Wintermoor Tactics Club

Wintermoor Tactics Club est un Tactical-RPG développé par EVC et édité par Versus Evil, sorti sur PC le 5 mai 2020, puis le 10 septembre sur PS4, XBox One et Nintendo Switch. Nous allons voir cette dernière version.

Histoire

Le jeu se déroule en 1981, dans la Wintermoor Academy. Celle-ci doit faire face à une terrible guerre : la guerre des clubs. Les étudiants disparaissent de la surface de la Terre les uns après les autres… Nous suivrons alors Alicia et ses amis et découvrirons comment ils ont sauvé le monde de cette guerre. En réalité, ils doivent affronter les autres clubs lors de batailles de boules de neige aux enjeux très importants. En effet, le directeur de l’école a mis en place un tournoi afin de trouver le club ultime, et lorsqu’un club perd ou refuse de participer, il est immédiatement dissous. Alicia et ses amis découvriront-ils le secret se cachant derrière cette compétition ?

Le jeu se déroulant dans une école, le thème du harcèlement y est abordé dès le début, lors de la rencontre avec Colin, l’un des membres du club d’Alicia, le Tactics Club. Chaque groupe a sa propre passion, et leurs membres sont le reflet de celle-ci. Le Tactics Club est un rassemblement de passionnés de jeu de rôle sur table avec des figurines, les Young Monarchists prônent le retour de la royauté, les Psychic Detectives sont investis de “pouvoirs psychiques” et les utilisent pour résoudre des enquêtes…

Gameplay

Wintermoor Tactics Cub est, comme son nom le laisse comprendre, un Tactical-RPG. Comme dans tout classique du genre, il faudra déplacer ses unités sur un damier pour s’approcher suffisamment des ennemis et ainsi les attaquer, que cela soit un coup physique ou magique. Bien sûr, chaque personnage disposera de ses propres compétences et d’une capacité de déplacement plus ou moins grande.

Dans Wintermoor, les personnages peuvent avoir des points d’armure physique ou magique, réduisant d’autant les dégâts reçus du même type. Il faudra donc composer avec les capacités de chacun pour réduire cette défense ou utiliser un autre type d’attaque pour les battre. Certaines d’entre elles auront un effet de chaîne, c’est-à-dire que si vous arrivez à cibler ne serait-ce qu’un seul adversaire, tous ceux sur des cases adjacentes à celui-ci seront également touchés. Cela fonctionne aussi avec certaines zones d’effet au sol, liant les monstres malgré la distance. Roguey, un des alliés, dispose d’un grappin pouvant attraper et déplacer aussi bien un membre de l’équipe qu’un ennemi, n’infligeant des dégâts qu’à ces derniers.

Chaque personnage dispose aussi d’une attaque dite “Tactics Power”, une puissante capacité soumise à un cooldown et consommant des “Tactics Points”. Ces derniers sont visibles via une barre en haut à droite de l’écran et se rechargent en effectuant des actions classiques. Niveau équipement, on ne dispose que d’un seul emplacement. On pourra choisir parmi différents upgrades, que l’on gagnera en réalisant les quêtes annexes ou encore via des challenges de personnage. Il faudra alors penser à équiper chaque membre de l’équipe en fonction du combat à venir. Au cours du combat, vous pourrez maintenir la gâchette L pour ouvrir une roue de choix, parmi lesquels finir le tour, annuler le déplacement ou recommencer le tour, sachant que cette dernière possibilité ne sera disponible que 2 fois par combat.

Il n’y a pas d’expérience ni de montée en niveau dans Wintermoor, ni d’argent également, et donc aucune boutique non plus, donc pas d’objets de soin ou autre. Pour vaincre, il faudra utiliser au mieux vos personnages et compétences en fonction des combats, en gros, utiliser la meilleure tactique pour arriver à vos fins. Cependant, avant d’aller au front, vous aurez la possibilité (même si elle est optionnelle) d’aller espionner le prochain club que vous devrez affronter. Cela donnera lieu à un bonus lors du combat, comme des bonus pour vous ou des malus pour l’adversaire.

Evidemment, d’autres personnages se joindront à votre club au fil de l’aventure, ce qui permettra de découvrir de nouvelles compétences et d’étayer vos stratégies. Vous aurez également la possibilité de refaire n’importe quel combat en allant à la table de jeu de la salle du Tactics Club. Ici, l’intérêt réside dans l’obtention de la totalité des médailles qui vous sont délivrées à la fin de chaque affrontement, et donc d’améliorer votre tactique.

Technique

Les graphismes du jeu arborent un style très cartoon/bande dessinée. Il est plutôt plaisant de se balader dans l’académie, via une carte simple permettant de passer d’un bâtiment à l’autre. Les animations sont simples et un peu saccadées mais cela est voulu et n’est pas le fait d’un problème de framerate. Celui-ci est plutôt stable, même si on peut noter quelques ralentissements autour des chargements. Au niveau sonore, l’ambiance est bien rendue, la musique est agréable, même si quelque peu répétitive à la longue. Le jeu aurait gagné à avoir un peu plus de variété musicale lors des déplacements dans l’école. On note d’ailleurs qu’elle coupe temporairement lors des chargements. Les personnages ne sont pas doublés mais disposent tout de même de quelques petites expressions sonores.

Les textes sont disponibles en quelques langues, mais pas de français à l’heure actuelle. On devra donc se contenter de l’anglais, sauf si vous maîtrisez le chinois, le russe, le portugais ou l’allemand. C’est d’autant plus dommage que le niveau requis, sans être trop élevé, n’est pas non plus assez bas pour être accessible à tout le monde. Tout est en revanche très lisible, que ce soit sur la TV ou sur l’écran de la console. On remarquera que les bulles des personnages contiennent le logo de leur club s’ils appartiennent à l’un d’eux, permettant d’identifier plus rapidement les interlocuteurs. Dans Wintermoor, les batailles de boules de neige sont représentées comme des combats dans un jeu de rôle sur table avec figurines, et les boules sont remplacées par des attaques physiques et magiques. Cela permet de mettre le parallèle sur le fait que l’on peut appliquer une stratégie d’un jeu dans la réalité, mais cela permet aussi d’avoir des affrontements un peu plus spectaculaires.

Au niveau des points noirs, on remarque que le jeu semble s’alourdir au fil du temps lors de longues sessions, rendant les chargements un peu plus longs. D’ailleurs, le premier chargement (celui de l’écran titre) est le plus long. J’ai aussi eu une fois le son qui saccadait, et cela s’est résolu après un changement de zone. Globalement, on peut dire que la technique est perfectible mais qu’elle n’entache pas la jouabilité du jeu.

Pour conclure…

Wintermoor Tactics Club est un petit Tactical-RPG sympathique se déroulant en milieu scolaire contemporain. Il dispose de mécaniques intéressantes mais souffre d’un petit manque de finitions techniques qui, cependant, n’altèrent pas la jouabilité du titre. Il gagnerait aussi à avoir une traduction française.

Le jeu est disponible sur l’eshop de la Nintendo Switch pour un petit 19,99€ et vous demandera 810 Mo d’espace mémoire.

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Contexte de l’histoire original

Pas prise de tête

Mais des challenges + ardus

Les points négatifs

Quelques imperfections techniques

Pas de traduction française

Dans le même genre

Laisser un commentaire