Hell let loose

Hell let loose est un jeu de combat stratégique issu d’une campagne de financement sur Kickstarter. Édité par Team17 et développé par Black Matter Pty Ltd, il est sorti le 6 juin 2019 et est disponible sur Xbox Series, PlayStation 5 et Microsoft Windows.

Dans Hell let loose, vous incarnez un soldat de la seconde guerre mondiale dans des batailles épiques de grande ampleur. Planifiez votre attaque et communiquez afin de prendre le dessus sur l’adversaire.

Choisissez votre camp et votre rôle !

Helle let loose, rejoindre une unité

Au lancement de Hell let loose, vous remarquerez qu’il n’y a pas de campagne ni de didacticiel. Effectivement, Hell let loose est un jeu uniquement multijoueur. Mais bien qu’il puisse paraître compliqué au premier abord, il est en fait assez facile de faire ses marques en jouant, du moment que vous COMMUNIQUEZ !

Une fois que vous avez choisi le serveur sur lequel vous voulez jouer (de votre langue maternelle si possible), vous vous retrouvez à devoir choisir un camp : Alliés (États-Unis uniquement pour le moment) ou Axe (Allemagne). Note : au moment où j’écris ces lignes, l’armée Russe n’a pas encore été introduite, mais cela va changer avec l’arrivée de la carte Kursk.

Votre choix fait, il faut maintenant décider de votre rôle.

Hell let loose, choix du rôle

Venez lire aussi notre test sur Warpips !

Si le cœur vous en dit, vous pouvez prendre le commandement de toute votre équipe, c’est-à-dire 50 joueurs. Je vous déconseille de choisir ce rôle si vous manquez d’expérience.

Sinon, vous pouvez créer ou rejoindre une escouade parmi les trois types disponibles : infanterie, blindés ou reconnaissance.

Chacune de ces trois catégories dispose d’un Squad Leader (meneur d’escouade) dont le rôle est de diriger ses hommes sur le champ de bataille et de leur transmettre les ordres du Commandant.

En effet, tous les chefs d’équipe (infanterie, chars et reconnaissance) peuvent communiquer entre eux et avec le Commandant. Un bon Squad Leader peut totalement changer le cours d’une partie.

Les escouades d’infanterie ne sont pas limitées en nombre, à l’inverse des escouades de blindés (6 maximum par équipe) et de reconnaissance (2 maximum), et chacune propose différents rôles aux joueurs qui la composent.

Jusque là, vous me suivez ? Alors entrons dans le détail.

Les trois types d’escouades dans Hell let loose

L’infanterie, principale force du jeu, permet de rassembler jusqu’à 6 joueurs et offre les rôles suivants :

Officier (le fameux Squad Leader) : En plus de diriger ses hommes, il peut poser des points d’apparition pour son escouade et des garnisons pour toute son équipe.

Fusillier : Soldat de base, il n’offre aucune compétence particulière. Généralement équipé d’une carabine et de quelques grenades, il est un bon choix pour les débutants.

Assaut : La tête brûlée de l’escouade ! L’assaut doit être en première ligne. Équipé d’un fusil automatique ou d’une mitraillette, il dispose également de quelques fumigènes et grenades pour assurer sa progression.

Fusillier automatique : Contrairement au fusilier, le fusilier automatique dispose d’une arme… automatique !

Médecin : Comme on s’en doute, il a pour unique but de réanimer ses coéquipiers à terre ou de les soigner à l’aide de bandages. Très peu utilisé, il est pourtant très important.

Soutien : Le support, lui aussi, n’est pas assez utilisé. Il est pourtant capital pour un officier d’avoir un bon soutien dans son escouade. Vous vous souvenez des garnisons que j’ai évoqué plus haut ? Eh bien, sans caisse de support, impossible d’en placer une ! (ceci ne s’applique pas aux points d’apparition).

Anti-char : Équipé d’un lanceur, de mines et de grenades, l’anti-char est pour ainsi dire le seul vraiment capable de détruire ces monstres d’acier. Attention cependant à bien viser ! Un tir de roquette en plein dans le blindage frontal n’aura aucun effet.

Mitrailleur : Il transporte une grosse mitrailleuse. Parfait pour défendre une position en montant son arme sur un mur ou sur le sol, il est également très utile pour effectuer des tirs de suppression et permettre à ses coéquipiers d’avancer.

Ingénieur : Il s’agit d’un rôle à part. Sa principale utilité est de placer des nœuds de ressource qui produiront des… ressources pour le commandant (j’y reviendrai plus tard). Mais il peut également placer des barricades et autres bunkers pour renforcer un point défensif. Si vous aimez Bob le bricoleur, ce rôle est fait pour vous !

Du côté des blindés, la répartition est bien plus rapide, ces escouades ne pouvant accueillir que 3 joueurs maximum (un pilote, un tireur, et un observateur) :

Chef de char (également Squad Leader)

Équipier : S’il dispose du bon équipement, il peut aussi réparer les éventuels dégâts occasionnés sur le char.

Pour finir, la reconnaissance. Leur rôle est de s’enfoncer derrière les lignes ennemies afin de repérer les troupes et d’éliminer les soldats si nécessaire.

Observateur : Squad leader, il peut poser des points d’apparition pour lui et son tireur (même en territoire ennemi, contrairement à l’infanterie) et indique à son binôme où tirer grâce à ses jumelles.

Tireur : Seule classe permettant d’avoir un fusil à lunette, il élimine les ennemis à distance.

À noter : quelques options de personnalisation sont disponibles. Bien qu’elles soient limitées, elles vous permettent de changer la tête de votre soldat (parmi une dizaine proposées), son casque ainsi que sa tenue. Attention cependant, vous ne débloquerez ces personnalisations qu’après avoir obtenu un certain niveau général ou niveau de la classe concernée.

Déroulement d’une partie

Choisissez votre mode de jeu dans Hell let loose

Deux modes de jeu sont disponibles dans Hell let loose et, grâce au placement aléatoire des points d’attaque et de défense, aucune partie ne se ressemble.

Le mode “combat” est le mode de base.
Les deux équipes commencent chacune avec 2 points sous leur contrôle et un point neutre au milieu. L’équipe qui gagne est celle qui a capturé tous les points ou celle qui possède le plus de points à la fin du temps imparti (1h30).

Dans le mode “offensive”, une équipe doit défendre ses 10 points contre l’équipe adverse. L’attaquant doit capturer les points deux par deux dans un délai de 30 minutes (il ne peut pas passer au point suivant tant qu’il n’a pas capturé les deux points précédents). Si les deux points sont capturés, 30 minutes s’ajoutent à nouveau pour le secteur suivant. À noter que lorsqu’il ne reste que 2 points à capturer, s’emparer d’un seul des deux suffit pour gagner la partie.

Réfléchissez avant d’agir !

L’aspect stratégique de Hell let loose jeu se fait alors ressentir. Si vous comptez gagner en fonçant dans le tas et en tirant partout, vous vous trompez. Pour remporter la victoire, vous allez devoir vous coordonner, organiser vos déplacements, placer des garnisons (beaucoup de garnisons !) pour permettre à toute votre équipe de se redéployer en cas de mort, mais aussi pour repérer les positions ennemies.

En effet, une garnison affichera un point d’exclamation rouge en cas d’ennemis proches (jusqu’à devenir totalement rouge et désactivée en cas d’ennemis très proches). Parfait pour servir de radar !

De plus, votre commandant dispose de nombreuses capacités pour vous aider dans votre tâche. Il peut, par exemple, lancer un avion de reconnaissance pour permettre à tous les Squad Leaders et à lui-même de repérer pendant quelques secondes les positions ennemies sur la carte. Il peut également bombarder, mitrailler ou même envoyer une tête de pont pour permettre à ses soldats de redéployer derrière les lignes ennemies sans qu’ils ne s’en rendent compte. Et ce n’est qu’une infime partie de ses capacités.

En route vers la victoire

Il arrive parfois que les équipes s’affrontent près d’une heure pour un point et que ce dernier tombe à quelques minutes de la fin. Quand vous bataillez sans relâche et que vous le capturez au dernier moment, vous apportant la victoire, il n’y a rien de plus gratifiant !

Pour conclure…

Il y a plein de choses à apprendre dans Hell le loose. Même après des heures de jeu,  je continue à en découvrir de nouvelles. Mais c’est un plaisir d’essayer de nouveaux rôles, de gagner ou de perdre dans l’honneur, de voir vos hommes vous recommander à la fin de la partie (+10% d’xp).

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Immersion

Communication

Intensité.

Les points négatifs

Parties longues

Mauvaise expérience en cas de manque de communication

Vous devriez Lire aussi
Miitopia

Dans le même genre

Laisser un commentaire

  • Pourquoi il n’y a pas de lunettes sur les armes sauf le snip alors que pendant la seconde guerre mondial il y en avait