Harvestella

Harvestella est un Action RPG combiné à de la simulation de vie. Il est édité et développé par Square Enix et est disponible depuis le 4 novembre sur Nintendo Switch et PC.

Le test de Harvestella est effectué sur Steam pour une durée de plus de 50 heures de jeu.

Histoire

On se retrouve dans la peau de notre personnage totalement amnésique. Retrouvé par un habitant du village de Lethé, on est accueilli par le maire ainsi que le médecin. On nous propose de reprendre une vieille ferme abandonnée. Mais notre arrivée n’est pas la seule, un autre personnage arrive exactement au même endroit que nous mais il n’est pas amnésique et prétend venir du futur. Elle est aussi logée avec nous dans la même ferme que nous mais le début de la relation est compliqué à se mettre en place. On nous apprend rapidement les rouages de base pour s’occuper de notre ferme. Suite à cela, on nous met en garde d’un phénomène auquel les gens sont habitués, à savoir le Quietus. Effectivement, à la fin de chaque saison se passe un petit moment où le quietus fait son apparition. Il est alors impossible de sortir de chez soi ou de faire quoi que ce soit le soir, même la végétation n’y résiste pas !

Le scénario d’Harvestella n’est pas vraiment différent pour le moment de ses concurrents (comme Rune Factory 5) et il manque au départ d’un peu d’originalité. Mais pour avoir finir le jeu, celui-ci se révèle un peu plus complexe au fur et à mesure de l’avance du titre. On nous réserve quelques surprises assez intéressantes mais pour cela il faut jouer un bon paquet d’heures.

Le Gameplay

La personnalisation du personnage est vraiment minime, voire quasi identique. Tout le monde se retrouve avec un personnage portant le même costume et la même coupe de cheveux.

Après l’exploitation de la ferme, on retrouve ici les grands classiques du genre, à savoir chaque jour, il faut arroser, récolter et planter des graines. Puis avec ces ingrédients est introduit la cuisine. Elle nous permet de créer des plats pour pouvoir se régénérer. Les superflus sont vendus via une boîte, nous permettant d’avoir un peu plus d’argent pour les augmentations de notre ferme ou encore de notre arme.

Le côté RPG qui prend le dessus

La partie qui nous tient en haleine reste l’exploration du monde et le déroulement de notre histoire. Nous avons trois styles de quêtes :

  • La quête principale
  • Les quêtes annexes
  • Les quêtes de personnages

Harvestella n’est pas un monde ouvert. L’histoire vous guidera vraiment dans les endroits où il faut aller. Les menus sont vraiment clairs et la prise en main se fait naturellement, aucun problème pour changer d’arme ou encore pour la récolte ou l’exploitation de la ferme. Un vrai plaisir en termes de jouabilité.

Lors de la visite de la carte, on se rend compte de la pâte de Square Enix et le plaisir du voyage. Votre avatar se déplace directement sur la carte. De plus, il faudra faire attention, ici interdiction de veiller tard, sinon on vous ramène dans votre lit ! Et cela coûte assez rapidement cher, car plus on oublie cette limite et plus le prix sera élevé.

Vous devriez lire aussi  LEGO DC Super-Vilains

Technique

Harvestella nous propose un jeu avec un character design soigné et impeccable. Les décors sont aussi très propres et nous proposent de vraiment voyager. Chaque zone possède sa propre identité et son ambiance. Sur PC, aucun ralentissement ou autre, on profite du titre avec plaisir. Je ne peux pas en dire plus sur la version Switch que je n’ai pas testée.

Côté combat, on aura un large choix de classes qui se débloquent au fur et mesure de notre avancée. Mais en fin de compte, le combat se résume souvent à spam la même attaque et à beaucoup bouger pour s’en sortir. Malheureusement, c’est vraiment dommage de ne pas avoir un peu plus développer le combat et même l’absence de touche d’esquive est aberrante dans un tel type de jeu. Mais cela ne vous empêchera pas de finir l’histoire si vous avez bien appris à vous déplacer pour esquiver les sorts.

La bande son est vraiment soignée elle aussi, et nous propose toujours une ambiance à la hauteur des lieux. Elle nous emporte lors de combats et propose une ambiance détendue pendant les phases à la ferme. L’immersion est totalement réussie.

Mon avis sur Harvestella

Harvestella est un titre que j’attendais avec impatience, j’ai beaucoup joué pour vous livrer mon test totalement complet. Le départ du jeu est un peu mou mais cela est pour permettre de bien mettre en place les différentes touches et actions à faire. Plus on avance dans la quête des histoires, plus on comprend la complexité du scénario. C’est vraiment prenant, on a envie d’en savoir toujours plus. J’ai même eu du mal à lâcher la manette tellement j’ai eu envie de comprendre et de démêler le vrai du faux.

Le côté simulation de ferme est vraiment plaisant à prendre en main, là où certains titres sont vraiment une plaie. Le gameplay à la manette est bien pensé et il vous faudra seulement quelques minutes pour vous y habituer.

Pour conclure…

Pour conclure, Harvestella est un jeu qui est un vrai coup de cœur pour moi. Il a réussi à me faire décrocher d’autres jeux pour en savoir plus et connaître la fin de l’histoire. Le jeu est vraiment beau, permettant ainsi de bien profiter de l’histoire. Malgré une personnalisation légère et un système de combat relativement basique, je vous conseille totalement ce titre qui est une licence qui est vraiment prometteuse. Un jeu à avoir pour les fans du genre !

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Histoire prenante

Une bande son agréable

Accessible

Les points négatifs

Pas de personnalisation

Les PNJ un peu figés

Dans le même genre

Laisser un commentaire