The Night Beyond the Tricornered Window – Tome 8

The Night Beyond the Tricornered Window, composé de 10 tomes, continue son aventure chez Taifu Comics avec le tome 8 ! Sorti le 17 novembre 2023, ce Yaoi des plus platoniques nous offre la suite de ses enquêtes dans une ambiance mêlant surnaturel et thriller pour 9€35.

Cette critique a été réalisée avec un exemplaire fourni par l’Éditeur.

Précédemment dans The Night Beyond the Tricornered Window – Tome 7

Mikado et Hiyakawa décident de tout faire pour aider Erika à échapper aux griffes du professeur. Pour cela, ils font appel à Mukae et Sakaki afin de pénétrer de manière spirituelle dans ce qui semble être la demeure du gourou.
Que vont-ils bien pouvoir trouver dans la maison de cet homme entouré de mystères ?

Taifu Comics – The Night Beyond the Tricornered Window

Le tome 7 de The Night Beyond the Tricornered Window était totalement focalisé sur Erika et Mikado. Les informations arrivent au compte-goutte et à la fin on se retrouve face à des bribes de révélation. La lecture du tome 8 était donc obligatoire pour calmer ce début de hype.

The Night Beyond the Tricornered Window – Tome 8

Mikado et Hiyakawa reçoivent une étrange lettre, qui contient l’adresse URL d’une application de messages vocaux de la part d’Erika. Tandis que tout le monde décide de coopérer pour déceler la véritable identité du professeur, Hiyakawa décide d’agir seul. Devant l’absurdité de la situation, Mikado tente de le raisonner, mais Hiyakawa le projette dans un « ailleurs » dont il aura bien du mal à s’échapper.

Taifus Comics – The Night Beyond the Tricornered Window T08

Malgré un résumé qui donne l’eau à la bouche, le défaut du manga est encore et toujours présent. L’histoire n’avance que très peu. On en apprend encore sur le passé des personnages, mais en ce qui concerne l’histoire d’Erika et du professeur c’est encore flou. Néanmoins, vous allez en savoir un peu plus sur Mikado. Comme souvent le tome s’arrête sur une grosse révélation et il faut ensuite attendre le tome 9.

Ambiance épurée pour un thriller qui s’essouffle

Jusqu’à présent j’ai dit que je suivais ce manga pour son histoire et non pour son côté Yaoi. On ne va pas se mentir il ne se passe absolument rien côté romance ou étreinte charnelle. C’est même à se demander s’il va y avoir quelque chose vu que techniquement nous approchons plus de la fin que du début. Le Thriller poursuit sa route et l’intrigue n’avance pas. Pire, on nous envoie de nouveaux rebondissements pas forcément utiles et qui font passer l’histoire au second plan. Cette dimension parallèle va plus nous perdre qu’autre chose car nous ouvrons les yeux sur un nouveau mystère alors qu’il y en a déjà énormément dans l’œuvre. Erika vit son truc de son côté avec Sakaki et on nous laisse entrevoir une histoire plus poussée entre eux. Mikado et Hayakawa ont quant à eux continué sur leur lancée et ne semblent pas se rapprocher plus que cela hormis l’inquiétude de Mikado au sujet de son partenaire et les autres sont quasi absents.

Une couverture pas forcément séduisante

Ce qui m’avait marquée déjà c’était le changement de couverture et si la couleur noire était certes imposante, on restait dans l’idée du thriller. Mais là le côté couverture blanche et dessins pastel, je n’adhère toujours pas et pour le coup l’ambiance de la couverture va malheureusement avec l’ambiance du livre. Calme, plat et sans saveur. Ce qui est très dommage car le début était prometteur.

Mon avis sur The Night Beyond the Tricornered Window – Tome 08

Mon avis sur le tome 7 n’était pas le plus positif et je voulais laisser une chance au 8. Mais malheureusement je ne sors pas de ma lecture avec la sensation d’en savoir plus. J’ai passé les pages en lisant sans vraiment y prendre plaisir. La couverture bien trop aseptisée ne m’attirait déjà pas alors que les anciennes couvertures étaient plus tape à l’œil. Mais là dans le manga je me suis pas mal ennuyée. L’ambiance est bien trop calme même si cela peut s’expliquer par l’action du tome 7. Je ne ressens pas les émotions des personnages alors que dans pas mal de mangas de chez cet éditeur j’ai souvent tendance à sentir le frisson quand je lis.

Je ne m’attache absolument pas au binôme et à mon sens il n’y a rien de yaoi dedans. Actuellement, ce manga peut être lu sans étiquette. Il ne se passe strictement rien en termes de relation, donc tout le monde peut le lire. Le passé d’Hiyakawa se dévoile petit à petit et celui de Mikado aussi mais on pourrait clairement aller plus vite. On sent bien que les tomes sont là pour remplir la collection car l’intrigue principale pourrait limite être gérée en trois tomes.

Pour conclure…

Si vous pensiez continuer sur la lignée du tome 7, vous allez être déçu. Encore une fois, on part sur autre chose et cette fois le tome se centre sur Hiyakawa et son énigmatique personne. Il envoie Mikado qui s’inquiète pour lui dans un monde dont il ne pourra pas ressortir facilement. La fin du manga approche, comment cela va-t-il se terminer ?

Vous devriez Lire aussi
Crying Freeman Perfect Edition - Tome 3

Dans le même genre

Laisser un commentaire