Articles a la une

Derniers commentaires
critique

La saga Legacy of Kain. Entre deux mondes

La saga Legacy of Kain. Entre deux mondes est un livre des éditions Third Éditions sorti le 21 février 2019. Dans cet ouvrage, Raphaël Lucas nous parle avec passion de la licence culte qu’est Legacy of Kain.

Merci à Zarian pour cet Article ! 

Alors que je viens tout juste de terminer la lecture de ce livre, je pensais déjà à comment vous présenter ce dernier. J’apprécie la licence Legacy of Kain et malgré mon jeune âge, j’ai eu la chance de pouvoir toucher à Soul Reaver et Soul Reaver 2, mais mon expérience avec la série s’arrête ici. C’est donc en tant que novice que j’ai attaqué la lecture de cet ouvrage consacré entièrement à la saga Legacy of Kain.

La saga Legacy of Kain. Entre deux mondes

Les trois gros chapitres abordent avec énormément de détails et de références la série Legacy of Kain. C’est très difficile de vous expliquer la structure du livre (hors chapitre), car j’ai moi-même eu beaucoup de mal à le lire. Pour m’aider, j’ai séparé mes temps de lecture pour éviter d’être submergé par les nombreuses références. C’est donc un premier conseil si vous avez du mal avec ce genre d’ouvrage.

SYNOPSIS

Legacy of Kain est plus qu’une série. C’est un monstre. Un monstre vidéoludique, rapiécé, écorché et suturé par les époques qu’il a traversées et ses créateurs. C’est un saut dans le temps, aussi, aux balbutiements d’une PlayStation en passe de révolutionner le monde des consoles, dont il a su exploiter certaines de ses innovations les plus inspirées.

 

Legacy of Kain, de Blood Omen à Defiance, en passant par le monument qu’est devenu Soul Reaver pour bon nombre de joueurs qui l’ont découvert, adolescents, à sa sortie, est une rencontre avec l’Autre, celui qui sommeille en nous et que Kain ou plus encore Raziel nous permettent d’incarner le temps d’un saut temporel et psychique, d’un saut entre réel et fantasmagorie. Histoire de sauver le monde, peut-être, de la malédiction de ses Dieux bien trop narcissiques…

Tout au long de cet ouvrage, plongez dans les rouages de la création d’une saga devenue légendaire. Redécouvrez ses héros au charisme décharné et ce Nosgoth en décrépitude à la lumière de ceux qui les ont inspirés. D’une lame acérée et éclairée, Raphaël Lucas dissèque, à coeur ouvert, cet univers dont il a fait part de sa chair.

La saga Legacy of Kain. Entre deux mondes

Le premier chapitre s’attaque à la création des différents jeux de la licence. Tout le processus de création est expliqué avec moult informations, mais pas que. Si vous ne le saviez pas — comme moi —, il y a eu trois projets de suite qui ont été annulés. On comprend facilement que Square Enix ne semble plus intéressé par cette licence et qu’une suite est donc peu probable. Par contre, avec l’avènement des remakes, se pourrait-il que cela soit un renouveau pour Legacy of Kain ? À voir.

La saga Legacy of Kain. Entre deux mondes

Dans le second chapitre, c’est l’univers de chacun des jeux qui est narré. D’ailleurs, l’auteur a une façon particulière d’aborder cette partie, car c’est à la première personne que ce fera la lecture. Vous prendrez donc place dans la peau du protagoniste des différents jeux Legacy of Kain. C’est pour moi la partie la plus prenante du livre, car on ne parle que des jeux et de leur histoire, c’est donc plus facile à suivre. L’immersion est totale. Cela m’a d’ailleurs donné envie de regarder des vidéos sur YouTube et il y a eu un déclic dans mon cerveau. Je me souviens encore de la voix grave et résonnante de Benoît Allemagne (qui a doublé bon nombre de personnes et personnages).

La saga Legacy of Kain. Entre deux mondes

Dans le dernier des trois gros chapitres, c’est un décryptage qui nous est proposé. La série se fait comparer à des jeux de notre époque, mais aussi à l’influence que cette dernière a laissée derrière elle (par exemple avec Death de Darksiders). On nous parle des mécaniques de gameplay, des voix off, mais aussi des décors, toujours en comparant avec des titres d’aujourd’hui ou de l’époque. Comme dans le premier chapitre, son lot de références est toujours présent.

La saga Legacy of Kain. Entre deux mondes

Le livre se termine sur une petite conclusion que nous vous laisserons évidemment le soin de lire par vous-même. En tout cas, il n’y a pas à redire, Raphaël Lucas a fait un travail remarquable pour nous transmettre sa passion pour la licence Legacy of Kain.

Mon avis sur La saga Legacy of Kain. Entre deux mondes

Piouf. Je ne peux que saluer l’énorme travail de Monsieur Raphaël Lucas. Il y a eu un travail de recherche monstrueux étant donné que les personnes ayant bossé sur les jeux Legacy of Kain sont toujours sous NDA (accord de non-divulgation). On ressent son énorme passion pour cette licence qui a malheureusement aujourd’hui disparu. Si vous êtes aussi un fan de la licence ou tout simplement un curieux, ce livre saura également vous passionner. Pour ma part, j’ai eu un peu de mal à lire, car je ne suis pas un habitué de lecture brute et qu’il y a un nombre incalculable de références que je ne peux comprendre dû à mon jeune âge. L’absence d’illustration est le seul vrai défaut que je peux pointer, mais pour les habitués de lecture, vous ne sentirez aucune différence, pour les autres, prenez tout simplement votre temps !

Et vous ? Avez-vous connu un des jeux de la série Legacy of Kain ? Allez-vous vous procurer ce magnifique bouquin ?

3 reponses à “La saga Legacy of Kain. Entre deux mondes

  1. Par contre ici, je suis une grande fan. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je suis tombée sur votre blog. Je trouve que vous abordez des sujets vraiment captivants sur cette plateforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *