, le mélange plateforme et casse-tête propose un challenge innovant. Chaque planète est composée d’un certain nombre de niveaux qu’il va vous falloir compléter afin de passer au suivant et ainsi de suite. 

Tout d’abord, chaque niveau aura le même objectif : emmener un de vos Quadroids à l’objectif de fin. Mais dès le début, vous allez vous rendre compte d’un truc étrange : votre écran est divisé en quatre zones. Par ailleurs, chaque écran est associé à un bouton (L, R, ZR ou ZL)

Vous l’aurez compris quand votre ou vos Quadroids arrivent dans un écran, le saut ne sera possible qu’en appuyant sur le bouton correspondant à l’écran. Si au début, les niveaux sont relativement faciles, la difficulté pointera rapidement le bout de son nez. Car en plus de gérer l’avancée de votre ou vos Quadroids, il va falloir également coordonner leur avancée pour qu’ils puissent s’entraider pour traverser des zones infranchissables telles que des rivières ou des lacs empoisonnés. Petit point amusant, vous pouvez vous servir des cadavres des androïds pour permettre le passage de certains obstacles tels que des pics ou les fameuses rivières. 

Des petits Quarks, des petits Quarks, toujours des petits Quarks

De plus, certains niveaux vous demanderont de ramasser 3 Quarks dispersés aux 4 coins du niveau. Pour qu’ils puissent être disponibles pour la récolte, il va falloir que l’un de vos Quadroid ramasse une espèce de symbole. Ensuite vous ne disposez que de quelques dizaines de secondes afin de récolter les 3 Quarks. Si vous échouez, il faudra recommencer et reprendre le symbole. 

Chaque niveau est noté sur 3 points : le temps, le nombre d’ordres que l’on a donnés et le fait de finir la mission. Les Quarks, qui quant à eux, ont deux utilités. En effet, plus vous en aurez, plus vous pourrez accéder à des niveaux cachés (et ainsi pouvoir compléter le jeu à 100%), mais aussi déverrouiller des illustrations appelées Souvenirs qui récapitulent votre progression en tant que serviteur de votre chef vénéré.

En conclusion, le gameplay de Quadroids est vraiment un aspect qui marque les joueurs, surtout au vu de sa qualité et de son originalité. 

Une réalisation aux petits oignons

Quadroids est un jeu indépendant réalisé par une seule et unique personne. Mais à aucun moment on ne sent dans la réalisation de ce jeu un quelconque défaut. En effet, tout est parfaitement réalisé, aucun bug, aucun ralentissement lors de mes sessions de jeux. Que ce soit en solo ou en multijoueur, le jeu est fluide et les androïds répondent parfaitement (à condition d’appuyer sur le bon bouton ^^). De toute évidence, le jeu a été développé avec de l’envie et du cœur et cela se ressent à tous les niveaux.

Est ce que vous voulez en découvrir davantage sur la création de Quadroids et sur le parcours de Guillaume Croizille ? Oui ? Alors j’ai une bonne nouvelle pour vous. Votre dévoué serviteur à contacté l’homme qui a développé ce magnifique jeu qu’est Quadroids. Alors ne manquez pas de lire son interview que vous trouverez en suivant ce lien : Interview de Guillaume Croizille !

Quadroids mélange le pixel art et l’électro

Des Quadroids tout choupinou

Que ce soit pour les niveaux ou bien les petites cinématiques, la direction artistique est agréable. Du pixel art bien exploité. De plus, il est très facile d’identifier les différents obstacles et éléments interactifs que le joueur va rencontrer au fur et à mesure de sa progression. Pour finir, notons le design et les expressions des androids particulièrement choupi donc attachants !

L’électro pour accompagner nos petits robots

Concernant la musique, Quadroids nous propose une ambiance électronique qui colle parfaitement à l’ambiance et à l’action présente dans le jeu. Guillaume Crouzille n’est pas le compositeur de la musique mais c’est un de ses amis d’enfance qui est musicien à Bruxelles et dont le nom de scène est Skuomachine qui s’en est chargé. Artiste spécialisé dans les sons de synthétiseurs analogiques et percussions numériques, son style est défini comme suit sur Soundcloud : “Quelque part entre le dancefloor sombre d’un autre temps et un rite hallucinogène en forêt.”

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’harmonie entre le jeu et sa musique est vraiment palpable et prenante. En conclusion, le duo entre les deux fonctionne à merveille et c’est un plaisir que d’écouter la musique de Quadroids. 

Par ailleurs, pour les petits curieux, je vous mets en lien la page SoundCloud de Skuomachine dont je ne peux que vous encourager à découvrir l’univers. 

Solo ou Multijoueur ?

Certainement un des points forts le plus importants pour Quadroids : son mode multijoueur de 2 à 4 joueurs en local. Chaque joueur joue sur un des 4 écrans. Ce qui peut faciliter votre progression mais également justifier une bonne prise de tête avec vos ami(e)s qui accepteront le défi. Cependant, N’est-ce pas là l’essence même des jeux de coopération : s’enguirlander dans la bonne humeur avec ses ami(e)s ? 

En conclusion, ce mode multijoueur est vraiment une très bonne idée et permet de passer un excellent moment en famille ou entre ami(e)s. 

Pour conclure…

Quadroids est un jeu au concept innovant et très addictif. La difficulté est au rendez-vous ainsi que de l’humour. Jouable en solo et en multijoueur, cette pépite va vous coller à votre manette mais également vous faire rager par moment. Très bonne découverte pour ma part 

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Concept innovant

Humour omniprésent

Casse-tête et niveaux ingénieux

Réalisation impeccable

Mode multijoueur possible

Direction artistique attachante

Les points négatifs

Très difficile en solo pour réussir tous les défis

Vous devriez Lire aussi
Seabeard

Dans le même genre

Laisser un commentaire