Trüberbrook

Développé par « btf GmbH », Trüberbrook est disponible sur PC/MAC et Linux depuis mars 2019 et sera disponible sur console à partir de la mi-avril de la même année. Il est à l’origine issue d’un projet Kickstarter.

Synopsis

Au tout début de l’histoire, vous incarnez une jeune femme à moto qui se retrouve en panne d’essence. Puis, dans la suite de vos aventures, vous incarnez un jeune physicien en 1967 qui débarque dans la petite bourgade allemande de Trüberbrook. Il a gagné ce séjour grâce à une loterie et pensait pouvoir se reposer quelques jours avant de finir sa thèse. Cependant, ses vacances pourtant si prometteuses lui réservent bien des surprises… Vous devrez enquêter afin de découvrir ce que cache ce mystérieux village !

Trüberbrook

Mon avis

Ce qu’on remarque dès le lancement du jeu, c’est le soin apporté au style visuel ! En effet, si vous avez vous aussi la chance de jouer à ce jeu, vous verrez que les décors sont superbes. C’est l’une des caractéristiques principales qui donne tout son charme à ce titre. Tous les décors (et surement aussi les personnages) sont des maquettes miniatures. D’après le site officiel, elles ont ensuite été scannées en 3D ainsi que les personnages et « polis numériquement ». L’ensemble m’a beaucoup fait penser au film d’animation « Wallace et Gromit » ou encore « Chicken Run » pour celles et ceux qui connaissent. Bref, un résultat splendide ! Vraiment, chapeau ! Je pense que cela a demandé beaucoup d’heures de travail rien que pour réaliser tous ces décors ! Passons désormais au petit point négatif. Oui, j’en ai un, mais tout petit, rassurez-vous ! Celui-ci concerne également le visuel et notamment les personnages… Un brin caricatural, cela leur donne un petit côté effrayant… Vous ne trouvez pas ? Après cela est probablement un choix pour coller au côté mystérieux du village. Historiquement parlant, en 1967, le monde connaît plusieurs conflits : Guerre froide, guerre du Vietnam… À Trüberbrook, les habitants semblent peu concernés par ses conflits et il en va de même pour notre jeune physicien. Ici, il est embarqué directement dans les mythes et légendes germaniques pour essayer de comprendre ce qui se passe dans ce village à l’apparence si paisible. 

Trüberbrook

Le style

Concernant le style de jeu, tout se joue à la souris ! Comme pour un escape game, vous devrez tout explorer et essayer de faire les bonnes associations d’objets pour accéder à la suite de l’histoire.

En plus de la souris, vous disposez de deux touches du clavier :

  • La touche « i » : celle-ci vous permet de voir ce que vous avez exactement dans votre inventaire.
  • La touche « espace » pour voir avec quels objets il est susceptible d’effectuer une interaction.

Si comme moi vous n’avez pas forcément une super mémoire, c’est bien utile ! De ce que j’ai pu lire des commentaires existants sur le jeu, certains reprochent justement ce guidage. Personnellement, je ne suis pas de nature très patiente, donc j’apprécie qu’il y ait un minimum d’indice pour résoudre les énigmes. Je pense également que ce genre de jeu peut se jouer à plusieurs, cela peut être sympa de retrouver un peu l’ambiance escape game. Je ne peux pas vous dire si le jeu est long ou non à finir, je ne l’ai pas encore terminé.

Quelques petites informations :

  • Le jeu est déjà disponible sur PC dans plusieurs langues pour une trentaine d’euro (Lien STEAM).
  • Sa sortie sur les différentes consoles ne devrait plus tarder (12 avril 2019).

PS : je remercie l’équipe du jeu et les filles de m’avoir donné l’occasion de le tester. Une très belle découverte !

Trüberbrook
Pour conclure…

Pour résumer, j’ai beaucoup apprécié le design du jeu et je pense qu’il sera apprécié des petits et des grands qui souhaitent se plonger dans un monde plein de magie et de créatures surnaturelles.

Dans le même genre

Laisser un commentaire