Fire : Ungh’s Quest

Fire : Ungh’s Quest est un jeu vidéo d’aventure et d’énigmes. Daedalic Enterainment en est le développeur mais aussi l’éditeur. Il est sorti le 9 Avril 2015 sur Microsoft, Linux, MacOS et Steam. L’éditeur a également décidé de sortir le jeu sur Nintendo Switch le 12 Mai 2021.

L’histoire de Fire : Ungh’s Quest

C’est l’histoire d’un homme de néandertal nommé Ungh qui, lors de son tour à veiller sur le feu de nuit, s’endort sans s’en rendre compte. Le lendemain, le chef du village le réveille tout énervé car à cause de lui le feu s’est éteint. Il est alors banni du village.

Vous incarnerez Ungh pour l’aider à trouver une flamme et à la ramener au village.

Pour cela, vous devrez passer par plusieurs niveaux et résoudre des puzzles intuitifs et rigolos par moment.

Ensuite, vous aurez 3 pièces par niveau à trouver, cachées parmi les décors. Ouvrez donc bien vos yeux, réfléchissez bien et vous vous en sortirez comme un chef. Ces pièces vous permettront ainsi de débloquer des petits cadeaux. Ceux-ci sont tout simplement l’envers du décor de la création du jeu Fire : Ungh’s Quest.

Ungh est un personnage insouciant mais qui essaie de faire du mieux qu’il peut. Je le trouve assez marrant, malgré le fait qu’il soit un peu tête en l’air. Dans l’histoire du jeu, vous verrez qu’il est prêt à tout pour réparer son erreur et se faire pardonner auprès de sa tribu, même si la fin de l’histoire m’a fait un petit peu mal au cœur pour lui (je ne spoilerais pas, à vous de faire le jeu pour savoir pourquoi).

Découvre notre test de Man Eater

Gameplay

Voici les touches et leurs actions :

Bien évidemment, vous aurez la possibilité de jouer soit sur la TV, soit sur votre Switch directement.

Sur la TV : Vous jouerez avec 1 seul joy-con, qui sera votre curseur. Vous l’utiliserez comme une manette de Wii. B, Y ou X vous serviront à vous renseigner des actions possibles.

Actions possible dans un niveau de Fire : Ungh's Quest
Actions possible dans un niveau de Fire : Ungh’s Quest

Le joystick, lui, vous servira à vous déplacer d’une image à une autre.

Sur l’écran de la Switch directement : Vous jouerez quasiment uniquement en tactile. Seul le joystick vous servira.

Je trouve par contre les énigmes parfois très simples.

Niveau 1 de Fire : Ungh's Quest
Niveau 1 de Fire : Ungh’s Quest

Enfin, sachez que vous n’aurez aucun didacticiel et aucunes paroles ni même un texte.

Graphismes & Bande son

Pour commencer, parlons graphismes. Je trouve que le côté dessin est cool, familial mais aussi très bien fait. On reconnaît ainsi facilement les détails, les fruits, etc.

Image prise au niveau 4 de Fire : Ungh's Quest

Le jeu est fluide, aucun bug rencontré durant ma partie.

Pour les animations, je les trouve aussi assez drôles. Ungh se transformera et interagira avec des “mayas”, il dansera, se prendra une branche dans la tête, etc.

Image prise au niveau 5 de Fire : Ungh's Quest
Image prise au niveau 5 de Fire : Ungh’s Quest

Niveau musiques, elles sont assez cool mais très courtes et se répètent sans cesse. Heureusement, elle change à chaque niveau. Mais si vous restez bloqué à un endroit, vous en aurez vite assez.

Les effets sonores sont réalistes, bien reproduits et faciles à reconnaître. Ils sont aussi assez forts pour les entendre tous, sachant que généralement la musique est coupée quand vous devrez vous servir de ce que vous entendez pour avancer dans le jeu.

Pour le texte, c’est assez simple, il n’y en a pas ! Fire : Ungh’s Quest est un jeu muet mais aussi sans texte, seules sont présentes des images et des sons pour vous aider à résoudre les énigmes.

Sachez qu’il n’y a ni mode multi-joueurs ni DLC pour ce jeu. Il se réalise en solo, sachant qu’il n’est pas non plus hyper compliqué. Un DLC aurait pu être pas mal vu la durée de vie assez courte

Mon avis sur Fire : Ungh’s Quest

Mon avis est simple, j’ai trouvé le jeu cool, la façon dont les dessins sont réalisés m’a rappelé mon enfance. Fire est un jeu familial, assez simple mais malheureusement trop court. Même si vous prenez votre temps, il est bouclé en 4 heures. J’ai trouvé dommage le fait qu’il n’y ait pas de didacticiel et que certaines énigmes soient trop simples. La seule chose de vraiment compliquée qui ressort dans ce jeu, ce sont les pièces en or à trouver ! Vous en aurez 3 par niveau, et je n’en trouve toujours que 2.

Personnellement, j’ai préféré jouer sur la TV plutôt que sur la Switch directement car l’écran est plus grand mais aussi parce que ça se joue avec le joy-con. Quand vous jouez directement sur la console, le gameplay est 100% tactile.

Je vais vous donner le niveau que j’ai le plus adoré dans ce jeu. Tout simplement, c’est le niveau 4. Je ne vous donnerai en aucun cas le nom ou des détails pour ne pas spoiler, mais je peux vous expliquer pourquoi c’est mon préféré. En fait, dans ce niveau, vous aurez besoin d’être très attentif et à l’écoute, des détails auditifs se ressemblent. À vous de déterminer lequel est le bon. C’est le niveau le plus long mais aussi le plus passionnant selon moi.

Pour conclure…

En conclusion, Fire : Ungh’s Quest est un jeu de casse-tête familial ! Vous avez la possibilité de jouer sur TV ou sur la Switch directement. Les graphismes font penser à un dessin animé et sont bien réalisés et sans bugs. La durée de vie est d’environ 4 heures en prenant son temps. Pour ce qui est du public visé, je pense que Fire a été conçu pour les personnes de tout âge. Le jeu est d’ailleurs classé PEGI 3.

Fire : Ungh’s Quest est disponible sur :

Nintendo.fr au prix de 13,49€ jusqu’au 11 Juin 2021, puis au prix de 14,99€ pour un poids de 2407 MB.

Steam, au prix de 9,99€ et un poids de 5500 MB et sur Microsoft.com au prix de 2,99€ pour un poids exact de 313,07 Mo.

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Pas de bug

Style dessin animé

Dessins agréables et bien réalisés

La possibilité de jouer avec le joy-con sur la TV ou alors en tactile sur la Switch, cela permet d’en avoir pour tous les goûts.

Les points négatifs

Durée de vie d’à peine 4 heures

Musiques vite répétitives

Pas de didacticiel

Dans le même genre

Laisser un commentaire