En Selle Sakamichi – Tome 1

En Selle Sakamichi est un seinen écrit et dessiné par Wataru Watanabe. Cette nouvelle série en France est éditée par Kurokawa. 

Cette critique a été réalisée avec un exemplaire fourni par l’Éditeur.

En selle tout le monde !!

Comme dit dans l’introduction, ce manga est écrit et dessiné par Wataru Watanabe. Si ce nom ne vous dit rien, rassurez-vous, c’est plutôt normal car très peu de ses œuvres précédentes ont été éditées en France. La plus connue étant Le garçon du train en 3 tomes.

Petit point important avant de se lancer à l’assaut de ce premier tome et de cette série : la publication de En selle Sakamichi ! a débuté au Japon en 2008 et est toujours en cours de nos jours… Je vous laisse faire un rapide calcul… Ding dong le compte est bon ? Ils en sont à 88 tomes !! Je ne dis pas cela pour vous décourager mais si vous êtes comme moi et que vous avez horreur de laisser une série non finie, vous voilà prévenu !

Sachez également que la série dispose d’une adaptation en animé que je vous recommande tout particulièrement. Ayant eu la chance de les visionner sur ADN puis sur Chrunchyroll, je peux vous assurer que celle-ci est vraiment bien animée, les openings sont entrainants, l’humour est bien présent. Bref, un bon animé de sport avec tout ce que cela implique : adversaires de plus en plus forts, du championnat local jusqu’à des sommets stratosphériques. 

Juste pour information, l’animé a été réalisé par le studio TMS entertainment, que certains d’entre vous connaissent au travers d’une de ses séries encore diffusée de nos jours : Detective Conan. Mais, pour les vieux comme moi, TMS a surtout coproduit une grande partie de notre enfance : Ulysse 31, Cat’s Eyes, Sherlock Holmes, Cobra, Rémi sans famille et Lady Oscar ! Je ne sais pas vous, chers lecteurs, mais un catalogue pareil me donne encore plus envie de regarder l’animé d’En Selle Sakamichi. Après cette petite introduction, voyons ce que nous raconte cette série ! 

Un otaku se lance dans les courses cyclistes ! 

Sakamichi Onoda est le cliché de l’otaku fan de japanimation classique. Il est fan de jeux vidéos, de dessins animés, de figurines et collectionne les gashapons. Cette année, il entre en première année au lycée de Sôhoku et il compte bien intégrer le club d’animé du lycée afin de pouvoir côtoyer des personnes ayant les mêmes passions que lui. Habitant dans un trou paumé, celui-ci n’a jamais eu de véritables amis depuis le collège. Et il compte bien que cela change enfin !

Et le vélo dans tout ça ?

Mais du coup, quel est le rapport avec le cyclisme me direz-vous ? Eh bah justement nous allons y venir. Habitant dans une ville à la campagne et ayant des parents sensiblement pauvres, Sakamichi a pris l’habitude d’aller à Akiba en vélo depuis chez lui. Cela lui permet d’économiser le prix du billet de train et de s’acheter 5 gashapons… Sachant que la distance entre son domicile et Akiba est de 90km aller et retour, Sakamichi le fait une fois par semaine depuis sa 4e année de primaire !!

Cela a développé chez lui une aisance incroyable à vélo, et plus particulièrement dans les montées. D’autant plus que ses parents avaient modifié son biclou (simple bicyclette qui n’a rien à voir avec des vélos de courses sur route) pour que Sakamichi se fatigue plus vite et donc aille moins loin, afin de garantir encore plus sa sécurité

Par un concours de circonstances que je ne vous spolierai pas dans l’article, Sakamichi va se retrouver à côtoyer le club de cyclisme de son lycée. Lui, qui n’a pas confiance en lui, ne réalise pas que ce qu’il fait sur un vélo est tout simplement impressionnant pour un amateur tel que lui. Mais comment les membres du club de cyclisme vont réagir à l’arrivée de ce petit Otaku dans un univers ultra sportif et compétitif ? Pour cela, il va vous falloir lire le tome 1 de En Selle Sakamichi et vous plonger dans la série !!

Le cyclisme illustré et raconté par Wataru Watanabe

Wataru Watanabe est un passionné de vélo, comme il le raconte dans les pages explicatives de ce premier tome. Allant même jusqu’à côtoyer un ancien cycliste professionnel, Daisuke Imanaka, qui a participé en 1996 au Tour de France et à celui d’Italie. Celui-ci lui aurait donné beaucoup d’informations théoriques mais aussi pratiques en tout genre afin de pouvoir rendre honneur à ce sport. 

La vitesse et le mouvement

Force est de reconnaître que le trait de Wataru Watanabe est fin et précis, surtout en ce qui concerne les scènes dites d’action pendant les courses. Chaque personnage du manga est facilement identifiable, et dans un manga de sport vous vous doutez bien qu’il y en aura beaucoup mais alors beaucoup. La vitesse et le mouvement sont vraiment bien mis en valeur et les effets particulièrement bien dessinés. Le manga datant de 2008 et étant en cours de publication, le trait et le style du mangaka vont certainement évoluer au fil des tomes pour notre plus grand plaisir. 

Petites interrogations personnelles

Si j’éprouve énormément de respect pour l’éditeur Kurokawa, il y a quelques points concernant En Selle Sakamichi, qui me font un peu grincer des dents. Et si j’en crois les ressentis trouvés sur Internet, il n’y a pas que les miennes qui grincent. 

Premièrement, le prix du tome est de 7,20 € soit le même prix que d’autres séries du même éditeur mais pour une raison que je ne comprends pas, il n’y a pas de jaquette amovible pour En Selle Sakamichi, donc on paye aussi cher mais sans la protection supplémentaire pourtant grandement appréciée. 

Deuxièmement, commencer la publication d’une série de 88 tomes sur un sport qui, est certes connu dans l’Hexagone, mais ne dispose pas d’un public qui serait susceptible de s’intéresser à ce manga et ce qu’importent ces qualités, est-ce vraiment raisonnable ? Est-ce que Kurokawa ira jusqu’au bout de la publication ? J’espère sincèrement que oui, mais 88 tomes à rattraper, à raison de 1 tous les deux mois, cela va prendre environ 15 ans !! Soit une éternité pour une immense majorité de lecteurs… Et encore, la série n’est pas finie sur l’archipel Nippon donc qu’est-ce que cela donnera ? 

Ces petites interrogations font que je ne sais pas si je vais me lancer dans cette série ou non. J’ai horreur d’arrêter une série pour telle ou telle raison car je choisis très strictement mes séries (goûts, place de rangement et moyens financiers, longueur de la série, …). Mais force est de constater que la publication risque d’être compliquée.  Quant à son avenir au niveau des publications, nous verrons bien ce que Kurokawa décide de faire en espérant que le partenariat avec l’Équipe apporte du contenu inédit (interview, envers du décor du cyclisme).

Mon avis sur En Selle Sakamichi – Tome 1

Malgré mes interrogations, je ne saurais que trop vous conseiller de lire En selle Sakamichi. Que vous soyez néophytes ou non du cyclisme, ce manga vous permettra de découvrir un autre univers mis en avant par Wataru Watanabe. Sa passion est vraiment tangible au travers des lectures et c’est un très grand point à ne pas oublier… La direction artistique et le scénario semblent aller dans une direction commune et très interessante. Donc oui, lisez En Selle Sakamichi !

Pour conclure…

Quant à son avenir au niveau des publications, nous verrons bien ce que Kurokawa décide de faire en espérant que le partenariat avec l’Équipe apporte du contenu inédit (interview, envers du décor du cyclisme). Il y a vraiment moyen pour ce duo inédit de proposer un travail et du contenu de qualité. 

Vous devriez Lire aussi
Fool Night - Tome 5 & 6

Dans le même genre

Laisser un commentaire