Star Ocean : The Divine Force

Star Ocean : The Divine Force est un RPG développé par tri-Ace et édité par Square Enix. Il est disponible depuis le 27 octobre 2022 sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series et PC.

Histoire

On commence une nouvelle aventure avec le crash du vaisseau de Raymond sur la planète Aster IV qui n’a rien de vraiment accueillant. Celle-ci n’est pas vraiment développée par rapport à ce qu’il connaît ou même au reste de la galaxie. Nous allons donc la découvrir avec les aventures de notre personnage. Rapidement, nous faisons connaissance de Laeticia, la princesse du royaume d’Aucerius, un petit royaume de cette planète. Cette dernière nous demande de repousser les envahisseurs voisins. En contrepartie, elle promet d’aider Ray à retrouver ses coéquipiers.

Il est possible de parcourir certaines parties de l’histoire du point de vue de Ray ou de Laeticia. Cela peut être un peu perturbant car sur certains dialogues on n’a pas toujours le même contexte. Pour vraiment tout comprendre, il faudra refaire l’histoire de l’autre point de vue(comptez une trentaine d’heures supplémentaires). C’est vraiment perturbant car c’est sur des petits détails. L’histoire principale est assez facile à comprendre quel que soit le point de vue choisi en premier lieu.

Star Ocean est une licence qui a fait ses débuts sur la Super Nintendo, avec la sortie du premier opus en 1996. Cependant, à l’époque, il n’a pas eu l’honneur de paraître hors du Japon.

Star Ocean : The Divine Force est le sixième épisode de la série. Il est possible de le commencer sans avoir fait les autres opus de la série. Mais pour les fans, on retrouvera des personnages bien connus croisés pendant nos précédentes aventures. Nous avons la trame centrale de l’histoire, mais elle évolue assez rapidement.

Gameplay

Le système de combat a totalement évolué par rapport aux anciens de la série de Star Ocean. On revient au classique des RPG avec des combats direct. Un ennemi vous voit et le combat s’engage. Votre personnage aura accès à différents sorts en fonction de l’arbre de combo sélectionné. L’IA (appeler DUMA) sera d’une grande aide. Celle-ci est un outil qui sera indispensable pour utiliser au maximum vos attaques ainsi que vos alliés. Il est possible de l’utiliser en attaque ou encore en défense. L’aveuglement est aussi présent dans Star Ocean : The Divine Force, permettant ainsi de stopper les attaques des ennemis et de permettre à votre équipe de se recentrer et d’attaquer à son tour.

Le plus gros problème du jeu reste l’utilisation des menus. Ils sont vraiment brouillon et surtout assez petits. Pour apprendre une compétence ou encore la sélectionner et la mettre dans le sphérier, c’est assez compliqué.

Vous devriez lire aussi  The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel IV

Les actions privées sont aussi de retour, mais il faudra souvent discuter avec tous les personnages de la ville ou aux alentours de nous pour les actionner. Effectivement, aucune indication sur les PNJ pour nous signifier qu’il y a une action privée débloquée. Il faut savoir que ces scènes privées permettront d’en apprendre plus sur les personnages mais aussi de modifier l’épilogue ainsi que la trame de votre histoire. À ne pas laisser de côté.

Technique

Graphiquement, le jeu est vraiment beau, même si je trouve que certaines textures ont un rendu un peu trop “plastique” et que les visages des personnages font un peu “figés”. Concernant la fluidité, un patch correctif vient résoudre la plupart des problèmes de la version PS4. On sent que la console est en fin de vie et qu’elle a du mal à faire tourner les titres prévus pour les nouvelles plateformes. Si vous le pouvez, privilégiez donc ces dernières.

Les musiques du jeu collent bien avec l’ambiance. On passe d’une musique douce et calme lors de l’exploration à des thèmes plus rythmés pour les combats.

Mon avis sur Star Ocean : The Divine Force

Star Ocean : The Divine Force est un RPG qui relance un peu la machine de la licence, tout en restant un poil compliqué au niveau des menus. Un point assez dérangeant quand on voit le temps que l’on passe dessus. Ce nouvel opus corrige pas mal de défauts des anciens. J’ai pris quand même énormément de plaisir à parcourir l’univers et le jeu. L’histoire vue de points de vue différents ajoute un peu de contenu même si cela est un peu redonnant de tout refaire, mais telle est la vie d’un joueur de JRPG ! Le jeu se terminant en une quarantaine d’heures sur la trame principale, il reste encore pas mal de quêtes annexes ainsi que de contenu pour doubler ce temps.

Pour conclure…

Pour conclure, Star Ocean : The Divine Force a su me conquérir malgré quelques défauts. Ce nouvel opus a réussi à corriger les défauts des deux précédents épisodes. Le scénario, les combats ainsi que l’immersion sont réussis ! C’est l’opus de la série que je préfère !

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

La durée de vie

Le scénario

Les combats

Les points négatifs

Le tutoriel un peu trop rapide

Quelques latences du jeu

Visages des personnages un peu figé

Dans le même genre

Laisser un commentaire