Ys IX – Monstrum Nox

Ys IX Monstrum Nox est un JRPG orienté Action développé par Nihon Falcom Corporation et édité par NIS America. Il est tout d’abord paru en Février 2021 sur Playstation 4 avant de sortir le 9 Juillet 2021 sur PC, Stadia et Nintendo Switch. Nous allons voir aujourd’hui cette dernière version.

Histoire

Comme toujours dans la série Ys, nous incarnons Adol ”le Rouge” Christin, un jeune aventurier aux cheveux rouges qui a le don pour toujours se retrouver au bon endroit au bon moment…

L’histoire commence en prison, d’où notre héros essaye de s’échapper. Sur sa route, il fera la connaissance d’Aprilis… qui va lui tirer dessus avec une balle maudite. Celle-ci transforme son apparence et lui donne accès à un don : la Voie pourpre. Ce don lui sera très utile pour s’évader…

Après ce petit prologue, on revient un peu en arrière, 10 jours plus tôt. Adol arrive à Balduq, une ville pénitentiaire dirigée par l’Empire Romun, accompagné de son ami Dogi. La cité est en proie à beaucoup d’agitation provoquée par des gens appelés Monstrums. Notre héros, étant entouré de mystères et de légendes, est arrêté par les gardes à cause d’un avis de recherche émis par l’empire. C’est ainsi qu’il finit en prison…

L’intrigue tourne principalement autour des Monstrums et de la prison, où il se passe des choses assez étranges. Je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous spoiler.

La saga Ys

Ys est une saga débutée au Japon en 1987 sur PC-8801 avec Ys I: Ancient Ys Vanished. Vient ensuite la suite directe, avec Ys II: Ancient Ys Vanished – The Final Chapter (1988). Les premiers épisodes ont fait l’objet de nombreux portages sur différentes plateformes. On poursuit les aventures d’Adol avec Ys III: Wanderers from Ys (1989, qui a eu droit à un remake en 2005 sous le nom Ys: The Oath in Felghana) puis Ys IV: Mask of the Sun et Ys IV: The Dawn of Ys (1993, avec un remake en 2012 sous le nom Ys: Memories of Celceta), Ys V: Lost Kefin, Kingdom of Sand (1995, puis un remake sur Playstation 2 en 2006), Ys VI: The Ark of Napishtim (2003), Ys Seven (2009), Ys VIII: Lacrimosa of Dana (2016) et donc Ys IX: Monstrum Nox (2019 au Japon).

Les spin-offs

Ys a également eu droit à des spin-off, comme l’épisode Origin, sorti initialement en 2006 sur PC et relatant des faits datant de 700 ans avant ceux de Ys 1, ne mettant donc pas en scène Adol. On peut citer également Ys Strategy, un RTS sorti sur Nintendo DS en 2006, et Ys vs. Sora no Kiseki: Alternative Saga, un jeu de baston dans le style Smash Bros et mélangeant les personnages de Ys à ceux de la série des Trails (Sora no Kiseki en japonais) en paru sur PSP en 2010 exclusivement au Japon. Un free2play est également prévu sur iOS et Android courant 2021 sous le titre Ys VI Online: The Ark of Napishtim.

Gameplay

Ys IX : Monstrum Nox est un Action RPG dans la plus pure ligne de la série. Nous alternerons donc des phases d’exploration / plateforme avec des combats contre des ennemis visibles dans les environnements et aussi des boss dans des arènes.


Nous nous baladerons principalement dans la ville de Balduq, d’où Adol ne peut sortir. Pendant les phases de déplacement, vous pourrez utiliser les dons de votre équipe afin d’atteindre des endroits sinon inaccessibles, comme par exemple la Voie pourpre (une sorte de grappin pouvant se fixer sur des points bien précis). Vous pourrez également courir en maintenant la touche L enfoncée ou sauter avec B (ou faire un double saut en appuyant deux fois sur cette même touche). Le bouton Y servira quant à lui à examiner des choses ou à parler aux gens, dans les deux cas lorsqu’une icône apparaît pour indiquer que l’action est possible. Les flèches sont aussi utiles : haut pour voir les derniers messages et dialogues, gauche pour afficher la carte, bas pour afficher une carte détaillée de la zone, et droite est un raccourci vers les objets (très pratique pour se soigner rapidement). Le menu du jeu est accessible via la touche +.

Les combats

Lorsque vous croisez un ennemi, vous pourrez le cibler / verrouiller avec le bouton X et l’attaquer avec Y. B permet toujours de sauter (et donc d’effectuer des attaques aériennes) tandis que A nous fait changer de personnage contrôlé de notre équipe. Le stick R permet de changer d’ennemi verrouillé ou de réinitialiser la caméra en appuyant dessus. Le stick L gère les déplacements du personnage principal et donne des ordres aux alliés en appuyant dessus (attaque ou défense). La touche L permet de faire une esquive ou une esquive flash (si utilisée au bon moment) tandis que R donne accès aux capacités ou à la garde flash (si utilisée avec le bon timing).

Ys IX : Monstrum Nox - Touches

Les capacités

Les capacités sont des attaques spéciales provoquant de gros dégâts. Vous pourrez en assigner jusqu’à quatre différentes sur les boutons A, B, X et Y. Pour les utiliser, il faudra maintenir R appuyé puis choisir une des attaques via le bouton correspondant. Attention, utiliser une capacité coûte des PC. Ces derniers sont visible en bas à droite dans une jauge de couleur bleu. Celle-ci remontera au fil du temps et des dégâts infligés. Son maximum est de 100 points mais des objets spéciaux autorisent à dépasser ce nombre. Les capacités gagnent en expérience et en niveau au fur et à mesure que vous les utilisez.

Ys IX : Monstrum Nox - dégâts PC

Boost et Capacité EXTRA

Vous disposez d’une jauge de boost en bas à droite, de couleur orange cette fois. Celle-ci se remplit en attaquant les ennemis. Lorsqu’elle est au moins à moitié remplie, vous pouvez déclencher le boost en appuyant sur L+R en même temps. Vos statistiques seront ainsi augmentées durant un court instant, le temps qu’elle se vide et finisse à zéro. Pendant ce boost, vous pouvez également utiliser une capacité EXTRA et appuyant sur L et en maintenant R enfoncé. Il s’agit de l’attaque la plus puissante d’un personnage, infligeant de très gros dégâts à tous les ennemis dans l’aire d’effet de celle-ci. Attention à bien l’utiliser au bon moment car lorsque vous l’utilisez, la jauge de boost passe immédiatement à zéro, attendez donc le dernier moment pour en profiter au maximum.

Les diverses activités

Vous pourrez accomplir différentes tâches dans Balduq afin d’obtenir des objets ou d’améliorer votre équipement, et ayez la possibilité de découvrir des panoramas et d’en faire part à Alex à l’office du tourisme, qui vous donnera une récompense tous les 3 panoramas. Vous pourrez aussi faire des dons de plats à la cathédrale à Sœur Mell, réaliser des quêtes annexes, faire des rapports de cartographie à Parks…
Il y a aussi beaucoup de boutiques dans Balduq, chacune vendant des objets différents ou permettant d’en fabriquer à partir de matériaux. Vous pourrez aussi améliorer vos armes ou fabriquer des reliques en allant voir Tito.

La jauge NOX

La jauge NOX se trouve en haut à gauche de l’écran. Elle se remplit en combattant des larvas en ville ou en accomplissant des quêtes. Une fois à 100, une sphère de miasme apparaît. Celle-ci permet d’accéder à la nuit de Grimwald, une zone de combat de type tower defense où vous devrez affronter des vagues d’ennemis et un boss en défendant un cristal, le Titanite. Une fois le combat terminé, cela détruira une barrière qui vous bloquait l’accès à une zone de la ville. Il faudra faire cela plusieurs fois pour explorer librement tout Baldaq.

Lire aussi notre article : Alice, retour au pays de la folie

Technique

Les Ys n’ont jamais brillés par leur niveau graphique, par rapport aux AAA sortant à la même époque. Cependant, ils ne sont pas non plus moches pour autant. Ys IX : Monstrum Nox ne déroge pas à la règle et dispose de graphismes tout à fait honnêtes. Le problème est que sur Nintendo Switch, des concessions ont été faites pour que le jeu tourne. Et fatalement la qualité visuelle en a pris un coup. Encore une fois, cela reste quand même très bien, mais il ne faut pas s’attendre à avoir la même image que sur PC ou PS4.

Là où le bât blesse, c’est au niveau de la fluidité… Sur la dernière console de Nintendo, on ressent assez souvent cette baisse de la fréquence d’images par seconde. Si cela reste assez stable lors des combats, c’est plus handicapant pendant l’exploration en ville, dans les zones vastes et chargées en détails.

Son et textes

Côté sonore, la bande son est agréable et met bien dans l’ambiance, tantôt pénitentiaire, tantôt ville agréable. Les musiques de combats donnent un bon rythme. Vous aurez la possibilité de choisir entre les doublages japonais ou anglais, cela sera pour certaines scènes et certains échangent entre les personnages pendant les phases d’exploration.

Le jeu est entièrement traduit en français, ce qui est toujours bien pour un RPG, les anglophobes ayant toujours du mal tant la quantité de dialogues est importante dans ce type de jeu. Il y a aussi beaucoup d’explications sous forme de popup pour expliquer les différentes mécaniques de gameplay. Si la plupart sont lisibles à la fois sur la TV et l’écran de la console, certains textes sont tout de même un peu petit alors que l’espace disponible à l’écran est encore grand, c’est un peu dommage de ne pas avoir tout utiliser pour améliorer le confort de lecture au maximum, mais ce n’est pas trop gênant.

On note aussi quelques problèmes avec les caractères accentués au niveau du slot de sauvegarde (remplacés par des carrés) mais cela ne bloque pas du tout le jeu.

Difficulté et bonus

Comme tout dans Ys, vous aurez un large choix de niveaux de difficulté : Facile, Normal, Difficile, Cauchemar, Infernal, Inhumain. Si sur Switch il n’y a pas de succès, vous en aurez sur les autres plateformes pour finir le jeu avec chacune d’elles.

Vous pourrez également obtenir un bonus si vous avez une sauvegarde de Ys VIII: Lacrimosa of DANA.

Enfin, le jeu dispose de DLC, surtout cosmétiques.

Mon avis

Malgré les soucis techniques, j’ai tout de même bien apprécié les nouvelles aventures d’Adol et ses nouvelles capacités. Cela apporte une dimension à l’exploration assez vaste et oblige aussi à revenir sur certains lieux pour récupérer les derniers coffres que l’on avait pas pu obtenir auparavant.

Pour conclure…

Ys IX Monstrum Nox est un bon Action RPG japonais. Il dispose de nombreuses possibilités et fonctionnalités et permet de passer un bon moment en compagnie d’un héros que l’on suit depuis déjà de nombreuses années. Même s’il est plus simple de tout comprendre au jeu en ayant joué aux épisodes précédents (il y a beaucoup de références au passé d’Adol), le jeu reste tout à fait faisable par un néophyte de la série, et le niveau de difficulté Normal permet une prise en main et une avancée plutôt aisée.

Si vous souhaitez jouer en déplacement, je vous conseille bien évidemment la version Switch, mais si vous voulez le faire chez vous, optez plutôt pour la PS4 ou le PC pour une qualité d’image et une fluidité sans faille.

Le jeu est disponible sur les différentes boutiques pour 59,99€ et la version dématérialisée sur Switch vous demandera 3,1 Go (en version 1.0.2).

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Les nouvelles aventures d’Adol

Les capacités des Monstrums

Les nombreuses activités en ville

Les points négatifs

Techniquement faible sur Switch

Dans le même genre

Laisser un commentaire