Vampire Knight Mémoires – Tome 1

Vampire Knight Mémoires est une série de 5 tomes (pour l’instant) qui apportent un peu plus de détails sur l’histoire du manga Vampire Knight. Écrit par son créateur, Matsuri Hino, cette “suite” est disponible depuis le 28 juin 2017. Initialement, elle était disponible chaque semaine dans un journal japonais avant de sortir finalement en tomes reliés. Je profiterai de cet article pour vous parler de notre partenaire Izneo, la toute première plateforme de BD (au sens large) numériques d’Europe. Et je les remercie au passage pour le manga !

Synopsis

Quelques années après la fin de la série Vampire Knight, Matsuri Hino revient sur ses personnages cultes et dévoile des épisodes inédits de la série : les enfants de Yûki, sa relation avec Zéro, l’histoire d’amour inattendue de Yoriko, le passé et l’avenir de Kaname… Un nouveau volet gothique et romantique qui offre un bel épilogue aux fans.

Izneo

Vampire Knight : les origines

Vampire Knight est à l’origine un manga racontant les aventures de la jeune Yûki, une jeune fille orpheline qui a été sauvée des griffes d’un vampire voulant la dévorer. Elle a alors été confiée au directeur de l’académie Cross qui la considère alors comme sa propre fille. Quelques années plus tard, un autre enfant agrandi la famille : Zéro. Si Yûki était trop jeune pour se souvenir de l’attaque, ce ne fut pas le cas de Zéro qui, lui, a vu sa famille entière décimée.

Ces deux enfants vont devenir les gardiens de l’académie de leur père adoptif. Car l’académie Cross est un peu spéciale… Composée de deux classes, une de jour et une de nuit, elle garde un terrible secret. La classe de nuit est composée de vampires, tous plus beaux les uns que les autres, ce qui fait tourner la tête à plus d’une étudiante de la classe de jour. Cependant, cette dernière, composée d’humains, ne connaît pas ce terrible secret à l’exception de Yûki et Zéro.

Yûki ne connaît rien de son passé mais est accablée chaque nuit de terribles cauchemars. Elle se doute que le directeur ne lui a pas tout dit… Et l’un des vampires de la classe de nuit, Kaname, semble lui aussi en savoir beaucoup. Elle a l’occasion de passer un peu de temps avec lui mais ce n’est pas pour cela qu’il lui dévoile ses secrets… De l’autre côté, elle essaye tant bien que mal de redonner le sourire à Zéro et de lui montrer que tous les vampires ne sont pas comme ceux qui lui ont pris sa famille. Les années passent et le cœur de Yûki balance entre Kaname et Zéro… Qui choisira-t-elle ? Est-ce que la paix entre humains et vampires est possible ?

** SPOIL ALERTE **

Si vous n’avez pas lu les mangas Vampire Knight, je vous conseille d’arrêter votre lecture dès à présent, car je suis dans l’obligation de dévoiler certains éléments de l’œuvre d’origine pour expliquer Vampire Knight Mémoires.

Un nouveau manga, une nouvelle histoire ?

À la fin de l’histoire, on apprend que Yûki n’est autre que la sœur biologique de Kaname, et donc une vampire, ce qui déchire le cœur de Zéro même s’il s’en doutait depuis longtemps. Elle choisit donc son frère mais reste tout de même proche de Zéro. On apprend également qu’elle est enceinte de son frère et va donc devenir maman d’une petite Ai (qui signifie “amour”). C’est un peu bizarre cette relation, du moins de mon point de vue, car dans la culture Européenne l’inceste est interdit. Je n’aborderai pas ici les affaires judiciaires qui éclatent aujourd’hui sur le sujet.

Bref, suite à la révélation de la véritable nature de Yûki, un ennemi de la famille ressurgit également, prêt à l’anéantir elle et son frère. Cependant, afin de la protéger, Kaname se sacrifie en utilisant son cœur pour forger une arme capable de venir à bout de leur adversaire. Malheureusement, il est ensuite contraint de “dormir” pendant 1000 ans. Yûki, Zéro et leurs compagnons (le directeur et d’autres) remportent la bataille mais notre jeune héroïne pleure l’absence de son frère.

Les siècles passent et Zéro honore sa promesse de toujours veiller sur Yûki. Il devient un papa de substitution pour la jeune Ai. Puis, finalement, Yûki et Zéro finissent ensemble et donnent une petite sœur à Ai : Ren. Ce premier tome raconte ce qui s’est passé durant le sommeil de 1000 ans de Kaname. C’est Ai et Ren qui se chargent de le réveiller et de lui parler de leur mère, de ses amis d’autrefois et des enjeux du conflit humains / vampires, les guerres qui ont éclaté, de qui il était et ce qu’il incarnait autrefois.

Izneo : première plateforme numérique de BD !

À l’heure du numérique, je suppose qu’il n’est pas étonnant de voir apparaître des plateformes comme Izneo pour les mangas et autres bandes dessinées. Cela a été fait il y a des années pour les romans, alors pourquoi pas pour ce type de lecture ? À savoir que le gouvernement japonais a récemment évoqué son ambition de punir sévèrement le piratage des mangas (les scans notamment). Izneo est donc un bon compromis pour avoir ses mangas préférés sous format numérique, le tout dans un cadre légal.

L’appli est plutôt bien (malgré quelques petits bugs). Elle permet notamment de lire les mangas dans le sens de lecture japonais, ce qui est l’essence même de ces livres. Ensuite, comme les autres plateformes de lecture, vous avez :

  • Votre bibliothèque
  • Votre progression de lecture sur l’ouvrage en cours.
  • Un large catalogue d’achats (avec une classification par genre, mais aussi un outil de recherche si besoin).
  • La possibilité de définir votre choix de lecture (vos préférences)

C’est une très bonne découverte, d’autant plus que les prix sont plutôt attractifs. Pour Vampire Knight Mémoires, comptez 4.49€ le tome.

Mon avis

C’est avec beaucoup de nostalgie que je me suis replongée dans le trio amoureux de Yûki, Zéro et Kaname. Le temps a passé, mais c’est toujours un plaisir de lire leurs histoires. J’ai d’autant plus apprécié Vampire Knight Mémoires car il met en lumière certaines histoires annexes, notamment celles des personnages secondaires comme Hanabusa ou Sayori. C’était des personnages attachants et qui ont eux aussi joué un rôle important dans la vie de notre trio. Pour moi, Vampire Knight Mémoire est donc une suite / complément logique au manga d’origine. Cela ne résout pas le mystère de comment Yûki est tombée enceinte de Kaname, mais cela explique et confirme que son deuxième enfant est bien celui de Zéro.

Pour conclure…

Vampire Knight Mémoires est un très bon manga, tout comme l’a été celui d’origine. Izneo est également une bonne découverte même si je sais que je ne convaincrai pas forcément les irréductibles amoureux du papier. L’application est disponible sur iOS, Androïd et sur le Nintendo eShop de la Switch. Et sur ce, je vous retrouve pour un prochain article sur la suite de Vampire Knight Mémoires dès la semaine prochaine. Votre plume sanglante…

Vous devriez Lire aussi
Egregor - Tome 3

Dans le même genre

Laisser un commentaire