Child of light

Child of Light est un jeu de rôle et de plateforme développé par Ubisoft Montréal et édité par Ubisoft. Il est disponible depuis le 30 avril 2014. Le jeu est disponible sur Wii U, Switch, Vita, PS3 et PS4, Xbox 360/One mais également sur PC.

Histoire

Child of Light vous plonge dans la vie d’Aurora, une jeune fille qui tombe malade et la plonge dans un profond sommeil. Celle-ci finit par se réveiller et se retrouve dans le magnifique monde de Lemuria, qui vit dans le chaos. La lune, le soleil et les étoiles ont été volées par la reine noire. Aurora va faire son maximum pour sauver Lemuria.

Gameplay

Si vous n’êtes pas fan de poésie, le jeu n’est clairement pas fait pour vous. Par contre, si vous aimez, alors vous êtes à la bonne place ! Pour vous mettre dans l’ambiance, voici la première cinématique de Child of Light : les mots, la musique tout y est pour vous rendre accro en quelques secondes !

Êtes-vous prêts à découvrir Lemuria en compagnie de notre jeune Aurora ?

Dès le lancement du jeu, vous avez donc le droit à une sublime cinématique qui vous plonge tout de suite dans l’univers de Child of Light. Seulement, le titre n’est pas aussi joyeux qu’on ne le pense puisque dès le début on nous annonce la mort du personnage principal : la jeune princesse Aurora. Vous débutez donc le jeu en incarnant cette dernière. Malheureusement, elle est décédée, mais contre toute attente nous retrouvons un peu plus tard notre jeune princesse qui se réveille dans le pays magique de Lemuria… Aurora ne comprend pas où elle se trouve et cherche à tout prix à retrouver son père, pris de tristesse par la mort de sa jeune fille. Quelques instants plus tard, Aurora fait la rencontre d’une jeune luciole portant le nom de Igniculus. Celle-ci va aider Aurora à réaliser son souhait : retrouver son père. Malheureusement, tout ne sera pas aussi simple et Aurora va devoir faire face à bien des obstacles car Lemuria renferme bien des secrets, et des monstres…

Heureusement, tout au long de l’aventure, Aurora fera la rencontre de nouveaux amis qui, malgré leurs problèmes, lui viendront en aide. Encore une fois, Child of Light tire sur la corde sensible avec des quêtes toutes aussi sensibles. Rubella rejoint très vite Aurora dans son aventure, elle sera très utile par ses soins et son pouvoir de résurrection. Bien d’autres personnages seront présents pour aider notre jeune princesse et seront tout aussi utiles.

Votre allié le plus important sera Igniculus, celui-ci vous sera très utile en combat mais également durant les différentes énigmes à résoudre, car oui, il y en aura. Celles-ci ne sont pas bien compliquées mais on les apprécie quand même.

Le jeu propose également différentes options :

L’accès à la carte de Lemuria, qui vous permet de vous téléporter à différents endroits. Elle vous signale également le nombre d’objets à collecter dans la zone.

La création d’Oculi, de petites pierres que vous devrez assembler et qui vous donneront un petit bonus.

Vous retrouverez régulièrement des coffres qui contiendront bien des choses.

Chaque personnage aura son arbre de compétences.

Les vœux présents tout au long du jeu. Il vous faudra les collecter pour regagner des PV et des PM. Encore une fois, Igniculus vous sera utile pour pouvoir les récupérer.

Système de combats

Les combats ont une grande place dans Child of Light. Pour bien comprendre le système, plusieurs points sont à aborder.

Commençons donc par le plus important. À chaque combat, vous pourrez apercevoir une barre avec comme inscription “Attendre” et “ Exécution ». Celle-ci représente le temps d’attente pour votre attaque ou bien encore l’utilisation d’objets.

Vous pourrez donc apercevoir une image de votre personnage, de celles de vos compagnons, mais également de vos ennemis.

Quand votre bulle arrivera dans “exécution”, cela signifie qu’il sera temps de choisir l’action voulue parmi les options disponibles : attaque, défense, utilisation d’objets… À vous de faire le bon choix. Une fois l’action choisie, votre bulle avancera jusqu’au bout de la ligne pour achever l’action demandée, cependant attention, toute action demande son temps de chargement. Par exemple, pour les attaques, il y a 4 durées : courte, moyenne, longue, très longue, alors que la défense sera instantanée. Il vous faudra donc faire le bon choix car votre adversaire pourra également vous attaquer si sa bulle arrive à la fin avant vous.

Chose très importante à savoir : si vous et votre ennemi vous situez dans la barre « exécution » et que vous réalisez votre attaque avant lui, celui-ci reculera et annulera son attaque. Il en va de même pour vous, il vous faudra donc faire preuve de vigilance. Si vous n’avez pas le temps de charger une attaque, défendez-vous pour éviter de reculer dans la barre.

Il vous sera également possible de regagner de la vie via plusieurs méthodes :

  • En récoltant les vœux qui se trouvent tout autour de vous (ils se rechargent après quelques instants).
  • À l’aide de potions dans votre inventaire.
  • En donnant un ordre à vos compagnons ayant des capacités de soin ou bien encore de résurrection.
  • En utilisant Igniculus sur vous directement.

Passons donc aux différentes informations importantes.

Dans Child of Light, l’importance commence dès la rencontre avec votre ennemi. Si vous l’attaquez par surprise (par derrière), vous aurez un net avantage au niveau de la barre, ce qui n’est pas négligeable dans certains combats. Il en va de même pour vous, si un adversaire vous prend par surprise (embuscade), ce sera lui qui aura un avantage. Faites donc attention aux rencontres surprises et essayez de surprendre votre ennemi pour avoir l’avantage dès le début.

En combat, il y aura également des malus. Vos ennemis pourraient vous ralentir, augmenter leur vitesse ou bien encore renforcer leur attaque. Sachez également que vos adversaires ont des faiblesses mais également des résistances. Là encore, il faudra faire preuve d’attention pour être le plus efficace possible.

Au fil du jeu, vous débloquerez de nombreuses attaques, disponibles via des points de compétences à chaque niveau passé. Certaines seront des plus importantes puisqu’elles peuvent par exemple infliger des dégâts à 3 ennemis en même temps.

Dernier point important, sachez que Igniculus sera utile même durant vos combats ! Effectivement, celui-ci pourra vous redonner de la vie, comme dis précédemment, mais il pourra également ralentir vos ennemis (on approuve cette option durant les combats de boss).

Pour conclure…

Child of Light mérite complètement son 5/5 ! Par sa poésie, ses graphismes, son histoire, ses mélodies… Aurora a su nous toucher en plein cœur dès les premières minutes du jeu. La musique nous permet de nous fondre encore plus dans l’histoire, celle-ci est tellement prenante qu’on a toujours envie d’en savoir plus. Le système de combat, relativement simple, facilite la prise en main. Ce jeu est une véritable pépite qui mérite d’être connu plus qu’il ne l’est déjà. Amateurs de poésie, si vous ne connaissez pas le jeu, vous ne pouvez pas passer à côté de cette merveille ! De plus, son prix est des plus abordable, foncez !

Un peu de gameplay

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

La poésie présente tout au long du jeu

Des mélodies à en avoir des frissons

Une histoire entrainante

Un système de combat simple

Mode 2 joueurs possible

Les points négatifs

Bien trop court, on en veut toujours plus

Dans le même genre

Laisser un commentaire