Tchia

Tchia est un jeu vidéo d’action-aventure développé par Awaceb et édité par Kepler Interactive. Il est disponible depuis le 21 mars 2023 sur PC, PlayStation 4 et PlayStation 5.

Ce test a été réalisé sur une version PC.

Tchia, une Histoire bouleversante !

La rencontre avec Tchia, notre héroïne, se fait dès le départ. On commence par la rencontre sur son île au milieu de la Nouvelle-Calédonie. Tchia y vit avec son père, ils sont seuls sur cette île. Un ami vient leur rendre visite, leur permettant d’avoir des provisions de l’extérieur surtout ce qu’ils ne peuvent pas cultiver sur place.

Mais voilà, ce dernier a été suivi par Meavora, un homme qui souhaite dominer et posséder toutes les îles de l’archipel. Celui-ci est accompagné de sa milice, des personnages pas très gentils. Le père de Tchia se fait alors enlever, notre héroïne essaye donc de le sauver. Voici maintenant sa quête : libérer son père de son ravisseur. Elle va maintenant pour la première fois de sa vie découvrir toute la beauté des îles qui l’entourent.

Tchia nous emporte avec elle pour découvrir son histoire mais aussi lui permettre de rencontrer plein d’amis. Le scénario va nous faire passer beaucoup de messages, que cela soit sur l’amour, l’amitié, mais aussi nous faire découvrir le passé ainsi que peut-être son futur.

Tchia, une Fille pas comme les autres !

Le plus gros point sur Tchia, c’est qu’elle n’est pas une fille ordinaire. Pendant son essai de sauver son père, elle réussit à ne faire qu’un avec la machette de ce dernier et à le blesser. Voici un événement qui va chambouler sa vie. Sa quête démarre via une piste donnée par l’ami de son père. Ainsi elle va devoir apprendre à manier son pouvoir et réussir à sauver son père !

Un Gameplay riche en souplesse

Tchia propose un gameplay assez simple et riche en même temps, comme annoncé plus haut. Tchia pourra voyager en prenant possession d’un oiseau ou encore d’un dauphin : le bond d’âme. Cette petite mécanique de gameplay ajoute un charme mais aussi une petite difficulté, surtout sur les animaux en mouvement. Il faut être assez près de l’objet et prendre le bon moment pour y aller.

C’est la clef de tout le jeu, cela permettra de résoudre des énigmes mais aussi de réussir à échapper aux méchants.

Le ukulélé est l’instrument de Tchia. Elle sait en jouer à merveille et l’emporte partout avec elle ! Il y a de nombreuses occasions d’apprendre de nouvelles mélodies, lors de cérémonies ou encore en terminant des еmріlеmеntѕ dе ріеrrеѕ. Il est possible d’y jouer pour votre plaisir. Mais attention, certaines mélodies influenceront le jeu. Par exemple, la musique de la pluie ou du feu va vous donner quelques petits pouvoirs. C’est vraiment plaisant de pouvoir y jouer, un petit jeu de rythme sera aussi disponible pour battre des adversaires ou encore jouer en duo avec un personnage.

Tchia possède un monde ouvert, permettant d’explorer les îles et de résoudre pas mal de quêtes secondaires. La carte est assez courte, elle est principalement composée de deux îles principales et de quelques-unes à côté qui ne demandent qu’à être visitées ! On peut grimper sur quasi la totalité des plateformes mais aussi pouvoir faire de l’exploration sous-marine.

Les petites activités possibles en marge de la quête principale, comme les еmріlеmеntѕ de ріеrrеѕ, des défis de course ou encore des tirs, sont divertissantes et rajoutent pas mal de temps de jeu.

Un élément assez notoire, c’est qu’en fin de compte Tchia n’est pas un jeu prônant la violence, il est possible d’éviter au maximum les affrontements. Tchia ne va jamais mourir mais toujours être prisonnière des Мааnо. Il est aussi possible via un réglage dans le menu de réduire les scènes de combat.

La Poésie dans les Graphismes !

Le monde de Tchia est dans un univers très coloré, les dessins sont vraiment à l’image de l’univers et reflètent une vraie poésie. On ressent toute l’influence de la Nouvelle Calédonie, la palette très chaude choisie pour nous faire découvrir les îles mais aussi les personnages devient très froide lorsque l’on approche les ennemis.

Les détails sont vraiment soignés, on profite vraiment des paysages et cela nous plonge dans l’univers sans que l’on ait envie de stopper ce dernier. La mer est vraiment bien faite, on constate que les vagues sont super bien reproduites et donnent presque l’impression d’être en mer avec notre héroïne. Je suis conquise par l’univers insufflé dans ce jeu.

Il est possible quand même de rencontrer quelques bugs graphiques qui ternissent un peu l’expérience du jeu, mais en fin de compte c’est quand même assez anecdotique pour presque les oublier pendant notre aventure.

Un Son qui nous captive

La bande son a elle aussi reçu beaucoup de soin de la part de l’ensemble de l’équipe. Les mélodies traditionnelles ou encore tous les chants présents sont vraiment un plus. Lorsque l’on prend un bateau, nous avons notre petite musique qui va bien. Lors de séquences musicales, il est possible de prendre part à un mini-jeu mais on a aussi la possibilité d’actionner le mode auto pour profiter encore plus de la musique. C’est un enchantement pour les oreilles.

Les personnages parlent aussi beaucoup de langues différentes telles que le drehu ou le nengone. Nous avons des scènes entièrement animées et sous-titrées en français pour nous permettre de suivre l’ensemble de l’histoire.

Mon avis sur Tchia

Tchia m’avait déjà conquise depuis son annonce, j’ai suivi de près son évolution. L’histoire proposée est vraiment touchante, la bande son ainsi que les graphismes nous emportent en Nouvelle-Calédonie. On a envie d’en découvrir plus sur cette histoire et sur l’environnement. Le jeu a quelques défauts avec parfois quelques ralentissements, il est des fois pas facile d’utiliser le pouvoir de Tchia sur des cibles en mouvement et il faut s’y reprendre à plusieurs fois.

Il faut noter que le titre a une durée de vie limitée, on peut finir l’histoire en moins de 5 heures de jeu. Mais c’est sans faire les quêtes annexes ou encore toute l’exploration proposée. On peut étendre à un peu plus si on prend le temps. Il est aussi dommage de voir que nous sommes juste là pour sauver le père et non pour faire évoluer notre héroïne. Elle n’acquiert pas plus de pouvoir au fur et à mesure de l’aventure.

Ces quelques défauts n’ont pas entaché mon expérience, j’ai adoré la bande son ainsi que la plupart des scènes du jeu. J’aurai aimé passer encore plus de temps avec elle et pourquoi pas la faire évoluer et grandir son pouvoir.

Pour conclure…

Pour conclure, Tchia est une expérience à faire. Le gameplay est agréable et très vite pris en main. Le jeu va plaire à un grand nombre de joueurs et permettra de s’évader dans un monde coloré et joyeux en ce début d’année.

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Histoire bien faite

Gameplay attrayant

Bonne Bande Son

Les points négatifs

Petit problème avec le pouvoir de Tchia

Vous devriez Lire aussi
Man Eater

Dans le même genre

Laisser un commentaire