Découverte de Pop Central : Le Musée

"Pop Central "Affiche

C’est par un beau week-end de juillet que nous nous sommes rendus à Étréchy, pour découvrir un musée d’un genre un peu spécial : Pop Central. Ici, ce ne sont pas des peintures ou autres sculptures qui vous attendent, mais bien des œuvres du 7ᵉ et 10ᵉ art que vous pourrez admirer jusqu’à plus soif. Vous avez hâte d’en savoir plus ? Alors c’est parti, “clap” et “action !”.

Need for Films

C’est à la lisière de la forêt départementale de la Barre, à Étréchy, que se trouve un ancien Bricomarché, reconverti il y a peu en un musée d’un genre nouveau : Pop Central. C’est là que par un beau samedi de juillet, nous avions rendez-vous avec le “gardien des clés et des lieux”, l’un de ses co-fondateur Gwen Leblond (qui nous a d’ailleurs accordé une interview à cette occasion). Car Pop Central, avant de devenir ce projet que nous vous faisons découvrir aujourd’hui, est avant tout l’histoire d’une rencontre entre deux amis, l’un passionné de voitures de films et l’autre de bornes d’arcade.

Exemples de "voitures de films" exposées
Quelques-unes des "Bornes d'arcade" présente au musée

Mais revenons un peu en arrière, une dizaine d’années de cela plus exactement, alors que Gwen Leblond est alors organisateur d’événement avec son association Games’N Co et qu’il a pour projet de proposer aux visiteurs d’admirer quelques-unes des voitures iconiques ayant fait crisser leurs pneus dans divers longs métrages à succès. C’est là qu’il fait la connaissance de Franck Galiègue, le fondateur de Movie Car Central venu lui proposer sa Delorean (voiture mythique de Retour vers le Futur). Entre eux les effluves se croisent et l’entente est immédiate.

La partie console de "Pop Central"

Puis en 2020, un premier Pop Central est créé au sein du centre commercial The Village Outlet à Villefontaine (du côté de Lyon) regroupant une boutique de jouets, un coin rétrogaming, ainsi qu’une exposition incluant quelques-unes des automobiles de Franck. Le premier pas est franchi, les aficionados sont au rendez-vous et une belle idée va alors germer, celle de transformer Pop Central en premier musée de la pop culture en Europe. Toutefois, il va falloir lui trouver une nouvelle localisation et c’est en Essonne que Franck et Gwen vont poser leurs hoverboards. Le défi est lancé, les deux compères vont se mettre au travail et nous pouvons désormais découvrir le résultat.

Mille Bornes

La "boutique de Jouets" qui se trouve à l'entrée

C’est par une entrée donnant sur la boutique que vous allez pouvoir accéder aux merveilles du musée, et dès le départ tout a été mis en place pour vous réserver un accueil du tonnerre. Entre les étagères remplies de goodies à faire pâlir votre porte-monnaie et le coin salon doté de télévisions et de consoles rétro, vous aurez de quoi faire avant même d’avoir vos billets. C’est d’ailleurs la caisse de la boutique qui fait office de billetterie, une place coûtant 20 € par adulte, 12,50 € pour les moins de 15 ans (le musée est gratuit pour les bambins de moins de 5 ans). Quand on sait que la durée de la visite n’est pas limitée dans le temps, il y a vraiment de quoi passer une bonne après-midi en famille.

Le "T-Rex" une des grandes sensations du musée

Une fois à l’intérieur de la grande salle, vous découvrirez, outre l’imposant Tyrannosaure qui trône en son centre, une énorme collection de voitures de film, qu’il s’agisse de voitures de cascade ou de voitures utilisées dans différents plans de tournage. Vous pourrez donc admirer le van GMC Vandura de l’Agence tous risques, la Ferrari de Magnum, l’Aston Martin DB5 de James Bond dans Skyfall ou encore la mythique Ecto-1 de Ghostbuster, il y en aura pour tous les goûts et de toutes les époques, une bonne façon de réunir toutes les générations. Vous pourrez même découvrir l’atelier mécanique dans lequel sont préparées et réparées toutes ces merveilles.

l'"Ecto-1" du film Ghostbuster
La partie Xbox de "Pop Central"

Une fois ceci fait, vous passerez dans la partie jeu vidéo en commençant par les consoles, chaque constructeur ayant sa pièce dédiée rassemblant les kiosques de démonstration avec les consoles correspondantes qui vous permettront de rejouer sur les titres emblématiques de ces années-là. Une grande collection de hardwares sera également exposée pour le plaisir des plus âgés qui retrouveront leur première machine (console ou micro) au détour d’une étagère. Enfin, vous aurez accès de manière gratuite et illimité à la reconstitution d’une salle d’arcade telle qu’on en trouvait dans les années 90, incluant des bornes de jeux vidéo et des flippers, de quoi s’amuser en famille avant de rentrer à la maison des étoiles dans les yeux et des souvenirs pleins la tête. Petite cerise sur le gâteau, vous pourrez conduire l’une des voitures exposées au détour d’une session de roulage dont le prix dépendra de la voiture choisie.

La "Delorean" et K2000

Découvrez le site de Pop Central pour être au courant de toute leur actu ici !

Une journée au musée

Les jeux sur les "kiosques de démonstration" sont en accès libres

Afin de découvrir Pop Central, nous nous y sommes rendus en famille et autant dire qu’entre mon fils ado, mon rétrogamer de mari et moi, les goûts sont assez variés dans la famille. Je ne tournerai pas autour du pot, nous avons passé une journée géniale, entre la nostalgie de retrouver les véhicules qui ont bercé notre enfance dans les séries TV et les longs métrages cinéma et la possibilité de rejouer aux hits qui ont initié notre passion du JV. Nous avons passé beaucoup de temps à expliquer à notre fils le pourquoi de notre émotion, lui qui est trop jeune pour avoir connu certaines choses.

L'iconique "Choupette" de la série des Coccinelles
Quelques uns des "Flippers" sur lesquels on peut jouer

Nous avons vraiment pu prendre le temps pour essayer toutes les bornes que nous voulions, ainsi que les jeux en présentation sur les consoles qui, gros point positif, sont associés à des écrans cathodiques, ce qui permet aux visiteurs d’expérimenter les divers titres “comme à l’époque”. De même, les grands écrans diffusant des extraits, mettant en scène les voitures exposées, sont un aide-mémoire bienvenu pour se remémorer dans quel contexte nous les avons vues sur un écran. Je dois avouer qu’il est passionnant d’avoir accès à l’atelier mécanique où vous pourrez découvrir un peu des coulisses du musée et apprendre quelques petites choses pour peu que vous trouviez un mécanos du musée pour faire un brin de causette. D’ailleurs n’hésitez pas, à solliciter le personnel du musée, ils sont toujours ravis de répondre à toutes les questions des visiteurs.

"Pop Central" recrée une salle d'arcade comme dans les années 1990.
Pour conclure…

Bien que le musée n’ait pas encore ouvert ses portes officiellement, ce qui ne saurait tarder, il est toutefois accessible, pour l’instant, aux personnes ayant réservé une session de roulage. Cependant, je ne manquerai pas de vous informer de son ouverture, car si vous cherchez une chouette activité capable de rassembler toute la famille, je vous recommande fortement de vous y rendre, d’autant que l’équipe du musée nous réserve encore bien des surprises d’ici à son ouverture au public !

Vous devriez Lire aussi
Gamers Assembly Édition 2024

Dans le même genre

Laisser un commentaire