Articles a la une

Derniers commentaires
critique

The Legend of Zelda : Art & Artifacts

Nous sommes tous un peu fous de The Legend of Zelda. Je vous ai déjà présenté un livre dessus, aujourd’hui nous allons parler de l’artbook The Legend of Zelda : Art & Artifacts qui est sorti en début de mois, édité par Soleil Manga.

Partons à la découverte de magnifiques images retraçant l’ensemble de la série.

Un Artbook pas comme les autres !

Lors de son arrivée dans ma boîte aux lettres, ce fut un vrai bonheur !  Cet artbook contient 416 pages avec un papier et un format A4 en haute qualité, ainsi que des artworks officiels provenant de tous les jeux de la série. Ceci est le premier volume d’une longue série de livres sur The Legend of Zelda. Lorsqu’on ouvre les pages, on découvre petit à petit un grand nombre d’illustrations connues. À savoir les boîtes, les boss, les ennemis, les objets, les personnages… Et encore beaucoup de choses que je vous laisserai découvrir par vous-même.

À première vue, on trouve cet artwork un peu simple, mais en le regardant de plus près, on y trouve l’ensemble des artworks depuis le premier opus de 1986, jusqu’à A Link Between Worlds, en tenant compte de Breath of the Wild. Voici de quoi faire briller les yeux de l’ensemble des fans de la série, moi y compris.

Nous, les fans de The Legend of Zelda

À la fin du livre, nous avons la chance de retrouver un ensemble de sprites 2D des trois premiers opus, une manière de signifier que Zelda, ce n’est pas seulement les jeux en 3D, mais aussi tout ce qui a permis à la franchise d’en arriver là. Et après, vous allez découvrir un ensemble d’interviews des illustrateurs des jeux Zelda. Cela conclu très bien un livre et complète l’ensemble de l’artwork et donne toute son ampleur à cet ouvrage.

En résumé, vous l’aurez compris, en fan de Zelda, Art & Artifacts est un ouvrage à posséder dans sa bibliothèque, que ce soit pour la qualité du livre et sa finition, ainsi que son contenu qui offrent de magnifiques artworks et une très belle interview de fin. Côté prix, il y a effectivement un budget, mais les 416 pages ainsi que les finitions concernant la couverture ou encore la dorure, justifient ce prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *