Souris Gaming GXT 109 Felox chez Trust

Dans le monde du matériel gaming les grandes marques ce partage la majeure partie du butin. Au milieu des grands noms comme Logitech ou encore Razer, Trust sort souvent des périphériques d’une gamme de prix plus abordable pour une qualité plus que correcte. Est ce que la GXT109B va suivre cet exemple?

Le Monde du Gaming

Avant de rentrer dans le vif du sujet, parlons un peu du monde du gaming. Celui-ci est en général un monde entre performance et paraître. Trust dans ce monde assez fermé, a pas mal fluctué et est assez discret pour le grand public.

Effectivement, la marque est bien connue au sein du monde du périphérique informatique depuis 1983, en particulier autour des périphériques de bureau. On retrouve néanmoins depuis quelques temps des périphériques de gamme gaming sur le catalogue, proposés par le fabricant européen.

En termes de prix, ils se positionnent dans une tranche plus abordable que la plupart de leurs concurrents. Souvent une raison de méfiance pour les joueurs avec toutes les marques copiant différents périphériques.

Simple et Efficace

(packaging) - souris

Commençons par le packaging. Celui-ci est dans l’ensemble simple et efficace. Une boîte bleu foncé avec une photo vue du dessus de la souris. Au dos quelques informations techniques. En soi le packaging est ce que Trust a l’habitude de faire pour sa gamme gaming.

À l’intérieur, le périphérique est maintenu par un morceau de carton plié. Une méthode simple mais ayant déjà fait ses preuves. On soulignera aussi le fait que ce soit plus écologique que les boîtes remplies de plastique puisque même la protection est faite d’un papier à base de matériaux recyclés.

(vue) devant
(trust) dessus
(trust) dessous

Pour ce qui est de la souris, on est sur le plus simple apparat. Dans la version reçue, elle revêt une coque supérieure bleue alors que le reste est noir; une partie claire sur le bas de celle-ci et au niveau du logo, un éclairage LED.

Descriptif Technique

DPI 200-6400

Bouton Programmable 6

Software Oui

Poid 102g

Longueur du cable 150cm

Qualité et Finitions

Dans l’ensemble les plastiques sont plutôt de bonne qualité si je compare avec d’autres souris comme la G502 Hero de Logitech. On retrouve un toucher lisse contrairement à d’autres qui ont un ressenti de “velours” au niveau du dessus de la souris mais ce n’est pas gênant.

(comparaison) concurrence

Seul petit point négatif, le grip sur le côté donne une sensation étrange avec le motif, sous le pouce on a un petit côté cheap. Néanmoins, les clics répondent bien, et on a un son franc avec une sensation ferme. De plus, les plastiques semblent de qualité plutôt correcte bien qu’un peu en dessous de souris plus haut de gamme.

Pour ce qui est de la molette, les crans sont assez discrets, cela donne un petit côté de fragilité à un organe de la souris qui a tendance à souvent lâcher surtout pour les scrollers compulsifs.

Une fois Branchée

Première étape : trouver le software sur la page de Trust. Par chance, il est trouvable sur la page de la souris dans téléchargement puis driver. Le terme driver porte un petit peu à confusion.

L’installation est sans surprise. Simple, et rapide. Le logiciel, à l’image de la souris, est assez simple. Dénommé FELOX ce qui rend un peu confuse la recherche de celui-ci une fois installé. En effet, il ne contient pas le nom de la marque dans sa dénomination comme la plupart de ses concurrents.

Quant à la souris en elle-même, elle est plug and play. Immédiatement après l’avoir connectée, les LED sont actives et elle est utilisable sans problème.

Simple et complet ?

Une fois branchée, on constate assez vite que la souris s’allume et change de couleur progressivement selon une boucle. Naturellement, il est temps d’aller faire un peu de configurations pour programmer le petit jouet de Trust.

Une fois ouvert, le logiciel est très simple. Un premier onglet permet de changer les touches de la souris, et finalement un dernier pour l’éclairage de la souris mais, reprenons dans l’ordre.

(software) button
(trust) option

Commençons par les touches programmables. Au nombre de 6 comme promis, le logiciel fait le travail, ni plus, ni moins. Il permet d’attribuer des actions plutôt standard et ne permet pas de faire de macros. Un peu plus surprenant, la plupart sont plutôt banals et peu en rapport avec le gaming.

(pilote) DPI

Le deuxième écran appelé performance offre quelques options déjà plus orientées jeux vidéo. On y retrouve naturellement la gestion des DPI mais aussi celle de l’auto fire. Cette fonction s’avère très pratique sur les jeux demandant de cliquer très rapidement comme certains shooter, ou encore pour casser des blocs sur Minecraft en créant. Disposer de ce mode entièrement configurable est un petit avantage.

(logiciel) light

Finalement, le dernier concerne la partie RGB. Malheureusement, elle est très limitée et ne permet que de choisir la rapidité de transition entre les différentes couleurs. Il n’y a pas vraiment d’option de choix de teintes ou de transition élaborée.

Une fois en Jeu

Finissons avec le plus important que donne la GX Trust une fois en jeu? Niveau prise en main elle est plutôt agréable et adaptée grandes mains. Je n’ai pas ressenti de fatigue particulière à l’utiliser que ce soit niveau position du poignet ou des doigts.

Enfin, en partie, on peut faire le même constat. Elle répond à nos attentes. La précision semble correcte, la souris réactive, bref rien de spectaculaire à signaler si ce n’est que je la trouve un peu légère à mon goût.

Tout va bien jusqu’à ce que je remarque un mouvement furtif du coin de l’œil. Dur à dire si je n’ai pas eu de chance, ou si cela vient du poid plume de la bête mais, par moment, mon curseur se met à bouger de lui-même sur quelques centimètres lorsque je ne bouge pas la souris. Je n’ai pas vu ni ressenti le problème lors de l’utilisation en jeu, il ne semble apparaître que lorsque la souris ne bouge pas.

Pour conclure…

Trust revient une fois de plus avec un produit de bonne qualité. Bien qu’il soit dur de juger sur du très long terme, sur une utilisation plutôt intensive de 8h en moyenne d’écran par jour, elle s’en sort bien. On regrettera tout de même le logiciel peu permissif et ce petit défaut que j’ai eu lorsque le périphérique est statique.

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Prix très abordable

Prise en main agréable

Choix de couleur atypiques

Auto fire

Les points négatifs

Pas de macro possible

Majorité des action possible peut interessante

Curseur qui ce déplace seul par moment

Aucun contrôle sur le RGB

Vous devriez Lire aussi
Clavier The G-lab Keyz Titanium

Dans le même genre

Laisser un commentaire