Jujutsu Kaisen Cursed Clash

Découvert dans le magazine Weekly Shonen Jump qui prépublie bon nombre de mangas, Jujutsu Kaisen a su se faire une place dans le cœur des accros de lectures japonaises. Adapté ensuite en animé et même en film, ce manga est un incontournable de la culture manga. Il est maintenant adapté en jeu vidéo pour le plus grand plaisir des fans. Un jeu de combat qui vous fera traverser l’histoire du manga.

Ce test a été réalisé sur une version Xbox Serie X fournie par l’Éditeur.

Jujutsu Kaisen, un pilier de l’univers manga

Engloutir les ténèbres pour mieux les combattre !

Chaque année au Japon, on recense plus de 10 000 morts inexpliquées et portés disparus. Dans la majorité des cas, ce sont les sentiments négatifs des êtres humains qui sont en cause. Souffrance, regrets, humiliation : leur accumulation dans un même endroit provoque des malédictions souvent fatales…
C’est ce que va découvrir à ses dépens Yuji Itadori, lycéen et membre du club de spiritisme. Il ne croit pas aux fantômes, mais contribue tout de même aux différentes missions du groupe… jusqu’à ce que l’une d’elles tourne mal. La relique qu’ils dénichent, le doigt sectionné d’une créature millénaire, attire les monstres ! Le jeune homme n’hésite pas une seconde : il avale la relique pour conjurer le mauvais sort !
Le voilà possédé par Ryomen Sukuna, le célèbre démon à deux visages. Contre toute attente, Yuji réussit à reprendre le contrôle de son corps. C’est du jamais vu ! Malgré tout, il est condamné à mort par l’organisation des exorcistes… Une sentence qui ne pourra être repoussée qu’à une seule condition : trouver et ingérer tous les doigts de Sukuna afin d’éliminer la menace une fois pour toutes. Et pour ça, l’adolescent va devoir s’initier à l’art occulte et mystérieux de l’exorcisme !
Monstres assoiffés de sang, combats épiques et magie surpuissante : découvrez la nouvelle bombe dark fantasy ! Au cœur d’une lutte millénaire entre exorcistes et démons, comment garder son humanité alors même que le mal se tapit au plus profond de soi ?

Ki-oon – Jujutsu Kaisen

Jujutsu Kaisen est devenu un des plus gros mangas du moment. Des combats, du surnaturel, des héros badass. Autant vous dire qu’il a ce qu’il faut pour créer un combo parfait. Il n’est donc pas surprenant qu’après Naruto, My hero academya, One piece et bien d’autres, Bandai Namco prenne sous son aile ce manga. Mais que va-t-il apporter de neuf dans ces jeux qui souvent déçoivent la communauté gaming ?

Tout récemment, nous pouvons prendre comme exemple Naruto X Boruto Ultimate Ninja Storm Connections que beaucoup attendaient.

De l’originalité dans les combats

En général, dans un jeu de combat, le but est de diminuer les Pv et de surveiller les siens. Mais pas ici. Dans Jujutsu Kaisen frapper permet de remplir une jauge maudite en plus de diminuer les pv de l’ennemi. Cette jauge, en fonction des personnages, va devoir atteindre un certain niveau pour pouvoir lancer des attaques spéciales et donc mettre à terre l’adversaire.

Plus vous allez jouer, plus votre héros va gagner en puissance et donc vos attaques aussi. Il est donc très important de jouer et de monter en puissance dans ce jeu. C’est pour le coup la plus grosse originalité de Jujutsu Kaisen.

Les attaques varient en fonction de votre niveau mais aussi de celui de la jauge. À vous donc de choisir quand lancer vos coups spéciaux. Sinon on reste dans la redondance et on se contente de savater en boucle le mec en face. D’ailleurs, petit coup de rage pendant les combats quand je suis à deux doigts de ruiner l’adversaire, mais parce que je n’arrive pas à faire ma manip d’éveil occulte, le combat ne peut pas se terminer.

Petit plus sur le choix des personnages dans le mode histoire. En fonction des combats, vous aurez la possibilité de choisir parmi deux personnages référents du combat (Nanami et Itadori par exemple). Lorsque c’est le cas, cela vous permet de ne pas jouer un personnage que vous n’apprécieriez pas.

Séance shopping à gogo sur Jujutsu Kaisen

Le mode histoire va vous permettre de débloquer des sous mais aussi des skins, des talismans, des gemmes et encore plein d’autres choses afin d’améliorer vos personnages. Les skins ne sont pas exceptionnels mais si vous avez regardé l’animé, vous allez vite associer les skins à celui-ci. Les talismans vont vous permettre d’augmenter la santé par exemple, les gemmes peuvent favoriser la récupération de mana ou bien encore booster vos pouvoirs. Il sera donc très utile d’y faire un petit tour assez souvent.

Un mode multi compliqué

La base des jeux de combats, c’est quand même le multijoueur. Et le must c’est quand on peut taper des soirées entre potes dans le canapé à se mettre sur la tronche. Eh bien, sur Jujutsu Kaisen vous pouvez oublier les amis ! Il n’y a pas de coop local et même si vous lancez un online vous ne pourrez pas jouer à deux depuis votre salon avec des gens en ligne. Alors rangez votre manette J2. Ça a été une déception pour nous. Nous voulions jouer en famille et bah non.

Quant au multi Online, vous avez trois possibilités.

  • Online Lobby
  • Online Versus
  • Online Coop

Ces trois modes ne sont jouables qu’en ligne. Encore une fois vous ne pouvez pas jouer à deux de chez vous contre des joueurs en ligne. Si, au lancement, les serveurs étaient instables et qu’il était compliqué de trouver du monde, ça a changé en quelques jours puisqu’encore maintenant je n’ai pas de mal à trouver des joueurs dans le monde et je n’ai pas été éjecté des serveurs. Mais les combats restent plats et soporifiques. Par chance, le tri semble se faire par niveau. Ainsi je joue avec des joueurs du même niveau que moi sur leurs personnages.

Un enchaînement de combats qui ne font pas honneur à Jujutsu Kaisen

Et oui, ce que je craignais est arrivé. Après ma déception sur Naruto X Boruto et ses scènes en diaporama statique, Jujutsu Kaisen nous fait la même !

Durant les combats, vous allez pouvoir lancer les éveils occultes et là pour le coup on vous en met plein la vue. Des scènes propres à chaque personnage et animées à merveille pour le jeu vont donc se dérouler sous vos yeux pendant vos combats.

Mais à côté c’est le néant. Très peu de scènes cinématiques et lorsque vous finissez un combat, c’est un ensemble de diaporamas du manga qui passe avec des dialogues écrits à côté. Le manga existe et pour le prix on aurait pu avoir des cinématiques, non ?

Au lieu de ça, on enchaîne la lecture, on combat et ensuite on regarde encore un dialogue. Exactement comme dans Naruto X Boruto. C’est donc la fin des jeux mangas en mode promenade dans les villes entre chaque combat ? Comme Naruto, Fairy Tail ou bien encore Seven Deadly sins ? Apparemment oui, mais par contre on ne baisse pas les prix. Peut-être que les diapos coûtent plus cher que les cinématiques.

Mon avis sur Jujutsu Kaisen cursed clash

Encore la douche froide. J’ai l’impression que depuis la saga Naruto en jeu vidéo, il est impossible de trouver un bon jeu de fighting manga.

Ce qui me choque le plus c’est ce mode de cinématiques statiques. On nous passe des images figées pour nous raconter l’histoire du jeu. Sur un jeu indé avec un petit budget, je peux l’entendre et même le comprendre mais sur un jeu à 60€ et qui en plus est l’adaptation d’une licence aussi connue et prisée, je suis désolée mais non là je ne comprends pas. Même si le but du jeu c’est de combattre, on veut avoir des scènes cinématiques, revoir notre manga en jeu vidéo puisqu’on l’adapte. Pourquoi pas un arc exclusif ? Naruto X Boruto l’a fait. Bref, c’est à mon sens le point noir de ce jeu.

Passons ensuite au multi. Le mode histoire est cool mais on veut aussi se fighter entre potes. Sauf que les serveurs ne tiennent pas la route et on se retrouve souvent à se faire éjecter d’un combat car la connexion n’est pas bonne et pour trouver quelqu’un, c’est un peu le bazar aussi. Par chance il semblerait que cela ai été réglé. Il y a quelques jours j’ai eu beaucoup moins de soucis. Quant au local, il n’y en a pas.

Mais tout n’est pas négatif, Jujutsu Kaisen cursed clash offre son petit lot d’originalité. La boutique est utile et très diversifiée, les cinématiques d’éveils occultes sont splendides, on peut choisir son combattant quand cela est possible et il y a un système de liens. Au fil des combats vous allez tisser des liens entre les combats et cela vous permettra de débloquer des choses en boutique. Ce n’est pas foufou mais c’est là quand même et il faut savoir apprécier le positif parmi le négatif.

En clair. Jujutsu Kaisen Cursed Clash est comme les autres jeux issus de mangas (hormis les Naruto). Plat, insipide et pas à la hauteur des animés ni des mangas. C’est un peu comme à l’époque où Disney sortait un jeu vidéo à chaque sortie d’un dessin animé. Parfois c’était bon, parfois c’était nul mais il fallait absolument le sortir pour faire de l’argent.

À ce jour, hormis une ou deux pépites, aucun jeu vidéo adapté d’un manga n’a su me séduire … Pour son prix, Jujutsu Kaisen est assez décevant.

Pour conclure…

Retrouvez Yuji et les exorcistes dans ce jeu édité par Bandai Namco qui retrace la saison 1 du célèbre manga et animé Jujutsu Kaisen. Disponible sur toutes les consoles en plusieurs versions avec un contenu varié.

La  note  de la  rédaction

2/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Ils ont adapté Jujutsu Kaisen !

Cinématique d’éveil pendant les combats propres à chaque personnage et magnifiques

Un bon casting de combattants

Système de liens entre combattants

Une VO au top

Boutique pour améliorer les combats

Les points négatifs

Encore une histoire diaporama

Parfois compliqué de porter certains coups (bouton pas assez réactif par moments)

Redondance des coups

Graphisme pas spectaculaire

Arènes qui reviennent souvent

Ambiance plate et insipide (oubliez les frissons du manga pendant les combats)

Pas de Coop en Local

Vous devriez Lire aussi
Persona Endless Night Collection

Dans le même genre

Laisser un commentaire