Articles a la une

Derniers commentaires
high-tech

KLIM Veni

En ce début d’année, KLIM a sorti une nouvelle souris gaming « uniquement pour la performance, pas de superflu ». Cette dernière a le mérite d’avoir un prix très abordable : 50 euros seulement. Est-ce que ce petit prix veut dire que la souris est mauvaise ? Nous vous donnons notre avis dans ce test de la KLIM Veni !

Merci à Zarian pour cet Article ! Vous pouvez le retrouver sur sa chaîne Twitch ainsi que son Blog et sur son compte Twitter !

caractéristiques

Personnellement, je n’achète que rarement des souris, donc je ne peux vous dire si le packaging est basique ou non. Bref, la boîte noire et rouge est assez jolie. Un visuel de la souris et de son nom sont sur la face avant, le tout est brillant. L’arrière contient quelques informations, comme les caractéristiques, pour ne vous citer que le plus important. La face avant est fermé par deux adhésif, une fois ouvert, vous avez le visuel de votre futur souris avec, encore, quelques informations. Il ne nous reste plus qu’à ouvrir la boîte pour voir cette KLIM Veni.

KLIM Veni

Une fois la boîte ouverte, on a le droit à plusieurs manuels. Le manuel d’instruction qui contient des informations sur les caractéristiques de la souris et son fonctionnement. Par contre, je dois vous avouer ne pas avoir compris une chose : pourquoi le manuel indique les boutons pour copier/coller, mais pas ceux pouvant changer les DPI et le polling rate ? J’ai donc eu l’occasion de demander au support sur Twitter et j’ai eu une réponse concernant le polling rate dans la demi-heure : « Il faut appuyer simultanément sur le bouton molette + bouton latéral gauche le plus avancé (suivant) ». Rien à redire, ils sont très rapides et disponibles.

KLIM Veni

Ensuite, nous avons 5 manuels sur « L’Histoire de la KLIM Veni », un manuel par langue. Avis personnel, je trouve cela beaucoup, car le manuel fait 30 pages, donc fois cinq… Pour finir, nous avons aussi une petite enveloppe en carton contenant une petite carte rectangulaire avec du blabla, des stickers KLIM et un mot de remerciement un peu exagéré, mais sympathique à lire. Toutes les informations, que cela soit sur les différentes faces de la boîte ou dans les manuels, sont dans plusieurs langues.

Les caractéristiques

Boutons : 9

Capteur & DPI : Optique / 400 – 5000

Vitesse de tracking : 130 IPS

Accélération : 30 G

Temps de réponse : 1 ms (1000 Hz)

Rétroéclairage : RGB (1 zone)

Poids : 100 à 120 g (réglable)

Ambidextre : Oui

Taille et type du câble : 1,8 m – Tressé

Filaire / Sans-Fil : Filaire

Garantie : 5 ans

 

La souris KLIM Veni

C’est l’heure d’utiliser cette KLIM Veni ! Premièrement, pas de pilote, donc aucune possibilité de régler des macros, la lumière et même les DPI de manière précise. Pour cette dernière, vous devrez utiliser deux boutons avec les 7 pré-réglages de DPI (400, 800, 1200, 1600, 2000, 3200 et 5000). La KLIM Veni ne monte pas plus haut et c’est normal. KLIM a pensé la souris pour jouer à « haute performance » et « la majorité des joueurs professionnels sont en dessous de 5000 DPI ». Je ne peux que les rejoindre dans ce raisonnement et même aller plus loin : les joueurs pro CSGO (parce que ce sont les meilleurs, désolé) sont généralement entre 400 et 1600 DPI. Aucune utilité de monter plus haut.

KLIM Veni

En ce qui concerne la prise en main, elle épouse bien ma main. Elle est parfaite pour le « palm grip », « claw grip » ou le « fingertip ». Les boutons latéraux sont accessibles que vous soyez droitier ou gaucher, car oui, la souris est ambidextre. La molette crantée fait son travail, la glisse est bonne avec les patins et il y a un revêtement Téflon pour le grip. J’ai donc testé cette souris sur le jeu du moment : Apex Legends.

Notre avis

Qu’est-ce que je peux vous dire… elle fait largement le travail ! Je n’ai pas été dépaysé par rapport à ma Steelseries 700. Le capteur de la KLIM Veni, le PMW3310 de chez PixArt, est très bon. C’est d’ailleurs un capteur énormément utilisé, notamment chez les Zowie, ce qui est donc un gage de qualité. Je n’ai pas eu de décrochage et le temps d’adaptation a été très rapide. Le plus compliqué pour moi, c’est de passer d’une souris de plus de 135 g à une souris de 120 g. J’aime quand c’est un peu lourd, mais pour les autres, vous pouvez enlever des poids de 5 g et passer la souris à 100 g. C’est suivant les préférences.

KLIM Veni

Ce qui m’a le plus troublé, c’est le manque de personnalisation. Moi qui suis habitué aux macros et au RGB, ici, pas de fioriture. C’est du pur « Plug & Play ». Une fois les DPI paramétrés avec les deux boutons adéquats, c’est parti pour les TOP 1 ! Il faut également penser au prix, plus la souris embarque ce genre de personnalisation et plus son prix grimpe. Donc si vous voulez juste jouer à petit prix, mais à haute performance, c’est la souris qu’il vous faut.

Pour une cinquantaine d’euros, KLIM fait fort avec sa dernière, la KLIM Veni. On peut très bien s’arrêter sur certains détails, il n’empêche qu’elle conviendra à quiconque souhaitera se lancer dans du gaming à petit prix.

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Poids (réglable)
  • Capteur (PMW3310)
  • Ambidextre
  • Plug & Play
  • Prix
Les points negatifs
  • Pour certains : pas de logiciel pour la gestion précises (macros, lumière, DPI...)
  • Documentation brouillonne

Une réponse à “KLIM Veni

  1. Bonjour,

    Super article très bien fait j’ai appris plein de choses.
    Cela dit en tant que possesseur de la VENI il y a une chose qui me trouble énormément : est-ce normal que les deux boutons latéraux de droite soient assignés à Ctrl et qu’il soit impossible de changer cela ?

    J’ai peut-être raté une commande mais même sous APEX Legends pas moyen de changer ça. Si vous avez une idée, je suis preneur.

    Merci d’avance 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *