Vos consoles de jeux sont-elles sales ?

C’est bien connu, la plupart des consoles de jeux, sont souvent sales. Rien qu’en regardant la console, on peut voir la poussière venir se poser délicatement sur le dessus, ou dans les grilles d’aération. Malheureusement, beaucoup de joueurs ne prennent pas le temps de les nettoyer et se retrouvent avec des machines ralenties et bruyantes. Certaines finissent même par craquer sous le poids de la saleté. 

La Playstation élue console la plus sale 

Si les joueurs aiment atteindre les podiums, ils n’ont certainement pas atteint celui de la propreté de la console. 

Pour attribuer la palme de la console la plus sale, Betway Insider a mené une expérience en analysant 12 consoles et ordinateurs sélectionnés au hasard. Ils y ont rajouté une table de cuisine et une lunette de toilettes. Et le résultat est loin de celui escompté. 

Malheureusement pour les fans de Playstation, la dernière génération de la machine Sony est, certes la plus vendue, mais aussi la plus sale. Seuls les PC viennent faire de l’ombre à la Playstation en matière de bactéries. 

Powered by Betway

L’échantillon qui a été analysé contenait 72.5 unités de bactéries. C’est 2.4 fois plus que ce que l’on peut trouver sur une lunette de toilettes. 

Les parties les plus propices à la prolifération des bactéries sont les boutons des joysticks, où le nombre d’unités formant des colonies était de 190. 

Si les PC sont souvent mis à l’écart des consoles de jeux, en terme de bactéries, c’est le pire… Et de loin !

Powered by Betway

On pourrait croire que le clavier est la partie la plus sale d’un ordinateur. Logique, on y fait valser nos doigts plus ou moins propres à longueur de journée, sans oublier le repas pris sur le pouce au-dessus du piano à lettre, et bien non !

C’est la souris, avec 247.5 unités formant une colonie, qui est de loin la partie la plus sale. Ce sont seulement 27.5 unités de moins qu’une table de cuisine… Bon appétit bien sûr ! 

Xbox médaillé d’or en propreté

Si la concurrence est rude entre Sony et Microsoft, on est certains que Xbox gagne le trophée de la console la plus propre. 

Malgré tout, avec une moyenne de 62.5 unités formant des colonies, cela reste deux fois supérieur à ce que l’on peut dénicher sur la lunette des toilettes. 

Mais, si le nombre de bactéries sur les gâchettes de la manette est le plus faible, toutes consoles confondues, les poignées de la manette présentent quant à elle le nombre le plus élevé. 

Quand on passe une manette au microscope, on se rend rapidement compte que les utilisateurs ne prennent que trop peu de temps à les nettoyer. 

On a tendance à bichonner la console en elle-même, mais pas assez nos manettes. Même avec un lavage de main régulier, les microbes ont une multitude d’occasions de se propager.

Que ce soit en criant de colère après une partie, en mangeant ce bon vieux paquet de chips ou en se curant le nez, les bactéries jouissent d’un terrain de jeu idéal sur les manettes. 

Comment bien nettoyer sa console ?

Pour éviter l’accumulation des saletés et de la poussière, il est primordial de nettoyer régulièrement sa console. 

Pas besoin de beaucoup d’efforts pour réussir ce challenge :

Pour éviter tout risques, on commence par débrancher la console de sa prise secteur. On prend ensuite un chiffon pour y placer un produit nettoyant sans javel et adapté aux plastiques. Surtout, on utilise un chiffon sec pour enlever la poussière et les traces de doigts.  L’eau n’étant pas la meilleure amie des consoles, il vaut mieux la garder à distance. 

Pour les manettes, il est important de limiter la quantité de produit utiliser pour éviter que celui-ci n’abîme l’objet. 

Enfin, pour les claviers, il est tout à fait possible de se procurer des solutions de nettoyages spécialisées, comme du gel ou un spray qui s’insère entre les touches et permet d’accéder aux recoins les plus difficiles d’accès. 

Dans le même genre

Laisser un commentaire