Junji Ito : Collection

Junji Ito : Collection est une série d’animation produite par le Studio Deen en l’honneur des 30 ans de carrières de Junji Ito. Diffusée sur Tokyo MX dès janvier 2018, elle est disponible en France sur Crunchyroll et est composée d’un total de 13 épisodes.

Synopsis

Cette série d’animation est l’adaptation de “Junji Ito Masterpiece Collection”, qui est un recueil d’histoires courtes et horrifiques. Ainsi, les épisodes ne se suivent pas, même s’il est courant de retrouver certains personnages plusieurs fois (en l’occurrence le personnage de Souichi qui possède un recueil d’œuvres à lui seul).

Junji  Ito : Collection

Junji Ito et l’horreur

Si le mangaka Junji Ito ne vous dit rien, c’est sans doute parce que ce genre d’œuvres ne vous intéresse pas. Maître contemporain de l’horreur et des œuvres qui dérangent, il parvient à se faire un nom alors même qu’il est dentiste. Il publie son premier ouvrage, Tomie, en 1987, pour lequel il reçoit un prix et qui, par la suite, obtient tellement de succès qu’il  lancera la diffusion de ses travaux dans un magazine grand public (Big Comic Spirits). Aujourd’hui, il possède des dizaines d’œuvres à son actif, dont un bon nombre d’entre elles sont publiées et traduites en français chez les éditions Tonkam. Tomie, une jeune femme sublime et froide, tout comme Souichi, un enfant au caractère excentrique, sont tout deux des personnages emblématiques et adaptés dans la série d’animation de 2018.

Une série bien loin des clichés mignons japonais…

Dans cette série, on passe d’une jeune fille qui se transforme en escargot à un mannequin affreusement laid et horrifique ou encore à un jeune enfant produisant des poupées vaudous avec un crapaud en tant qu’animal de compagnie… Et bien d’autres personnalités qui seront propices à nous surprendre et, dans certains cas, à nous inspirer beaucoup de dégoût. L’aspect particulier de cette série, ou des œuvres de Junji Ito en général, est qu’il ne souhaite pas dédramatiser l’horreur qui se produit dans ses histoires, au contraire. Elles sont développées et montrées comme elles le sont réellement, quitte à ce que ce soit trop difficile à visionner ou à lire. Nous sommes donc bien loin des séries kawaii à la Rilakkuma et Kaoru. Ici, les phobies sont mises à rude épreuve, le sang coule à flot et les situations angoissantes sont multiples. Mais rassurez-vous, la série reste cependant bien plus “soft” que ses écrits. Malgré tout, si vous êtes du genre à détourner les yeux lorsqu’une scène plus ou moins gore se présente à vous dans un film, cette série ne sera alors pas faite pour vous.


On pourrait par ailleurs penser que, parce que la série n’est pas un shōjo ou un shōnen, ou parce que les épisodes ne se suivent pas réellement, on ne peut ressentir d’empathie ou s’attacher aux personnages, mais ce n’est pas le cas. Bien sûr, il sera plus probable de s’attacher à des personnages qui reviennent plusieurs fois lors des épisodes, mais dans certains cas l’histoire d’un personnage qu’on ne voit qu’une fois est si émouvante (bien qu’horrible) qu’on ne peut s’empêcher de compatir ou de l’apprécier à sa juste valeur. Les émotions des personnages sont majoritairement très mises en avant pour les rendre plus pathétiques et accentuer la tragédie qu’ils sont en train de vivre. Ce n’est donc pas de l’horreur juste pour faire de l’horreur, les histoires sont bien écrites et les personnages ne sont pas là juste pour décorer.

Le Studio Deen

Côté studio d’animation, ce n’est pas la première fois que le studio Deen adapte des séries penchant plus ou moins dans le genre horrifique. On y retrouve notamment les séries “Higurashi : When They Cry” ou encore “Hell Girl”. Autant dire qu’ils sont habitués dans l’animation psychologique et horrifique, une des raisons de pourquoi “Junji Ito : Collection” est selon moi une bonne adaptation. Ayant lu les œuvres d’origine, j’ai trouvé que le style correspondait bien au style de Junji Ito et que le studio avait fait du bon travail. Il n’a pas mis le côté angoissant de côté et le rendu n’est absolument pas enfantin ou adapté de sorte à ce que cela corresponde à tous les goûts. J’ai donc été particulièrement surprise, d’autant plus que je ne connaissais pas ce studio avant d’avoir vu cette série. C’était donc une bonne découverte et cela m’a permis de visionner d’autres séries d’animation produites par ce même studio.

Junji  Ito : Collection
Pour conclure…

En plus d’être une bonne adaptation, “Junji Ito : Collection” est une série qui vous accompagne à n’importe quelle heure de la journée lorsque vous souhaitez regarder quelque chose qui pourrait vous distraire tout en vous surprenant. L’horreur présente dans la série est, selon moi, loin de vous infliger des cauchemars durant la nuit, cependant elle est assez importante et intense pour vous offrir des frissons de terreur ou titiller certaines de vos phobies (la phobie du sang, des trous…). Et puis, si la série vous plaît, peut-être qu’elle vous donnera l’envie d’aller lire et découvrir les œuvres de Junji Ito, et c’est toujours une bonne chose lorsqu’un mangaka de ce genre prend de plus en plus d’ampleur à l’international. La catégorie horreur est encore bien trop sous-cotée en France de mon point de vue…

Dans le même genre

Laisser un commentaire