Frère à louer

Lorsque j’ai lu le synopsis et vu la couverture de ce manga, j’ai craqué. J’ai trouvé l’histoire originale. Voyons si Frère à louer, édité par Delcourt, est à la hauteur de nos attentes.

Frère à louer

synopsis

Kanami vit seule avec son grand frère qui, meurtri par le décès de ses parents, finit par s’isoler et traiter sa jeune sœur de façon abjecte. Possédant une certaine somme d’argent suite à l’héritage, Kanami décide de l’utiliser pour louer un grand frère dont le but sera de passer du temps avec elle, de l’emmener faire du shopping ou tout simplement, de s’occuper d’elle.

Mon avis sur Frère à louer

Lorsque l’on découvre l’histoire de Kanami dans Frère à louer, on a envie de la prendre dans nos bras pour la consoler. Suite au décès de ses parents, elle se retrouve livrée à elle-même. Son grand frère n’est plus que l’ombre de lui-même depuis cet événement. Il la frappe et ne s’intéresse pas du tout à elle. Voila qu’un jour, seule et en pleurs, un inconnu, Makoto, lui propose d’être loué pour jouer son grand frère et lui rendre le sourire. Kanami, très terre-à-terre, ne souhaite pas remplacer son grand frère. Pourtant, elle fera appel à lui à chaque fois pour remettre de l’ordre dans son cœur. Pendant les quelques heures qui la rendent heureuse et où elle retrouve le sourire, elle est en présence de Makoto. La realité est dure pour notre héroïne, autant chez elle qu’à l’école, où une peste lui pourrit la vie !

Frère à louer

Les dessins sont vraiment magnifiques, on est réellement plongé dans la joie et la tristesse de Kanami. L’atmosphère de sa maison est vraiment beaucoup plus froide que les moments qu’elle passe avec Makoto. Au fur et à mesure que l’histoire avance entrent en compte de nombreux problèmes suite à ces histoires de famille. Malheureusement, on se retrouve très souvent avec des clichés classiques, j’aurai aimé un peu plus de surprise dans le scénario. Heureusement pour nous, la relation entre Kanami et son frère de substitution est riche en émotion, elle contre-balance le reste. Bien sûr, il en découle pas mal de questions. Pourquoi donc Kazutaka a-t-il changé du tout au tout après la mort de ses parents ? Autre interrogation : en acceptant ainsi d’être le frère de substitution de Kanami, Makoto ne risque-t-il pas, tout compte fait, de rendre la fillette encore plus malheureuse en réduisant encore ses chances de se réconcilier avec Kazutaka ? Voici les questions qui trouveront surement une réponse dans la suite de l’histoire !

Frère à louer
Pour conclure…

Pour conclure, même si l’auteure prend une voie classique pour l’histoire de Frère à louer, les rebondissements ainsi que la relation particulière avec le grand frère de substitution touchent. Le visuel est aussi très important et on s’attache facilement aux personnages. On a envie de savoir si en fin de compte les relation entre Kanami et Kazutaka vont s’améliorer. Pour cela, rendez-vous au prochain tome ! Je vous invite à découvrir ce manga parce qu’il est beau, touchant et émouvant.

Vous devriez Lire aussi
Assassin’s Creed : Blade of Shao Jun - Tome 3

Dans le même genre

Laisser un commentaire