Le Playstation VR 2 de chez Sony

Après s’être lancé dans la conquête de la réalité virtuelle avec le PSVR, Sony retente l’expérience en sortant le 22 février 2023 sa dernière génération de casque VR : le PSVR2. Pour marquer le coup et montrer l’étendue de ses capacités, la firme nippone a décliné sa sortie en 2 packs. L’un contenant le PSVR2 seul et l’autre associé au dernier opus de la saga Horizon : Horizon : Call of the Mountain.

Nouvelle génération de console, nouvelle génération VR.

Compatible uniquement avec la PlayStation 5, le Playstation VR 2 fait grincer des dents en étant aussi uniquement utilisable avec les jeux PSVR2. Une absence de rétrocompatibilité qui prive ses possesseurs de nombreuses pépites (ASTRO BOT Rescue Mission, Concret Genie, Until Dawn : Rush of Blood etc.) Malgré cet énorme défaut, ce nouveau casque apporte aussi son énorme point fort : l’absence de caméra annexe. Loin d’être sa seule amélioration notable, cette innovation participera avec d’autres, à la nouvelle définition de la réalité virtuelle chez PlayStation.

Descriptif Technique

Compabtilité PS5 et PC (adaptateur)

Écran HDR OLED / 2000x2040px par oeil

Fréquence 120 fps

Audio Entrée : Microphone / Sortie : Écouteurs stéréo

Poids 560g

Toutes les caractéristiques https://blog.fr.playstation.com/2023/02/06/playstation-vr2-la-faq-ultime/#presentation

Un bond en avant

Sorti plus de six ans après le PSVR, cette seconde génération de casque VR reprenant le design de la PS5 a eu le temps de s’améliorer et d’apporter une meilleure expérience de jeu aux joueurs. Outre la disparition de la caméra externe comme mentionné plus tôt, le Playstation VR 2 utilise sa nouvelle technologie pour se rendre plus pratique et intuitif.

Avec ses quatre petites caméras intégrées au casque, les déplacements dans l’espace se trouvent largement facilités. Ces caméras rendent aussi le traçage des Controlleurs Sense plus précis qu’avec les PS Move. La forme de ces Controleurs Sense apporte aussi une meilleure prise en main et un meilleur suivi des déplacements. Remarquable notamment avec Another Fisherman’s Tale, où cette forme suivant les mouvements du poignet permet de contrôler naturellement les mains du pantin.

Avec les caméras intégrées, c’est d’autant moins de fils qui traînent, limitant la connectique à un seul fil. Un de trop me diriez-vous, dans une ère où certains casques VR n’ont plus aucun fil.

Grosse nouveauté qui ravira les youtubeurs et autres créateurs de contenus, le Playstation VR 2 permet d’enregistrer des vidéos et photos de la même façon qu’avec les manettes DualSense.

Une expérience personnalisée

Parce que chaque individu est unique, le PSVR2 s’adapte sur plusieurs points à son possesseur. À peine posé sur la tête, le casque peut se régler tant au niveau de l’arceau arrière qu’en avançant ou reculant l’avant du casque. Une fois à l’intérieur du casque, le joueur peut adapter la distance à ses yeux pour supprimer l’effet de flou pouvant être perçu. Ensuite, le PSVR2 nous propose de régler le tracing oculaire, détectant le mouvement des yeux. Pour finir, le joueur doit définir son espace de jeu, c’est-à-dire l’endroit où il est susceptible de se déplacer pendant le jeu. 

La hauteur du plancher peut aussi être modifiée, ainsi que dans certains jeux comme Beat Saber, la taille du joueur. Il est aussi possible de repositionner notre position en jeu en maintenant le bouton option appuyé. Dans le cadre de Beat Saber, cela permet de se remettre au bon endroit sur la plateforme par exemple. Plus généralement, cela est plus qu’utile pour se replacer face aux menus des jeux.

L »expérience de jeu se retrouve parfois limitée à cause de la luminosité ambiante. En effet, les caméras ont besoin de lumière pour nous repérer et en fonction de la quantité de lumière, le jeu peut facilement bugger. Ainsi, un joueur pourra ou ne pourra plus jouer pleinement en fonction du moment de la journée, les lumières artificielles pouvant être moins lumineuses que la lumière naturelle.

Une expérience sensorielle

Les jeux en réalité virtuelle se veulent plus immersifs que les jeux sur téléviseur. Avec un écran OLED proposant des jeux en 4K HDR à 120 images par secondes couplé au traçage oculaire par caméra infrarouge et au champ de vision de 110°, l’immersion et la qualité visuelle proposée par Sony nous plonge dans une expérience visuelle réussite.

Côté son, le PSVR2 est fourni avec des écouteurs que je n’ai personnellement quasiment pas utilisés, privilégiant le casque Pulse 3D. Peu convaincue par la qualité et la praticité des écouteurs. À mon grand désarroi, le casque Pulse Elite ne se fixe pas bien avec le PSVR2. L’arceau du casque empêche les oreillettes de se coller aux oreilles, ce qui n’est heureusement pas le cas avec le Pulse 3D. Sans avoir essayé les écouteurs Pulse Explore, nul doute qu’ils devraient très bien fonctionner avec le PSVR2.

Cependant, même lorsque le casque est connecté, le son reste sur la télévision, ce qui n’est pas le cas en dehors sans casque VR. Cela peut être bien pour que vos amis puissent vous suivre sur vos jeux, mais c’est clairement un point faible de mon côté, car le son de la télévision avec le casque VR est plus fort, obligeant mes voisins à profiter du jeu sans que je ne m’en rende compte. 

Ajoutez aux côtés sons et lumières le retour haptique que nous retrouvons dans le casque et bien évidemment, dans les Controlleurs Sense. L’expérience sensorielle se veut donc complète et plus immersive que jamais, à condition que les jeux exploitent correctement toute la technologie proposée par le PSVR2.

La sécurité

Le VR nous coupant partiellement de notre environnement physique, certains éléments sont mis en place pour limiter la casse. L’espace de jeu en premier, affichant un grillage rouge en jeu lorsque nous débordons. Captant l’emplacement des Controlleurs Sense et du casque, cela nous évite de cogner dans tout obstacle normalement situé en dehors de l’espace, notamment la télévision. Le système PS5 recommande d’ailleurs un espace de jeu supérieur à 2m². Le PSVR2 permet au joueur de retourner à la réalité rapidement avec ses caméras filmant la pièce. Un simple appui sur un bouton du casque et l’environnement du joueur revient devant ses yeux.

La bibliothèque de jeux

Le PSVR2 n’étant pas compatible avec les jeux PSVR, le bibliothèque de jeux accessible avec le PSVR2 à sa sortie n’était donc pas très fournie. Même si d’excellents titres étaient proposés comme Gran Turismo 7, Horizon Call of the Mountain ou encore Resident Evil Village, ce ne sont qu’une trentaine de jeux qui étaient accessibles à la sortie du PSVR2 le 22 février. Mais depuis, le catalogue de jeux a bien évolué et s’est largement diversifié. Certains jeux PSVR ont aussi eu le droit à leur version PSVR2 à l’instar de A Fisherman’s Tale.

Mais la liste des jeux PSVR2 n’est toujours pas très exhaustive et la fermeture de studios PlayStation à l’origine de jeux VR n’annonce pas un avenir radieux pour le PSVR2. Cependant, Sony ouvrira les portes de son dernier casque aux jeux VR disponibles sur Steam le 7 aout 2024 grâce à l’arrivée d’un adaptateur estimé à 59,99€ tout de même.

Pour conclure…

Sony nous propose sa dernière génération de casque VR avec le PSVR2. Proposant de bonnes avancées technologiques, tant en ce qui concerne la qualité que la praticité, il n’en reste pas moins un accessoire peu abordable en ce qui concerne son prix et peu rentable quant à la quantité des jeux disponibles.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

La qualité visuelle et le retour haptique

L’installation simplifiée

L’adaptabilité au joueur

Les caméras embarquées et le « retour à la réalité »

Le eye tracing

Les points négatifs

La bibliothèque de jeux

Le câble de branchement restant

Le prix

L’autonomie des manettes

Vous devriez Lire aussi
Nettoyeur Ultrasons Kealive

Dans le même genre

Laisser un commentaire

En savoir plus sur GeeksByGirls

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading