Outriders Worldslayer

Outriders est un jeu que nous vous avons déjà présenté. Aujourd’hui, nous allons vous parler de son DLC, Worldslayer, sorti en accès anticipé le 28 juin, pour ceux ayant précommandé le jeu. Pour tous les autres, la sortie mondiale est fixée au 30 juin 2022 sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X/S, Xbox One et PC. Le titre est jouable en solo ou en coopération à deux ou à trois.

Worldslayer, en route vers l’utopie

Worldslayer prolonge l’histoire de Outriders. Que vous ayez joué au jeu ou non, sachez qu’il est possible de lancer le DLC sans devoir faire tout le jeu. Pour cela, une fois la création de votre personnage faite, choisissez simplement de passer la campagne d’Outriders et de vous lancer dans Worldslayer. Vous n’aurez plus qu’à choisir votre classe et votre personnage sera directement niveau 30.

Outriders Worldslayer, lancement

L’intégralité du contenu d’Outriders sera jouable dans la chronologie.

Pour vous rappeler un peu le contexte du jeu Outriders, nous avons quitté la Terre qui était en train de mourir à cause des ravages de l’humanité. Et avec notre équipage, nous sommes les pionniers de l’humanité sur une nouvelle planète.

Cette dernière était la promesse d’un nouvel avenir pour l’humanité mais, bien évidemment, tout ne s’est pas déroulé comme prévu.

Notre héros (ou héroïne selon ce que vous avez choisi) s’est retrouvé(e) forcé(e) d’entrer dans une cellule de cryogénisation. Où nous sommes restés en dormance plusieurs années.

À notre réveil, la guerre, la ruine et le chaos nous attendaient mais nous n’avions pas tout perdu. Nous voilà en effet dotés de pouvoirs dévastateurs avec pour mission de veiller sur le futur de l’humanité (ça va, pas trop la pression?).


À travers ce chapitre, nous allons devoir affronter la première et la plus puissante des Altérés, Ereshkigal. Prenez garde, cette dernière maîtrise un pouvoir que l’on n’avait encore jamais vu.

Outriders Worldslayer, Ereshkigal

Alors que les tempêtes cataclysmiques dues à l’anomalie s’intensifient, Ereshkigal vous barrera la route dans votre quête pour la survie de l’humanité.

Worldslayer nous emmène découvrir les origines des peuples d’Enoch mais aussi ce qui est arrivé avant.

Une étendue de glace

En dehors de quelques exceptions, ce DLC se déroule dans un environnement glacé. Un milieu encore plus rude que ce que nous avions pû rencontrer précédemment et où les tempêtes de l’anomalie sont encore plus intenses et violentes.

En chemin, vous rencontrerez également des contraintes de terrain, avec par exemple une difficulté à progresser dans la neige lorsque celle-ci vous arrive jusqu’à la taille. Impossible alors de courir, de faire des roulades…

Parlons du gameplay de Outriders Worldslayer

Un TPS avec une bonne dose de RPG

Outriders est un TPS (Third Person Shooter) avec une touche de RPG. On y retrouve ainsi une petite personnalisation de personnage (si l’on veut jouer un homme ou une femme, la tête, coiffure, marques et maquillage…), un système de classe, d’arbre de compétences et trois raccourcis de compétences à utiliser. Vous pouvez tout au long du jeu modifier ce dernier choix en remplaçant une compétence par une autre par exemple ou en modifiant l’ordre d’utilisation.

Bougez pour survivre

Outriders Worldslayer, gameplay

Venez découvrir ou redécouvrir notre test du jeu Outriders !

En ce qui concerne le déplacement du personnage, si vous avez joué à Gears of War, vous ne serez pas dépaysé.
On y retrouve les mêmes interactions et mouvements comme par exemple les roulades, la mise à couvert derrière un obstacle…

Cette variété de mouvements apporte un gameplay dynamique. Si vous voulez rester en vie, vous allez devoir bouger pour éviter entre autres les tempêtes de l’anomalie.

Personnalisez votre équipement dans Outriders Worldslayer

Un choix varié d’armes et armures

Outriders Worldslayer, armes et armures

Nous retrouvons également le principe du RPG avec notre armure composée de différentes pièces : tête, torse, gant, pantalon, bottes.

Pour continuer mon parallèle avec Gears of War, nous portons sur nous trois armes : une principale, une secondaire et enfin une arme de poing.

Là où le jeu Outriders est plus intéressant, c’est que tout comme dans un RPG classique, nous allons pouvoir personnaliser, crafter, démonter ou encore vendre nos armes et armures.

Un véhicule à la Mad Max, ça vous dit ?

Si je continue de vous parler des personnalisations, je ne peux pas passer à côté de celle du véhicule. Mettez-lui un pare-choc avant et arrière bien badass, un capot avec des piques, des chaînes aux roues et pour finir une remorque et nous voilà avec un véhicule post-apocalyptique rappelant celui de Mad Max.

Véhicule

De nouveaux ennemis dans Worldslayer

Ce DLC apporte bien évidemment un nouveau bestiaire. Êtes-vous prêts à affronter des créatures toutes plus terrifiantes les unes que les autres ?

Là encore, certaines me font fortement penser aux Locustes de Gears. On retrouvera ainsi des créatures ressemblant aux Boomers tandis que d’autres m’ont plus rappelé les Brumak.

Résumé du contenu du DLC Outriders Worldslayer

  • Une nouvelle campagne
  • De nouvelles armes et armures
  • Un boost de personnage niveau 30
  • L’arbre de classe Pax
  • Des points d’Ascension permettant une progression sur le long terme
  • Les niveaux d’apocalypse changent la façon d’aborder la difficulté
  • Du nouveau contenu de fin de jeu pour Outriders
  • La possibilité de farmer une pièce d’équipement d’apocalypse précise
Pour conclure…

Quand j’ai vu les bandes annonces de Worldslayer, je n’ai pas pû m’empêcher de voir le lien qu’il existe avec Gears of War. Que ce soit à cause de la tenue des personnages, les mouvements ou encore au nouveau bestiaire où les créatures ressemblent fortement à des Locustes. Mais ce qui a complété ce parallèle, c’est la grande ennemie de Worldslayer, Ereshkigal. Celle-ci me rappelle fortement la reine Myrrah.

Cependant, malgré tant de similitudes, Outriders arrive parfaitement à créer son propre monde qui se déroule dans un milieu beaucoup plus futuriste. Ce DLC apporte pas mal de contenu et une histoire vraiment intéressante.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Gameplay dynamique

Une histoire complexe

Un contenu important

Les points négatifs

L’histoire du DLC se finit peut-être un peu trop rapidement

Dans le même genre

Laisser un commentaire