Star Wars Jedi : Fallen Order

Star Wars Jedi: Fallen Order est un jeu d’action de la licence Star Wars développé par Respawn Entertainment, connu pour leurs précédents titres Titanfall et Apex Legends, et édité par Electronic Arts. Premièrement sorti sur PC, PlayStation 4 et Xbox One le 15 novembre 2019, le jeu débarque ensuite sur les consoles nouvelles générations (PlayStation 5 et Xbox Series X) le 11 juin 2021. Le jeu s’impose avec deux versions, standard et deluxe, la dernière offrant des cosmétiques supplémentaires, un artbook numérique et des vidéos sur la conception du jeu.

Synopsis de Star Wars Jedi: Fallen Order

À la fin de l’épisode III : La Revanche des Sith, après l’exécution de l’Ordre 66 par le Sénateur Palpatine, l’Ordre Jedi est réduit à néant et l’Empire prend le pouvoir. Vous n’êtes qu’un Padawan Jedi, mais vous êtes le seul survivant de l’Ordre, ce qui fait de vous son seul espoir.

Rassemblez les morceaux de votre passé brisé et terminez votre entraînement de Jedi. Développez de puissantes capacités de la Force et maîtrisez l’art du sabre laser pour mener à bien votre mission : reconstruire l’Ordre Jedi. Luttez pour garder une longueur d’avance sur l’Empire et ses Inquisiteurs, tirez profit de votre entraînement pour aborder stratégiquement tous vos combats, et explorez les zones les plus lointaines de la galaxie Star Wars, où vous croiserez une multitude de nouveaux personnages, créatures, ennemis et droïdes.

– PlayStation.com
Star Wars Jedi: Fallen Order 1

Un jeu d’aventure signé Star Wars

Bien que le jeu ne soit pas un monde ouvert, il comporte des phases d’explorations qui ne sont pas insignifiantes et de nombreux secrets à découvrir à travers notre quête. Pas de quête secondaire, mais une quête principale qui perdure pendant plus d’une dizaine d’heures de jeu.

Pour celle-ci, on nous présente Cal Kestis, un Padawan Jedi, seul survivant de la planète Bracca, sauvé de peu des inquisiteurs par une ancienne Jedi nommée Cere Junda et le pilote du vaisseau, Greez Dritus. Avec leurs aides, Cal doit parcourir la galaxie et trouver un holocron Jedi qui lui permettra de découvrir une liste avec les noms d’enfants sensibles à la force, ainsi que leurs localisations.

Une histoire très linéaire

Star Wars Jedi: Fallen Order possède une seule quête à suivre, ainsi qu’un ordre précis de planètes à visiter pour poursuivre l’aventure.

  • Bogano : Il s’agit de la première planète sur laquelle nous devons nous rendre avec Cal. Sur celle-ci, on fait la rencontre de notre compagnon, le droïde BD-1. Petit et mignon, ce dernier est notre allié le plus indispensable puisqu’il nous servira par la suite à aller dans des endroits inaccessibles ou à s’échapper de lieux dangereux. C’est également ici que nous recevons un message de Eno Cordova expliquant ainsi toute cette quête autour de l’holocron Jedi et de comment parvenir jusqu’à lui.
  • Zeffo : Eno Cordova ayant parlé de la civilisation des Zeffo, la prochaine destination n’est autre que leur planète. Ici, nous avons des premiers combats avec de « réels » ennemis ; il y a beaucoup de Stormtroopers et de Scout Troopers ! Cette planète nous invite à prendre en mains les attaques de Cal, les mécanismes de défense et de combat, qui sont nécessaires pour avancer dans l’aventure et pour ne pas mourir inutilement.
  • Kashyyyk : Sur cette planète baignée par la végétation, Cal se fait de nouveaux alliés, dont Saw Gerrera, qui combattent eux aussi les Impériaux, afin de délivrer les Wookie. Notre quête est d’ailleurs de trouver l’un d’eux, Tarfful. Ce dernier étant introuvable, il faudra faire demi-tour pour chercher d’autres indices avant de revenir sur Kashyyyk et faire face à de nouveaux personnages, lors de l’ascension de l’arbre d’origine (arbre du temps ?).
  • Dathomir : Dernière planète à explorer (outre Ilum, la planète recouverte de neige où Cal obtient son propre sabre laser), Dathomir est baignée par une lune rouge et par son ambiance très chaotique. Cal y a ses premières altercations avec les frères et les sœurs de la nuit et de nouveaux personnages sont également introduits.

Dans ce jeu, il faut régulièrement faire des allers-retours sur différentes planètes pour rechercher des indices ou pour débloquer des chemins qui étaient infranchissables sans certains pouvoirs. Les ennemis changent parfois en fonction des “visites”, ce qui ajoute un peu de gameplay en plus.

Les Inquisitrices à nos trousses

Cinq ans seulement après la guerre des clones, Star Wars Jedi: Fallen Order repose sur la menace de l’Empire sur les Jedi, et sur l’extinction de ces derniers. Comme on peut le voir récemment dans la nouvelle série de Disney +, Obi-Wan Kenobi, les Inquisiteurs sont aux trousses de tous les Jedi et cherchent à tout prix à s’en débarrasser.

Dans le jeu, Cal doit faire face à deux grandes inquisitrices en particulier, la Deuxième Sœur et la Neuvième Sœur. Mais celle qui nous donne le plus de fil à retordre et qui importe le plus à l’histoire est la Deuxième Sœur, Trilla. En effet, elle a un passé en commun avec l’alliée de Cal, Cere, et se voue corps et âme à mettre un terme à la mission de notre cher protagoniste.

Il faut donc s’attendre à quelques moments de combats entre deux objectifs, pour compliquer un peu la tâche.

L’arbre des compétences

Comme dans quasiment tous les jeux de cette ampleur aujourd’hui, nous avons la possibilité d’augmenter ou de débloquer les compétences de notre personnage à travers un arbre et des points obtenus via des combats ou des missions. Dans le cas de Star Wars Jedi: Fallen Order, cet arbre est divisé en trois parties :

  • La Force : qui, comme son nom l’indique, propose des compétences liées à la Force utilisables par Cal. Par exemple, des compétences de ralentissement, très utile pour qu’un ennemi soit plus lent et lui infliger plus de dégâts.
  • Le Sabre laser : cette fois, il s’agit de compétences pour le sabre laser de Cal, pour les attaques au sabre mais pas que. Des attaques au corps-à-corps également, comme le coup de pied après une esquive rapide par exemple.
  • La Survie : les compétences sont centrées sur les esquives, la défense et la santé de Cal ! On peut notamment augmenter sa barre de vie ou bien la quantité de soin des capsules stim (les capsules que donnent BD-1 à Cal pour se soigner).

Selon votre façon de jouer, il est possible de se concentrer sur une catégorie en particulier pour faciliter ou non votre gameplay. N’utilisant que très peu la force par exemple, je m’étais concentrée sur la catégorie du sabre laser et de la survie avant toute chose.

Mon avis sur Star Wars Jedi: Fallen Order

Étant très intriguée par ce jeu depuis des années mais n’ayant jamais eu l’opportunité jusqu’à présent d’y jouer, j’ai profité de mon moment nostalgie avec Star Wars et de la sortie de la série Obi-Wan pour enfin m’y mettre. Et je ne regrette absolument pas ! Star Wars Jedi: Fallen Order est selon moi une pépite, que ce soit au niveau du gameplay comme de l’histoire. Je ne suis pas la plus grande fan de cette saga et j’avoue être parfois très perdue concernant le plot, mais le jeu est très compréhensible et suit très bien les événements des films. Ainsi, il ne serait pas difficile pour quelqu’un qui n’est pas fan à 100% de Star Wars de comprendre qui est tel personnage ou qui a causé tel drame.

De plus, j’ai particulièrement aimé les didacticiels tout au long du jeu, sous la forme de flashbacks de Cal, lors de ses entraînements avec son Maître, Jaro Tapal. Cela ajoute plus de contenus sur son “passé” et sur comment il est devenu l’homme qu’il est aujourd’hui, ainsi que sa relation avec Jaro.

La difficulté est modifiable à tout moment si besoin. Personnellement, je trouve que le jeu est ni trop facile ni trop difficile, mais qu’il manque toutefois de véritables boss pour pimenter l’aventure et nous entraîner davantage pour le boss final, qui peut tout de même nous donner du mal, même si nous n’en avons pas eu durant tout le jeu.

Pour conclure…

En bref, Star Wars Jedi: Fallen Order est un excellent jeu, d’un point de vue scénaristique et au niveau du gameplay, et offre de nombreuses possibilités quant au choix de ce dernier. Son second titre est déjà en cours de préparation et prévu pour 2023 : Star Wars Jedi: Survivor, et sera sans doute tout aussi populaire et réussi que lui.

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

– La musique du jeu

– Difficulté variable et modifiable à tout moment

– Très bonne VF

Les points négatifs

– Pas beaucoup de gros boss

Dans le même genre

Laisser un commentaire