Scars Above

Scars Above est un jeu du genre action-aventure TPS du studio de développement Mad Head Games. Il est édité par Prime Matter et est disponible depuis le 28 février 2023 sur PC, Playstation 4, Playstation 5, Xbox One et Xbox Series X|S.

Ce test a été réalisé sur une version PC.

Présentation

Scars Above est un jeu d’action-aventure et de tir à la troisième personne dans un monde de science-fiction qui combine le plaisir de surmonter l’adversité à un scénario complexe et passionnant, dans lequel vous explorez une mystérieuse planète extraterrestre.

Scars Above attendu depuis l’E3 2021

Le jeu Scars Above a été annoncé en 2021 à l’E3. Et pendant une longue période, silence radio. Par la suite, courant de l’année 2022, des vidéos de gameplay officielles étaient sorties pour nous donner un aperçu du jeu. Enfin, vers la fin de l’année 2022 / début 2023, une démo était disponible pour que les joueurs puissent tester le jeu après cette longue attente.

En ce qui nous concerne, nous avons reçu une copie du jeu de la part des éditeurs et avons pu le tester quelques jours avant sa sortie !

D’après les avis que j’ai pu lire sur les Internets avant de commencer à y jouer, le titre Scars Above a beaucoup été comparé à Returnal (du studio Housemarque). N’ayant pas joué à ce dernier, je ne serai pas en mesure de vous faire de gros comparatifs.

cinématique : kate fixe le metahédron dans le ciel depuis la planète mystérieuse

À quoi on joue ?

Scars Above est un jeu de type action aventure agrémenté de tir à la troisième personne (TPS). Nous pouvons également crafter des objets et découvrir les mystères que cachent la mystérieuse planète où nous nous trouvons.

Univers SF

Tout commence à bord du vaisseau Hermès, où l’équipe SCAR a été missionnée pour mener l’enquête sur une entité extraterrestre gigantesque se trouvant dans l’orbite de la planète Terre.

À l’approche de la structure, appelée Métahédron, le vaisseau est touché par des problèmes techniques et, après un long blackout, Kate Ward, notre protagoniste, se réveille seule sur une planète inconnue.

C’est un scénario idéal pour tous les fans de science-fiction !

En commençant l’aventure avec Kate, nous prenons connaissance de notre environnement. Au premier abord plutôt calme, il devient rapidement hostile. Dès le départ, nous sommes invités à évoluer dans une ambiance lourde qui parfois prend des tournures un peu horrifiques.

Un petit air de Lara Croft

Pas de méprise. Scars Above n’a rien à voir avec la série des jeux Tomb Raider. C’est juste qu’en y jouant, j’ai eu une sensation similaire qu’en jouant à cette série. Kate Ward, qui est notre personnage principal, est une femme scientifique, très douée autant dans son domaine que dans la survie ! Du moins, tout dépendra de votre capacité à la guider correctement et en toute sécurité… Nous avons donc affaire à un personnage qui n’a pas froid dans le dos. Un personnage qui n’hésite pas à braquer une arme sur les êtres hostiles de cette planète.

Un lore cohérent

Le premier chapitre de Scars Above a été conçu pour nous familiariser avec le lore et le gameplay du jeu. Parsemé de petites cinématiques, nous sommes plongés dans une intrigue mystérieuse, sans trop nous en dire pour ne pas trop en dévoiler.

Gameplay

Nous incarnons Kate Ward, scientifique du SCAR. En vue à la troisième personne, nous devons suivre différentes quêtes tout en en apprenant plus sur cette planète. Nous aurons à notre disposition de quoi scanner des zones et des êtres vivants ou plantes endémiques et bien sûr de quoi nous battre en cas de conflit avec la faune sauvage.

Kate prend note de tout ce qu’elle trouve de nouveau. Un journal de bord est donc disponible et se remplit au fur et à mesure de notre avancée. Toutes les entrées sont conservées pour que l’on puisse y jeter un œil en cas de besoin. À chaque nouvelle rencontre, notre bestiaire grossit. C’est un aspect sympa pour tous les collectionneurs. Même si à mon avis il y a peu de chance de rater une bête en suivant les quêtes car ce n’est pas un monde ouvert.

Inventaire

Notre meilleure amie depuis le crash se nomme Vera. Sans elle, impossible d’espérer survivre sur cette planète mystérieuse. Kate pourra créer des modules à ajouter à Vera en les craftant à partir de données qu’elle aura recueillies sur le terrain.

Dans les premières heures de jeu, nous pouvons débloquer différents types d’armes. Chacune possède ses caractéristiques propres (électricité, feu, gel, etc).

Chaque arme dispose de son slot propre et on y accède par un raccourci clavier. Ou bien par une commande spécifique de la manette.

Kate a en sa possession une arme de corps-à-corps également, mais croyez-moi vous n’allez pas l’utiliser sur les gros bestiaux… Du moins c’est mon conseil, ne vous compliquez pas trop la vie.

Combat

Concernant les combats, Kate devra utiliser l’arme la plus appropriée face à son adversaire. Pour nous aider dans ce choix, les monstres ont sur leur corps des attributs assez flagrants. Ce qui nous permettent de savoir quelle arme fera le plus de dégâts.

En revanche, ce qui fonctionne pas mal c’est leur système de combo. En fait, il faudra se la jouer malin et se servir de l’environnement pour réussir à battre un ennemi plus rapidement. Par exemple, si la bestiole se trouve dans l’eau, utiliser l’électricité. Choc électrique garanti !

Ce système de combo est une mécanique très sympa !

Pour encore gagner en efficacité, Kate peut se servir de consommables qui auront des effets et des usages différents. L’un des premiers que nous utilisons sera une sorte d’antidote qui annule les effets négatifs du poison.

Il y a pas mal de choses qui ont été développées pour nous aider à avancer et survivre. Surtout que, je ne l’ai pas encore précisé mais toutes nos ressources sont limitées. Le stockage de potions de santé et de munitions est limité à un nombre maximum fixe. L’un des moyens de refaire le plein est de trouver les plantes ou de fouiller des cadavres de monstres.

Cherchez le pilier

L’autre moyen de se refaire une santé et de recharger ses armes sera de trouver ce que l’on appelle des piliers. En fait, ils font office de check point, c’est un endroit sécurisé où l’on réapparaît en cas de mort. Il est également possible de s’y rendre volontairement pour justement reprendre des points de santé. En revanche, cela apporte un petit malus, si je peux l’exprimer ainsi. Dès que nous activons le pilier, notre barre de vie est remplie, nos munitions sont pleines et notre inventaire tel que nous l’avons laissé. Mais, tous les monstres abattus précédemment réapparaîtront. Si je peux faire un comparatif, je dirai que cette partie est similaire à un gameplay souls-like.

activation du pilier

Mon avis sur Scars Above

Je n’ai pas eu de mal à me faire aspirer par l’atmosphère de Scars Above. Ce n’est pas un jeu facile, et surtout il faudra pas mal d’heures à mon avis pour le terminer. En tout cas, les premières heures passées dessus m’ont permis de prendre mes marques et de comprendre les mécaniques du jeu. Mécaniques qui sont d’ailleurs multiples et élaborées. Le studio de développement serbe Mad Head Games a fait un travail conséquent là-dessus. Entre les différents types d’armes, les consommables, le système de combo et l’utilisation de l’environnement… Je me sentais un peu submergée au début mais plus on avance et plus on s’y fait.

Côté graphismes, la qualité des images est très bonne. Les monstres ainsi que les effets pendant les combats ne sont pas mauvais. Même s’il manque un peu de fluidité en phase de combat, mon expérience de jeu a été très satisfaisante en général !

Pour conclure…

Scars Above est un jeu d’action TPS complet où l’on peut crafter des armes, se servir de l’environnement qui nous entoure et combattre des monstres endémiques d’une planète étrange. Son petit côté souls-like ajoute de la difficulté et nous pousse à utiliser toutes les mécaniques de jeu mises à disposition !

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Lore SF + protagoniste féminin intéressant

Graphismes très corrects

Scénario intriguant qui tient la route

Les points négatifs

Manque de fluidité dans les combats

Dialogues VF manquent parfois d’émotions

Vous devriez Lire aussi
Hokko Life

Dans le même genre

Laisser un commentaire