Articles a la une

Derniers commentaires
critique

Alita: Battle Angel

*AVERTISSEMENT* La lecture de cette article risque de pas mal vous spoil.

Le 13 février dernier sortait le film « Alita: Battle Angel ». Adaptation du manga connu sous le nom de « Gunnm », en France, du mangaka Yukito Kichiro. Ce film produit par James Cameron a été réalisé par Robert Rodriguez.

Le manga Gunnm

Édité pour la première fois en France aux éditions Glénat entre 1995 et 1998, le manga Gunnm trouve sa première prépublication dans le magazine « Business Jump » entre 1990 et 1995 sous le nom de Gunnm (prononcé ganmu en japonais qui signifie « rêve d’une âme »).

L’histoire est une dystopie post-apocalyptique se passant sur une Terre complètement dévastée. L’action se déroule à « kuzutetsu » dite la décharge. Cette dernière est construite avec les déchets de « zalem » qui est une cité dans les airs la surplombant.

Dans ce tas d’immondices, le docteur Daisuke Ido trouve le tronc d’un jeune cyborg parfaitement conservée.

Après l’avoir entièrement restaurée et remise en service, il lui donnera le nom de « Gally » (dans la version française, Alita pour les Américains). On apprend dans le manga qu’il s’agit du nom de l’ancien chat de Ido. Il faut noter qu’un manga hors série parle de l’histoire de ce chat. En effet, Gally ne se souvient de rien, elle est complètement amnésique.

Kuzutetsu est une cité dure et cruelle. Gally va le découvrir à ses dépens, tout comme elle va découvrir qu’elle est en fait une combattante dotée d’aptitudes exceptionnelles. Outre la quête de ses souvenirs, elle va se battre pour sa survie et celles de ses compagnons. Elle doit aussi lutter contre l’influence que possède Zalem sur son univers et sa vie.

La série originelle a été rééditée et a vu sa fin modifiée pour la série « Gunnm Last Order » qui constitue une suite.

Depuis octobre 2014, un autre manga retrace l’enfance de Gally, cette série s’appelle « Gunnm Mars Chronicle ».

Alita: Battle Angel

Alita: Battle Angel – Le film

Il y a quelque temps, on a appris que James Cameron voulait se lancer sur l’adaptation cinématographique de Gunnm . Il faut savoir qu’au moment de cette annonce, cela faisait depuis 1999 qu’il avait à l’esprit de réaliser l’adaptation au cinéma (et donc négocier les droits) de cette saga. Eh oui, James Cameron est fan de ce manga. Ayant été accaparé par ses autres travaux comme Avatar, par exemple, il a décidé de laisser la réalisation à Robert Rodriguez en lui laissant des instructions et un cahier des charges très précis. Le rôle principal d’Alita est interprété par Rosa Salazar.

Dans les lignes générales du film « Alita: Battle Angel », on retrouve le synopsis du début du manga.

Dans la décharge entourée de la ville de Iron City, le docteur Ido sauve un cyborg des ordures et la prend sous son aile et l’appelle Alita. Amnésique, elle découvre en voulant sauver la vie du Docteur Ido qu’elle est une guerrière entraînée au combat. Elle maîtrise le Panzer Kunst, un art martial pratiqué par les unités d’élite de combat de l’ancien ennemi : Mars. C’est la guerre entre Mars et la Terre qui a provoqué 300 ans plus tôt l’effondrement. Seule la citée de Zalem a survécu à cet évènement.

Zalem fascine particulièrement Hugo, le garçon des rues qui prend Alita sous son aile et l’initie au Motor Ball.

Alita va devoir se confronter à de terribles combats pour sauver et protéger ses proches de l’énigmatique Nova qui contrôle Iron City des hauteurs de Zalem.

Pour résumer, le film couvre les 2 premiers volumes et rassemble des éléments de l’arc suivant du Motor Ball.

Alita: Battle Angel

Alita: Battle Angel / Gunnm : des différences

Le film présente pas mal de différences avec l’œuvre originelle. Voici celles qui m’ont le plus marquée :

  • Chiren qui est la femme de Ido dans le film. Ils ont tous les deux été bannis de Zalem avec leur fille Alita, car cette dernière était malade. Décédée sur Terre, Ido donnera le prénom de cette dernière à notre Héroïne.
  • Gonzu qui est remplacé par l’infirmière Gerhad.
  • Ido a effacé la marque de Zalem.
  • Hugo ne pratique pas le Motor Ball.
  • Le premier corps de Gally n’est pas celui de la fille d’Ido dans le manga.
  • C’est Ido qui fournit le corps de Berserker à Alita (en effet, il le conservait depuis très longtemps de coté),  et non Alita qui le trouve dans un vaisseau des forces martiennes.
  • Il n’y a plus de végétation sur la planète terre, elle est devenue aride et désertique.
  • Les habitants de Zalem n’ont plus de cerveaux… Chose qui n’est pas le cas dans le Film.
  • La personnalité et le rôle de Nova dans la vie de la décharge.

Il y en a d’autres, je ne vais pas toutes les lister.

Mon avis sur Alita: Battle Angel

On connait tous le passif concernant la vision américaine et leurs adaptations des mangas en séries ou cinématographiques. Les plus exemples les plus flagrants sont Dragon Ball Evolution ou Death Note.

C’est totalement hypée, curieuse et terrifiée que je suis entrée dans la salle de cinéma.

Quand j’ai vu les premières images du film qui reprenaient quasiment bulle par bulle les premières pages du manga, j’ai vite été rassurée.

J’ai été captivée par la scénographie et retranscription des décors et de l’ambiance d’Iron City. L’ambiance et l’esprit du manga étaient bien là et présents. J’avoue avoir un peu serré les dents sur les différences, rajouts et prises de liberté concernant l’histoire, mais au final cela matche avec l’oeuvre originelle sur pas mal de points. Des raccourcis ont été pris, connaissant la densité du manga, il était impossible de faire un copié/collé du manga.

Côté effets spéciaux, j’ai pris une claque. C’est hyper réaliste, surtout sur les matchs de Motor Balls. On en prend plein la tête.

Je n’ai pas vu passer les 2 h 15 et j’en redemande, je suis sur ma fin et espère sincèrement une suite.

Alita: Battle Angel

Une réponse à “Alita: Battle Angel

  1. J’ai carrément adoré le film et tout comme vous, je n’ai pas vu le temps passer lorsque je l’ai visionné. J’ai même très envie de le revoir en attendant de savoir s’il y aura une suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *