Stray Gods : The Roleplaying Musical

Stray Gods : The Roleplaying Musical est un jeu d’aventure narrative développé par Summerfall Studios et édité par Humble Games. Le titre sort le 10 août 2023 sur PC, PS4, PS5, Xbox et Switch.

Ce test a été réalisé sur une version PC fournie par l’Éditeur.

Écrit par David Gaider, découvrez Stray Gods, un conte fantastique urbain où il est question de trouver sa place, de prendre en main sa destinée et de découvrir la vérité. La fin et la voie qui vous y mènera changeront selon vos choix. Une histoire captivante sur l’espoir, la découverte de soi et la volonté de bâtir son propre destin.

Humble Games

Résumé

Stray Gods se passe dans un monde tel que le nôtre, à ceci près que les dieux et déesses grecs existent et vivent cachés au milieu du commun des mortels. Grace, qui vient d’abandonner ses études, fait passer des auditions pour son groupe de musique avec ses amis. C’est là qu’elle va rencontrer Calliope. À la mort de cette dernière, Grace hérite de ses pouvoirs de muse et son destin va basculer. Elle se retrouve accusée du meurtre de Calliope par des dieux du panthéon grec. Grace a donc une semaine pour prouver son innocence, sinon, elle sera condamnée à mort.

Grace et ses amis font passer des "auditions"
Grace obtient l'"eidolon" de Calliope

Stray Gods : la comédie musicale dont vous êtes le héros

À mi-chemin entre RPG et visual novel, David Gaider, cofondateur et directeur créatif chez Summerfall Studios, décrit lui-même Stray Gods comme étant un jeu de rôle musical. 

À la manière d’un livre dont vous êtes le héros, le joueur a ici le destin de Grace, protagoniste du jeu, entre ses mains. Chacun des choix du joueur va amener l’histoire dans une direction différente. Chaque chemin du jeu prend entre cinq et huit heures. Si vous voulez expérimenter les cinq chemins principaux, il faudra compter en moyenne vingt-cinq heures. 

On a compris, la fin de la partie dépend des choix du joueur, mais quel rapport avec une comédie musicale me direz-vous ? Eh bien c’est simple, le pouvoir dont Grace hérite est celui de faire chanter aux gens ce qu’ils ressentent vraiment. On va donc se retrouver à choisir ce que Grace va répondre, en chantant bien évidemment, aux personnages sur lesquels elle va utiliser son pouvoir. Qui dit choix pendant les musiques, dit une multitude de paroles possibles. Il y a donc plus de quatre-vingt-dix musiques différentes à découvrir dans Stray Gods. Toutes ces musiques seront disponibles sur la plupart des plateformes de streaming à la sortie du jeu. Et oui, la première musique du jeu, “Adrift”, qui est déjà disponible sur les plateformes, est déjà dans ma playlist ! 

"Calliope" qui chante

Une bande son de qualité 

Entièrement orchestré et interprété par une distribution de stars comprenant Laura Bailey et Troy Baker, vous aurez l’impression d’être sur scène. Avec des milliers de variations potentielles basées sur vos choix, vous créerez la bande-son de votre propre expérience musicale unique en son genre.

Summerfall Studios

C’est un sacré risque de baser entièrement un jeu sur une bande son. Heureusement, Summerfall Studios n’a pas fait les choses à moitié pour nous offrir une expérience à la hauteur ! Les voix de certains personnages vous diront sûrement quelque chose. Le casting est composé d’un grand nombre de comédiens de doublage expérimentés. Ils ont déjà doublé beaucoup de personnages de dessins animés et jeux vidéos et ils chantent bien accessoirement. Imaginez un peu, une comédie musicale avec des comédiens qui ne savent pas chanter ? Ça aurait été un véritable enfer !

Le jeu n’est doublé qu’en anglais mais des sous-titres sont disponibles dans plusieurs langues.

Des graphismes au rendez-vous

Stray Gods reste avant tout un RPG sous format de visual novel. Et qui dit visual novel, dit graphismes de qualité. Je ne suis pas sûre qu’avec des dessins faits à la souris sur Paint le jeu ait le même charme ! Summerfalls Studios a su choisir avec soin un style proche des comics pour son jeu. Ce qui, je trouve, colle parfaitement à l’univers du jeu et aux sujets traités. Le choix des couleurs est également très pertinent et crée des ambiances colorées qui apportent un plus à l’œuvre. Petit point négatif : parfois certaines images semblent bugger légèrement, mais rien de trop gênant.

"Hermès" vient chercher Grace
"Pan" débarque chez Grace

De multiples manières de choisir

J’avais peur que le jeu ne soit qu’une banale suite de choix à faire sans variations. Mais finalement, j’ai été agréablement surprise. Après avoir choisi le trait de caractère principal de Grace, on va avoir différents types de choix possibles tout au long du jeu. On va pouvoir répondre de manière assez lambda à un autre personnage, tout comme lui poser des questions. Il s’agit quand même d’enquêter sur un meurtre, donc poser des questions c’est important ! On va également pouvoir choisir où fouiller dans une pièce, par exemple. Parfois certains choix vont disparaître suivant celui fait auparavant, alors que d’autres vont rester jusqu’à ce qu’on clique dessus. Lorsque Grace utilise son pouvoir, donc quand les personnages chantent, on a un temps limité pour choisir quoi faire. On n’a pas le temps de réfléchir, il faut choisir à l’instinct !

Choix du trait "charmante"
Choix du trait "badass"
Choix du trait "intelligente"
Choix "multiple"
Choix des "fouilles"

Les trucs cools et moins cools dans Stray Gods

Cool

Dans Stray Gods, on a un journal où s’enregistre l’évolution de tous les personnages qui vont interagir avec Grace. Certains choix de dialogues sont donc déterminants pour l’évolution des relations entre les personnages. On a accès au journal quand on veut, pour pouvoir se rappeler des différents détails entre deux sessions de jeu, par exemple. 

Ce qui est super et que je n’ai pas vu de manière aussi explicite dans d’autres jeux vidéos, c’est les triggers warning. Avant de commencer la partie, toutes les choses qui peuvent potentiellement choquer certaines personnes sont mises en évidence, sans spoiler le joueur.

Autre point positif : on peut choisir la taille des sous-titres. Ce qui peut être pratique pour ceux qui ont des problèmes de vue. De même, on peut trouver un mode avec audio description dans les options du jeu. Stray Gods semble donc être accessible pour les personnes malvoyantes. 

Page de "journal" de Perséphone

Moins cool

Malgré toutes les choses positives que possède le jeu, un détail va venir entacher l’expérience des joueurs français. Des problèmes de traduction et de sous-titres. En effet, dès la première heure de jeu, j’ai pu relever des erreurs de traduction et même des phrases pas du tout traduites. Pour les personnes qui parlent anglais, ce n’est pas vraiment gênant, mais pour ceux qui ne le parlent pas et pour qui les sous-titres sont essentiels, ça peut vraiment gâcher l’expérience de jeu. J’espère que Summerfall Studios fera un patch pour corriger cela au plus vite.

Il y a une chose qui m’a vraiment gênée lors du test de Stray Gods, c’est que les sous-titres sont placés en haut de l’écran. Ça peut paraître anodin, mais une option supplémentaire pour pouvoir les avoir en bas, juste au-dessus des différents choix ne serait pas de trop ! Étant habituée à avoir les sous-titres en bas de l’écran, il m’est arrivé plusieurs fois de louper des lignes de dialogues parce que je n’ai pas le réflexe de regarder en haut. Ce qui est plutôt dérangeant dans un jeu essentiellement basé sur les dialogues entre personnages.

Mon avis sur Stray Gods : The Roleplaying Musical

N’ayant jamais été attirée par les jeux à choix multiples type visual novel, j’ai été agréablement surprise par Stray Gods. Les différents scénarios sont bien ficelés, les graphismes très beaux et surtout, la musique est à la hauteur ! Le doublage des personnages est impeccable. Le jeu se veut le plus accessible possible. J’ai donc bon espoir que les problèmes de traduction seront vite réglés. En jouant à Stray Gods, j’ai eu l’impression de regarder une série où j’avais mon mot à dire. Comme dans Black Mirror: Bandersnatch, où chacun de nos choix a des conséquences. Le jeu n’a pas une grosse durée de vie à l’heure actuelle. Une moyenne de vingt-cinq heures de jeu, ce n’est pas beaucoup sachant que Summerfall Studios a annoncé que Stray Gods serait vendu à 29,99 €.

Pour conclure…

Stray Gods : The Roleplaying Musical est un très beau jeu, que ce soit musicalement ou graphiquement. L’histoire est prenante et on a envie de découvrir ce qu’il s’est vraiment passé. Le fait que les chansons changent en fonction de nos choix est un vrai plus. Je ne crois pas qu’un jeu de rôle de comédie musicale ait déjà été fait auparavant, ce qui fait de Stray Gods un jeu vraiment original.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

La bande son

Les graphismes

Un concept original

Les musiques disponibles en streaming

Les points négatifs

La faible durée de vie du jeu

Les sous-titres pas toujours top

Vous devriez Lire aussi
Monsieur PAF

Dans le même genre

Laisser un commentaire