Star Wars : La Haute République – Cataclysme

La première vague de la phase II continue, après la voie de la Duperie (que vous pouvez retrouver ici), Star Wars Convergence écrit par Zoraida Cordova ICI. Voici Cataclysme écrit par Lydia Kang. Positionné dans l’An -382 juste après convergence, Cataclysme met en scène les Jedi qui se lancent contre le Path of the open hand afin de finir la guerre éternelle.

Synopsis

Après cinq ans de conflits, les planètes Eiram et E’ronoh sont sur le point de connaître une paix véritable. Mais la nouvelle d’une catastrophe survenue lors de la signature du traité sur Jedha ranime l’hostilité entre ces mondes tourmentés. Leurs deux héritiers, Phan-tu Zenn et Xiri A’lbaran, collaborent avec les Jedi et découvrent que des forces extérieures attisent les inimitiés : tout désigne la mystérieuse Voie de la main ouverte que les Jedi soupçonnent d’être également à l’origine du désastre sur Jedha.

Pocket

Cataclysme est la suite directe de Convergence mais avec un petit souci. Il y a beaucoup de références concernant Battle of Jedha. Forcément, si vous n’avez pas lu cette œuvre vous allez être perdu car les informations ne sont pas dans Convergence.

La clôture de la deuxième phase de la Haute république

Le projet Cross Media de Star Wars se remplit petit à petit et Cataclysme vient clôturer la phase deux de la Haute république. Après la voie de la Duperie et convergence, voilà Cataclysme qui va nous permettre de suivre à nouveau l’évolution des personnages croisés dans les opus précédents comme Graylark, Gella le prince et la princesse en guerre.

Le casting gonfle de plus en plus et on continue de s’attacher aux différents personnages et je pense que c’est sûrement pour ça qu’on continue l’aventure. On a envie d’en savoir encore plus et de suivre leurs évolutions.

Les promesses de la phase I

La phase I de Star Wars la haute république se passe 200 ans avant la menace fantômes. Divisée en 3 vagues, elle regorge de petits détails qui ont leur importance dans la phase II. Prenons en exemple la bataille de Dalna. On sait qu’elle a été horrible et que c’est un événement marquant pour les Jedi.

Le plus dur pour l’auteur qui allait la décrire était donc d’en faire la bataille la plus horrible de l’univers Star Wars et clairement Lydia Kang a relevé le défi. Cette bataille est décrite à la perfection. Une apocalypse à elle seule. De la trahison, des prisonniers, des créatures dangereuses. Bref, les Jedi vont en baver croyez moi et cette scène est sûrement ce qui m’a le plus marqué dans le livre. Nous sommes loin de la voie de la duperie qui était un roman pour jeunes adultes. On est clairement dans de la lecture pour adulte. Si parfois les batailles sont bâclées dans les livres au profit des héros et de leurs histoires parfois intéressantes, dans Cataclysme, c’est une œuvre d’art.

Bon, un petit point négatif tout de même, certains passages sont un poil abusé si on n’a pas lu les autres livres de la saga.

Une lecture assidue et un Cross Media compliqué

On le sait tous, la Haute république est un ensemble de romans qui vont ensemble. Si vous ne les lisez pas tous vous n’allez pas tout comprendre. Si la vague une et la vague deux ne sont pas forcément interdépendantes. Elles restent tout de même remplies de détails.

La vague une se suffit à elle-même, mais la vague deux va vous renvoyer vers des détails dans la vague précédente que vous n’aviez pas forcément retenue. L’idée est donc de lire l’intégralité de la collection.

Mon avis sur Star Wars : La Haute République – Cataclysme

J’ai été déçu par Convergence et sa guerre. Comme dit dans mon avis précédant, je m’imaginais un livre assez sombre au vu de la thématique et cela n’avait pas été le cas. Eh bien, Cataclysme, lui, a été à la hauteur de mes attentes concernant la fameuse bataille ! Une boucherie digne d’une vraie guerre dans un livre pour adultes. C’est tout ce que je demandais. J’ai aussi été ravi de suivre l’évolution des héros que l’on côtoie depuis le début de l’aventure.

Elecia, Gella Natai, Axel Greylark, nous ne les lâchons pas et jusqu’au bout l’inquiétude est là. D’autres personnages débarquent et ça c’est du plaisir en barre. J’espère les revoir au fil des romans à venir. Néanmoins, si j’ai aimé la chronologie et l’évolution du scénario, je me suis vite retrouvé perdu. J’ai donc dû faire des recherches sur certains livres que je n’ai pas lus pour mieux comprendre certains passages et c’est un peu ce que je reproche au projet Cross Media. Il y a trop d’œuvres à lire et nous ne sommes pas forcément bien aiguillés, sauf si on fait des recherches. Cataclysme est clairement une bonne clôture pour cette phase II qui a su séduire la communauté de lecteurs Star Wars.

Pour conclure…

La voie de la Duperie, Convergence et maintenant Cataclysme, trois livres pour illustrer la phase II de Star Wars la Haute république. Cataclysme clôture cette épopée dans le sang et les larmes. Une surprise qui ravira les fans de l’univers.

Vous devriez Lire aussi
Les chroniques de Nicci tome 2 : Le linceul de l’éternité

Dans le même genre

Laisser un commentaire