Vice-versa 2

Sorti le 19 juin 2024 sur grand écran en France, Vice-versa 2 faits, depuis quelques jours, salle comble, et nous avons voulu comprendre pourquoi. En réalisant le meilleur démarrage 2024 en France, avec 527504 entrées le jour de sa sortie, le dernier né de chez Pixar détrône Un p’tit truc en plus et Dune 2.

Nous n’avons pu résister à l’appel de ce melting-pot d’émotions que nous propose la réalisation de Kelsey Mann. Alors que certains seconds opus ont un goût de réchauffé, voyons ce qui va permettre à Vice-versa 2 de cartonner dans les salles obscures.

Vice-versa, ou comment « L’émotion indisciplinée enrichit la conscience« 

En 2015, nous avions découvert Joie (doublée par Charlotte Le Bon), Tristesse (Marilou Berry), Colère (Gilles Lellouche), Dégoût (Mélanie Laurent) et Peur (Pierre Niney), les cinq émotions rassemblées au Quartier Général, dans la tête de la petite Riley, 11 ans.

À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité, Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s’aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme, le Pays de l’Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie…

L’émotion est une expérience psychophysiologique complexe et intense de l’état d’esprit d’un individu liée à un objet repérable lorsqu’il réagit aux influences biochimiques et environnementales. Voilà une définition complexe qui va trouver tout son sens dans Vice-versa 2 (baptisé Sens dessus dessous 2 au Québec).

Synopsis

Riley est désormais une adolescente, ce qui n’est pas sans déclencher un chamboulement majeur au sein du Quartier Général qui doit faire face à quelque chose d’inattendu : l’arrivée de nouvelles émotions ! Joie, Tristesse, Colère, Peur et Dégoût – qui ont longtemps fonctionné avec succès – ne savent pas trop comment réagir lorsqu’Anxiété débarque. Et il semble qu’elle ne soit pas la seule…

De nouvelles émotions

Dans ce premier long-métrage du réalisateur et 28ème film d’animation des studios Pixar, tout commence avec l’activation de l’alarme « Puberté ». Une façon très drôle de désamorcer une situation pas toujours bien vécue par nos bambins. Un corps qui change, des sentiments qui se contredisent, nous sommes tous passés par là. Le chantier s’annonce complexe au Quartier Général qui, dès les premières minutes de film, se retrouve, pour le coup, sens dessus dessous.

Sous couvert d’humour, nous allons donc faire la rencontre d’Anxiété, et quel bonheur de retrouver Dorothée Pousséo au doublage. Si son nom ne vous parle pas, c’est elle la voix de la princesse Vanellope dans Les Mondes de Ralph. Ah vous voyez ! 

Pendant les 96 minutes de séance, nous allons également subir l’arrivée d’Ennui, Envie, Embarras et Nostalgie qui vont mettre une sacrée pagaille dans la tête de Riley.

Des réflexions profondes

Si souvent les réactions des émotions prêtent à rire ou sourire, j’ai, au cours de la projection, régulièrement eu la larme à l’œil. L’excès des adolescents que ce soit dans la colère, la joie ou la tristesse est parfois risible, tout autant qu’émouvant. Leur cerveau est en maturation, et ils n’y peuvent rien. Dans Vice versa 2, on mesure à quel point les bouleversements qui les traversent influent aussi sur leur entourage : à quel point la maman de Riley peut se retrouver démunie face aux réactions disproportionnées de sa chère tête blonde, à quel point les amitiés de Riley vont être malmenées par la tornade d’émotions qui agite son Quartier Général…

Le dessin animé Vice-versa 2 fait état d’une réalité psychologique, neurologie, biologique et en cela il est extrêmement pertinent : si l’enfance repose sur des émotions primaires, au fil de la vie la palette va s’élargir et se nuancer. Riley arrive à l’âge où gérer ses émotions nouvelles devient un vrai casse-tête et conditionne les prises de décisions qui vont influer sur toute la vie future. Pas facile.

L’amitié, l’amour, la honte, la reconnaissance, le besoin d’exister, de se sentir valorisée et entourée, tout ceci va secouer notre petite Riley devenue presque grande. Va-t-elle savoir rester elle-même ? Fidèle aux valeurs qui l’ont construite jusque-là, et à ses meilleures amies qui ont enfin la chance de prouver à la coach qu’elles sont les filles à sélectionner dans l’équipe de hockey ? L’amitié sera-t-elle plus forte que l’ambition ou la peur de se retrouver seule au lycée ?

Quand anxiété va envoyer dans l’oubli la confiance en elle que Riley s’est construite en toute une vie, comment celle-ci va-t-elle réagir ? Sera-t-elle capable d’accepter tous les aspects de sa nouvelle sensibilité pour devenir plus forte et se construire en tant qu’adulte en devenir ?

Mon avis sur Vice-versa 2

Vous l’aurez compris, j’ai vibré tout au long de l’heure trente-six qu’a duré Vice-versa 2 : j’ai ri, failli pleuré, compati avec cette gamine que j’ai été, avec cette maman que je suis. Et ma fille, sur le siège d’à-côté, n’était pas en reste. Nous sommes sorties du cinéma enchanté. Vice-versa 2 est une véritable réussite, qui sait émouvoir autant que faire rire, et apporte, avec beaucoup de justesse, de la nouveauté et du peps au concept déjà excellent du premier volet. Un véritable tour de force dans le monde de l’animation que de réussir à produire un « 2 » digne de ce nom, aussi bon que le film initial.

Pour conclure…

Si au Box-office, Vice-versa avait déjà fait une entrée fracassante, souhaitons la même destinée à son petit frère Vice-versa 2 qui le mérite tout autant.

Vous devriez Lire aussi
Rohan Kishibe

Dans le même genre

Laisser un commentaire

En savoir plus sur GeeksByGirls

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading