Under The Waves

Under The Waves est sorti le 29 août 2023 sur PlayStation (4 et 5), Xbox (One et Series X|S) et PC. Il est développé par Parallel Studio et édité par Quantic Dream. C’est un jeu d’Exploration/Narratif en solo.

Ce test a été réalisé sur une version PS5 fournie par l’Éditeur.

Le poisson pleure aussi, mais on ne voit pas ses larmes

Nous incarnons Stan, un plongeur professionnel qui se voit confier un travail de maintenance dans les fonds marins de la mer du Nord. Luttant contre une disparition qui a changé le cours de sa vie, l’isolement et la solitude des profondeurs vont le mettre à rude épreuve sur le plan psychologique, perturbant son quotidien dans les abysses

Under The Waves est un jeu principalement Narratif, et force est de constater que cette partie du titre est vraiment réussie. Faire un parallèle entre la pression du deuil et les fonds marins est une excellente idée. Les abysses reflétant la psyché de notre héros, il devra surmonter cette disparition que nous découvrirons tout au long du scénario, pour enfin sortir la tête de l’eau. Si la psychologie est abordée dans Under The Waves, l’écologie n’est pas en reste, que ce soit via les documents, ou les informations récoltées durant l’aventure qui permettront de faire passer un message écoresponsable en plus d’approfondir le lore du titre. Qui dit fonds marins dit plastique et autres déchets affectant la faune marine. L’idée de l’aborder dans ce contexte nous pousse à la réflexion et certaines productions devraient s’en inspirer, mais encore faut-il rester cohérent avec son univers, ce qui est parfaitement réalisé ici.

Vous l’aurez compris, en plus d’un scénario intéressant abordant des sujets plutôt difficiles, les développeurs n’hésitent pas à nous faire passer des messages de façon intelligente en restant crédible avec l’univers décrit. Bravo Parallel Studio.

Il n’y a pas de poisson sans arête

Le Gameplay est principalement basé sur l’exploration, tout au long du jeu nous allons nager ou conduire notre Sous-Marin Moon à travers différents lieux comme des épaves, grottes ou d’autres infrastructures. Stan devra alors s’occuper de la maintenance au travers des lieux visités en résolvant différentes énigmes pour avancer dans l’histoire. Pour l’aider à survivre dans ce milieu aquatique, des ressources devront être ramassées. Objets de collection, déchets (comme du plastique, etc …), plantes (algues) ou encore minéraux (comme du fer, etc …) nous permettrons de fabriquer différents objets comme des bouteilles d’oxygène (Pensez à récupérer le plastique une fois utilisé on ne laisse rien dans les fonds marins !) ou encore de l’essence pour notre sous-marin. Les plans de fabrication seront également nécessaires pour améliorer Moon mais aussi pour  rendre notre capsule plus chaleureuse. Notre protagoniste ne remontant pas à la  surface, il faudra compter sur notre base sous-marine afin de fabriquer des objets, dormir, regarder la télévision, se faire un café, recharger notre véhicule aquatique en carburant, etc … 

Malheureusement le titre se veut plutôt répétitif, avec des objectifs pas toujours amusants. Si en début de partie l’exploration et la découverte sont plaisantes, elles deviennent vite redondantes. Quant aux mécaniques de survie, elles ne sont pas suffisamment poussées pour être intéressantes. En plus de la mission principale, des objectifs secondaires sont présents comme par exemple prendre en photo la faune locale, ce qui remplit le journal de Stan nous donnant de réelles informations sur les animaux marins.    

Heureusement la durée de vie du titre varie entre 7 et 10 heures ce qui est très honorable pour un jeu narratif et permet d’éviter d’être trop répétitif dans son Gameplay ou de tirer en longueur son scénario

Il ne faut pas apprendre aux poissons à nager

Techniquement, Les fonds marins sont réussis, avec de sublimes reflets de lumières renforçant l’atmosphère du titre. Malgré cela, certains endroits visités paraissent parfois un peu ternes, même si globalement le tout reste plutôt beau, en plus de tourner sans baisse de framerate sur PS5. Les animations faciales ainsi que certaines textures ne sont pas toujours au rendez-vous, mais restent tout à fait efficaces

C’est surtout du côté de la direction artistique et de l’ambiance que brille Under the Waves. Les sentiments de solitude et d’étouffement sont bien retranscrits visuellement. Certains lieux donnent de jolis panoramas, qui méritent vos meilleures captures d’écrans.

Petit poisson deviendra grand

La bande-son est de bonne qualité, collant parfaitement aux situations rencontrées, venant renforcer les différents sentiments que les titres nous procurent

Le jeu possède plusieurs doublages, comme l’anglais, l’allemand et le français. Par ailleurs, le doublage dans la langue de Molière est vraiment convaincant.

Pour conclure…

Under the Waves n’a pas à rougir comparé à d’autres titres à plus gros budgets de Quantic Dream. Brillant par les thèmes abordés et les messages intelligemment véhiculés, il se trouve être un bon jeu, malgré un gameplay un peu répétitif et des objectifs redondants. On saura lui pardonner ses maigres défauts grâce à un scénario riche en émotions, qui ne laissera personne indifférent, une ambiance graphique très réussie et une bande-son et un doublage de qualité.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Son scénario, riche en émotions

Les thèmes abordés (Deuil)

Les fonds marins et son ambiance en général

Son message écologique véhiculé intelligemment

Les points négatifs

Gameplay répétitifs

Mécaniques de survie pas assez poussée (pas vraiment de challenge)

Vous devriez Lire aussi
Healer’s Quest

Dans le même genre

Laisser un commentaire