Granblue Fantasy : Relink

Granblue Fantasy : Relink est un RPG développé et édité par Cygames. Il est disponible depuis le 1er février 2024 sur PS4, PS5 et PC. La licence Granblue Fantasy est au départ un jeu mobile disponible également sur navigateur web. Ce fut un tel succès au Japon qu’il reçut une adaptation en light novel et en animé. La licence débarque en 2024 sur console pour les fans : c’est un véritable succès !

Ce test a été réalisé sur une version PS5 fournie par l’Éditeur.

Granblue Fantasy : Relink nous propose une histoire qui se situe dans un temps bien plus lointain que l’animé. Vous ne pouvez pas être spoil de l’histoire via l’animé et c’est une bonne chose. Ici on commence avec notre héros ou héroïne. Effectivement, il y a la possibilité de choisir entre un personnage masculin ou féminin, il faut noter que cela ne change absolument rien en tant que trame, juste le skin de votre personnage. 

On assiste donc avec Vyrn à un accident et nous décidons d’aller voir s’il y a des survivants, voilà que l’on sauve Lyria et Katalina. Au cours de ce sauvetage, on décède, Lyria nous sauve grâce à l’invocation de Bahamut. La conséquence de ce retour à la vie est que nous sommes liés avec Lyria jusqu’à la mort. Nous voilà donc partis à 4 pour notre aventure. Petit résumé de l’histoire et j’essaie de ne rien vous divulgâcher.

Granblue Fantasy : Relink nous propose un monde assez vaste, mais nous ne sommes pas dans un monde ouvert. On va découvrir des îles différentes, nous allons les explorer au travers de donjons, où l’on retrouve des salles, des ouvertures sur le monde mais aussi des couloirs. Nous suivons donc un scénario établi et une progression assez linéaire dans l’histoire comme dans l’exploration du monde.

Une équipe de choc !

Côte combat, nous avons un système qui permet de faire beaucoup de choses. Les mouvements sont très bien gérés ainsi que les attaques et le système de défense. Souvent dans les jeux, nous rencontrons une faiblesse dans l’un de ces domaines, ici force est de constater que cela est vraiment bien géré. Bon, il faut quand même dire que la caméra ne sera pas toujours notre amie et nous causera quelques soucis lors de déplacements sur les bords des plateformes.

Le gameplay est centré sur le contrôle d’un seul des personnages de notre équipe de 4, les trois autres sont contrôlés par L’IA en mode automatique. Chaque personnage possède un gameplay bien à lui. Ici nous sommes dans des combats dynamiques avec la possibilité d’attaque au corps à corps ou encore à distance avec des coups magiques. Un système d’attaque ultime est à disposition, infligeant ainsi une énorme attaque de chacun des personnages. Cela rend le gameplay vraiment dynamique et intéressant à jouer lors des combats. 

Côté personnages, nous avons pas mal de choix. En effet, on nous propose 18 personnages différents jouables. Alors avant de se dire que l’on peut en choisir un en particulier, côté scénario, on aura droit à 6 personnages puis pour les autres, il faudra les débloquer au fur et à mesure. Pour une fois, vous aurez le choix de pouvoir déterminer qui débloquer en premier. Ainsi, il sera possible de moduler votre équipe de 4 à votre guise. C’est vraiment un vrai plus de pouvoir modifier son équipe en fonction des combats et du défi proposé. La synergie entre l’ensemble des personnages est la clé de la réussite. La gestion des affinités élémentaires entre les personnages est au centre de la stratégie qu’il faudra adopter pour vous permettre de prendre l’avantage sur l’ensemble des combats. Nous avons les éléments suivants : feu, terre, glace, vent, ténèbres et lumière. 

Il est important de noter que chaque personnage a son arbre de talent propre avec la possibilité de choisir si on met les points dans la défense ou l’attaque. Il faudra penser à répartir l’ensemble des points avec l’ensemble des personnages. Pour obtenir ces points, rien de plus simple, il vous suffit de faire des quêtes, des quêtes annexes, de monter de niveau, d’ouvrir des coffres, des stèles de combats. De quoi nous permettre de bien optimiser chacun de nos personnages.  

Une direction artistique du tonnerre !

La direction artistique de Granblue Fantasy : Relink est vraiment très jolie. Je n’ai pas rencontré de problème de freeze ou encore de couleur ni de textures défaillantes. Nous sommes vraiment dans un univers ultra-bien travaillé et nous exploitons bien la console pour le coup. Les cinématiques sont vraiment magnifiques et proposent en plus des décors travaillés et vraiment représentatifs de l’univers. La bande sonore s’accorde à merveille avec l’univers et franchement est très agréable. On voit que l’équipe de développement a vraiment donné son maximum pour que les joueurs soient vraiment dans l’histoire. Le doublage est aussi très bien réussi donnant encore plus de profondeur à l’ensemble du jeu. 

Granblue Fantasy : Relink est un jeu qui nous propose un contenu après l’histoire. Si en effet, nous avons entre 20 et 30 heures de jeu avec l’histoire, le contenu end game quant à lui nous propose beaucoup plus. Pour vraiment boucler tout le contenu end game, il y a presque 200 heures de jeu qui vous sont proposées. Comment cela est-il possible ? Tout simplement avec des quêtes qui sont proposées sous 5 formes différentes : Boss, Horde, Conquête, Survie, Défense et avec des modes de difficulté : Facile, Normal, Difficile, Très Difficile, Extrême, Démentiel. Vous l’aurez compris, il y a énormément de choses à faire. Là, pour nous permettre d’y arriver vraiment le mode online est quasiment obligatoire. C’est surtout une façon très sympa de jouer avec des amis en ligne ou juste avec des joueurs expérimentés. 

Le contenu end game est vraiment une partie à part entière du jeu. Plus on évolue dans le partie et on monte dans les difficultés plus on découvre des petits suppléments ajoutés pour nous donner toujours et encore plus envie d’en savoir plus. Les nouveaux défis et contenus sont vraiment des défis à prendre en main. Le 100% demandera pas mal de temps et d’énergie pour y parvenir, un défi que beaucoup de joueurs sont prêts à relever ! 

Le mode multijoueur prend tout son sens, les quêtes rapides à faire sont un vrai plus. Elles permettent de récupérer des récompenses lors de missions aléatoires, qui sont utilisées pour nous permettre d’avancer sereinement. On prend plaisir à partir rapidement en mission, et à les réussir ! 

Granblue Fantasy : Relink est un jeu comme on les aime, un vrai coup de cœur pour moi. Mais je n’en doutais pas depuis que j’avais testé la démo. Le scénario est vraiment très prenant pour les fans avec par exemple le mode Final Fantasy (que cela soit côté graphisme ou encore musique puisque des noms connus de cette licence ont travaillé dessus). 

Le gameplay et surtout tout le contenu end game est un vrai plus pour nous faire tenir un long moment, après plus de 86 heures passées dessus, je ne me lasse pas de continuer à chercher tous les trophées ou encore d’avancer sur mes différents personnages.

L’histoire en elle-même est un peu courte, mais en fin de compte cela laisse la place à ce contenu end game très riche. De nombreuses mises à jour sont encore prévues pour continuer à jouer encore et encore. 

Certains pourraient dire que je suis de parti pris puisque j’ai adoré l’animé aussi, mais je suis totalement sous le charme de ce titre qui fait preuve d’intelligence pour nous permettre d’avoir accès à l’ensemble du contenu. Le multi gaming permet de réussir un certain nombre de missions qui en solo sont vraiment difficiles. J’apprécie la possibilité de pouvoir avoir différents modes de jeu, le facile permettant aux plus jeunes ou au moins aguerris de réussir le titre et de profiter de l’histoire surprenante que l’on nous offre. 

Pour conclure…

Granblue Fantasy : Relink est un RPG qui a énormément à offrir pour les fans du genre. Un gameplay dynamique, suivi d’une histoire riche en rebondissements. Le contenu end game et multijoueurs est vraiment bien permettant ainsi de prolonger l’aventure au-dela de 100 heures de jeu ! Pour ma part un vrai succès, une surprise pour un RPG.

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Un titre magnifique

Beaucoup de contenu

De nombreux personnages

Combats dynamiques

Les points négatifs

Surcharge visuelle lors de combats avec tous les effets visuels

Pas de monde ouvert

Vous devriez Lire aussi
Little Nightmares II

Dans le même genre

Laisser un commentaire