Monarch : Legacy of Monster

Apple TV offre aux fans de la licence une nouvelle série avec comme sujet principal Monarch, cette mystérieuse entreprise financée par le gouvernement américain. Après 70 ans de films, Godzilla est une licence titanesque. Elle plaît, elle déplaît. Elle déçoit, elle séduit. Les avis divergent de film en film mais au final Godzilla reste un personnage ancré dans la pop culture.

Vous pouvez découvrir la série sur AppleTV pour 9€99/mois.

La naissance du monstre

Créé par Ishirõ Honda et le studio Toho, Godzilla découvert par Monarch est ce que l’on appelle un Kaiju. Un monstre en japonais. Dans un Japon d’après-guerre, le Godzilla traite de la peur du nucléaire et de ses conséquences. Le titan possède un double rôle. À travers les nombreux films, comics, mangas, dessins animés et jeux vidéo, il est à la fois vu comme l’ennemi de l’humanité mais aussi un allié quand il combat d’autres titans.

Ce monstre apparaît sous différents formats. En ce qui me concerne, je regardais énormément le dessin animé quand j’étais gosse. Puis j’ai rencontré Monsieur et grâce à celui-ci, très fan du titan, je me suis plongée dans cet univers.

De ce que j’ai pu comprendre, la saga a connu un énorme passage à vide jusqu’en 2014. Garret Edward aurait apparemment donné un élan de jeunesse à la saga et le public était au rendez-vous.

Monarch et ses secrets

C’est là que débute la série. En 2014,  l’existence de Godzilla et des Titans est dévoilée lors de l’attaque sur San Francisco. Le Jour G comme ils l’appellent. Puis nous rencontrons Cate Renda, survivante mais aussi fille de Hiroshi Randa, un chercheur de chez Monarch. La jeune femme découvre que son père menait une double vie et qu’il avait une deuxième famille. Elle va donc devoir s’allier à Kentaro son demi-frère pour trouver ce que cache son père. Ils vont se retrouver malgré eux plongés dans les secrets de Monarch mais aussi dans le passé de leur père et de leur grand-mère.

La série se déroule en deux timelines. Le présent avec les enfants d’Hiroshi et le passé avec Keiko leur grand-mère, Lee Shaw et Bill Randa à l’époque où ils découvrent l’existence de ces créatures. Nous assistons donc à la création de Monarch mais aussi à son appropriation par le gouvernement.

Le Monstreverse

En 2021, le film Godzilla VS Kong séduit le public et l’idée d’un monstreverse commence à se rependre. Jusqu’à présent Godzilla n’a affronté que Kong et quelques monstres dans les dessins animés ou encore dans les vieux films. Monarch la série nous offre alors la vision de quelques titans sympathiques qui pourraient peut-être ouvrir la porte à de nombreux films. La série a débloqué pas mal de budget pour sa création et si les décors sont magnifiques, les apparitions rares des titans le sont tout autant.

Les réalisateurs ont misé sur la qualité plutôt que la quantité. Certes les apparitions de Godzilla et des autres titans sont assez rares mais elles sont magnifiques et les effets spéciaux tout autant. N’oublions pas que la série n’est pas Godzilla et les Titans (titre initialement prévu) mais Monarch. Ce qui veut dire qu’on est sur un sujet plus administratif que monstrueux.

Mon avis sur Monarch : Legacy of Monster

Godzilla est une des licences les plus anciennes et quand on veut se lancer dans le visionnage ça peut être compliqué. À moins d’être fan de cinéma vintage, il est compliqué pour les spectateurs de prendre plaisir dans les origines de Godzilla.

Monarch : Legacy of Monster offre donc la possibilité de mieux cerner la licence avec les origines de Monarch. Une façon de faire souffler un vent de jeunesse sur la saga tout en ouvrant la porte à un futur pour Godzilla. Allons-nous avoir de nouveaux films plutôt que des remakes ou reboots comme certaines licences qui s’essoufflent ? Je pense qu’à ce jour, il est tout à fait possible de faire renaître cet univers surtout avec les moyens technologiques mis à disposition maintenant.

D’ailleurs, en parlant de remake, reboot et d’origine, le 7 décembre 2023 est sorti au cinéma Godzilla Minus one. Issu d’une production japonaise et disponible au cinéma chez nous seulement le 7 et 8 décembre 2023. Il semble avoir fait son effet. Le film se passe au Japon quelques temps après la seconde guerre mondiale alors que l’archipel tente de se reconstruire. Il semble avoir pas mal séduit.

Pour conclure…

Umbrella Corporation, le laboratoire d’Hawkins. Il existe tellement de laboratoires, multinationales et entreprises qui agissent dans l’ombre de nos films et séries préférées. Alors quand les caméras passent du côté obscur, on en apprend toujours un peu plus. Découvrez Monarch, cette société dont le gouvernement a financé la création et la supervision pour étudier les Titans et leur monde. Un retour en force de Godzilla qui annonce un futur intéressant pour la licence.

Vous devriez Lire aussi
White Snake

Dans le même genre

Laisser un commentaire