Disgaea 4 Complete+

Disgaea 4 Complete+ est un Tactical-RPG développé par Nippon Ichi et édité par NIS America, sorti sur PS4 et Nintendo Switch le 29 octobre 2019. Voyons ensemble cette dernière version.

Histoire

Autrefois, les humains avaient peur des ténèbres et de ses créatures (vampires, loups-garous, zombies, fantômes…). Mais la technologie aidant, ils n’avaient plus peur que d’une seule chose : eux-mêmes. Un groupe des enfers décide de précipiter cette société dans les enfers.

Disgaea 4 Complete+

Suite à ce prologue, nous nous retrouvons à incarner Valvatorez, ancien empereur des vampires condamné à ne plus boire de sang humain et à entrainer des prinnies dans le sous-monde. Pour se nourrir, il est devenu accro aux sardines. Il est accompagné dans son périple par son fidèle serviteur loup-garou, Fenrich, qui admire son maître capable de garder son éternel optimisme quelle que soit la situation.

Disgaea 4 Complete+

Disgaea 4 est le quatrième jeu de la franchise du même nom, et est tout d’abord paru sur Playstation 3 en 2011. Il a par la suite été porté sur PS Vita, dans une version incluant tous les DLC, puis sur PS4 et Nintendo Switch dans une version HD portant le nom de Complete+.

Disgaea 4 Complete+

Gameplay

Comme les autres jeux de la saga, Disgaea 4 est un tactical-RPG. Il reprend les codes de la série, à savoir un niveau maximum hallucinant (9999 !), la possibilité de soulever les alliés ou les ennemis puis de les lancer (fonctionne aussi avec certains blocs), les combos bien sûr, les géoblocs…

Disgaea 4 Complete+

On note toutefois des évolutions au système de Magimorph. Ici, en plus de pouvoir les transformer en armes surpuissantes par un personnage humain, on pourra faire du Combimorph. Il s’agit de fusionner 2 monstres ensembles pour en créer un plus gros et plus puissant, mais également plus lent. On a également un système de malédictions, donnant des bonus aux personnages (2 pour les démons, 1 pour les humains).

Disgaea 4 Complete+

On retrouve bien évidemment les mondes des objets, permettant toujours d’en augmenter le niveau et potentiellement de gagner de nouveaux attributs. Au début du jeu, nous avons droit, comme d’habitude maintenant, à un tutoriel nous expliquant les bases du jeu. Cela est un peu rébarbatif pour les habitués du jeu car il s’agit des premières missions du jeu, mais cela a le mérite de bien montrer les mécaniques par l’exemple.

Disgaea 4 Complete+

Technique

Disgaea 4 Complete+ est comme ses prédécesseurs Disgaea 1 Complete et Disgaea 5 Complete. On ne peut pas cependant parler de révolution car l’évolution graphique n’est pas époustouflante non plus. Le jeu est plus fin et moins flou, et l’ensemble est agréable à regarder. On retrouve avec plaisir la direction artistique de la série, ainsi que son humour omniprésent.

Disgaea 4 Complete+

Côté audio, on retrouve la même bande-son, toujours dans l’esprit Disgaea, avec ses thèmes mémorables et un doublage japonais ou anglais (au choix) de qualité.

Disgaea 4 Complete+

Les textes sont, comme à l’époque, traduits en français, nous permettant de profiter au maximum de l’histoire et des blagues dont est truffé le scénario. On notera toujours quelques coquilles par-ci par-là mais rien de vraiment gênant.

Disgaea 4 Complete+

Une nouveauté, en plus de la hausse de la résolution et l’intégration de tous les DLC, c’est l’ajout d’une fonctionnalité pour créer et partager des cartes avec d’autres joueurs.

Disgaea 4 Complete+

Conclusion

Disgaea 4 Complete+ est un bon remaster du jeu original sorti sur PS3. Il permet à ceux n’ayant pu le découvrir à l’époque de profiter d’une véritable pépite du Tactical-RPG, et aux nostalgiques de s’y replonger avec plaisir. Il est disponible sur l’eshop et en version boîte pour 49,99€, la version dématérialisée vous demandera 4,6 Go de mémoire disponible pour s’installer.

Disgaea 4 Complete+
Pour conclure…

Il n’y a plus qu’à espérer que NIS continue sur sa lancée et nous fasse profiter des épisodes 2, 3 et D2 pour compléter la série !

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Des graphismes améliorés

Toujours en français

Toujours aussi bon et long

Les points négatifs

Un peu cher pour peu de nouveautés

Fonctionnalité online absente au lancement

Vous devriez Lire aussi
Unmemory

Dans le même genre

Laisser un commentaire