Source of Madness

Source of Madness est un jeu d’action roguelite qui s’inspire fortement de l’univers Lovecraft. Il est développé par Carry Castle, un studio indépendant qui a produit Everything Must Fall, un jeu de puzzle en VR sorti quelques années auparavant (2017). Le jeu est disponible depuis le 12 mai 2022 sur toutes les plateformes.

Synopsis de Source of Madness

Source of Madness est un roguelite d’action à défilement horizontal qui se déroule dans la Terre de marne, un monde sinistre inspiré de l’univers de Lovecraft, alimenté par la génération procédurale et l’apprentissage automatique de l’I.A. Incarnez un nouveau disciple et embarquez dans une odyssée cauchemardesque. Découvrez les secrets cosmiques de la Terre de marne et de la tour de la folie, la mystérieuse Citadelle de la lune.

– Steam

Les premiers pas dans le jeu

Comme pour tous les jeux en général, mais surtout les roguelite, une phase d’introduction ou un prologue est mis en place afin d’initier le joueur à toutes les commandes et toutes les possibilités de gameplay. Le jeu étant à défilement horizontal, comme on l’a récemment retrouvé chez Metroid Dread ou GetsuFumaDen : Undying Moon, nous possédons donc les commandes de double jump et de dash, très importantes lorsque l’on ne peut que bouger de droite à gauche ou de bas en haut, pour esquiver les ennemis notamment.

La force des éléments

Dans Source of Madness, il faut s’équiper d’anneaux de différents éléments pour pouvoir attaquer et avancer dans le jeu. On fait donc face à ces éléments :

  • Le feu
  • La glace
  • La foudre
  • La nature
  • L’ésotérisme

Chacun d’eux a ses propres spécificités. La foudre permet d’assommer un peu les ennemis, les anneaux de glace et de feu offrent généralement des attaques sous formes de boules. L’ésotérisme consiste en des attaques avec des sorts. Et concernant la nature, certaines attaques sont des lancés de pics (ou de branches?). Au nombre de 2 anneaux par tentative de jeu, il est nécessaire de battre le plus d’ennemis possible pour en obtenir davantage durant la run et pour pouvoir en acheter lorsque nous croisons les deux marchands, Roy et Roger. Dépendant de là où vous vous trouvez dans le jeu, il est judicieux de bien réfléchir à quel élément choisir pour contrer au maximum les attaques ennemies.

À chaque tentative, son propre fidèle

La secte de la tour possède un grand nombre de fidèles, et ce sont eux qui vont devoir combattre pour percer les secrets de la Terre de marde. À chaque tentative, nous avons le choix entre plusieurs fidèles pour recommencer notre run. En fonction des compétences débloquées ou non, certains choix sont plus spécifiques que d’autres : un des fidèles sera par exemple plus porté sur le feu que le second, qui lui sera plus porté sur l’ésotérisme. De même pour leur jauge de vie qui diffère d’un fidèle à l’autre. Le choix est donc plus ou moins important pour débuter sur de bonnes bases et mettre tous les atouts de notre côté pour parvenir jusqu’à la fin du jeu.

L’importance du sang dans Source of Madness

Le sang ne représente pas que notre source de vie dans ce jeu, mais il est la représentation des âmes d’un Dark Souls, notre plus grand allié pour améliorer nos compétences et devenir plus fort. Lorsque nous mourrons, nous nous retrouvons à la case départ, un sous-sol de la tour où se présentent deux « arbres » de compétences.

Le premier est spécialisé sur les compétences des attaques. On peut choisir de débloquer un élément particulier d’un fidèle, comme la nécromancie ou la pyromancie, et augmenter ses chances de dégâts grâce à cela. De même qu’il est possible de débloquer des anneaux, disponibles dès le début de notre nouvelle tentative. Cet arbre est donc centré sur les renforcements des attaques, des dégâts ou de la protection.

Le second n’est pas pour autant moins important. Au contraire puisqu’il est le premier sur lequel je me suis personnellement occupé afin de me donner plus de chance de continuer dans le jeu. Dans celui-ci, nous pouvons débloquer des fioles de sang pour nous soigner, ainsi que des compétences concernant les sprints ou les attaques !

Découvrez notre test sur le dernier jeu de FromSoftware, Elden Ring, juste ici !

S’aider par le biais des trésors

Les anneaux, comme dit précédemment, sont essentiels pour attaquer. Mais il existe d’autres objets qui sont tout aussi primordiaux pour avancer, se protéger et attaquer. Les capuchons sont des accoutrements offrants de la résistance à divers éléments, et offrant de la vie. Si vous n’en trouvez pas en abattant des ennemis ou en fouillant des coffres, pas de panique, il y en aura toujours en vente chez Roy et Roger. Comme on ne peut pas vraiment s’attendre à quels ennemis nous allons faire face, vu qu’ils changent tout le temps en fonction des runs, il est donc nécessaire d’avoir un peu de défense pour éviter les mauvaises surprises !

Dans le même genre, les pierres, les yeux ou les médaillons ont également un pouvoir défensif et ne coûtent pas aussi cher que les capuchons. C’est un bon compromis et, contrairement au capuchon qui ne prend qu’une place, les pierres peuvent être au nombre de 3.

Les boucliers et les « engins » offrent des attaques secondaires à ne pas sous-estimer ! Certaines attaques sont très fortes, comme le bouclier de feu qui tourne autour du fidèle et fait beaucoup de dégâts aux ennemis. Au nombre de 2, comme les anneaux, les combos deviennent rapidement brutaux lorsque nous possédons tous les objets.

C’est pourquoi il faut tuer le plus d’ennemis possible, faire des sacrifices de sang et explorer les horizons pour trouver des accès à des coffres inédits ! C’est prendre le risque de subir des dégâts supplémentaires, oui, mais aussi d’obtenir des objets indispensables pour garantir votre survie.

Mon avis sur Source of Madness

L’ambiance du jeu est selon moi ce que j’ai le plus adoré. Non seulement d’un point de vue visuel, avec ses panoramas sombres et ses ennemis grotesques, mais aussi d’un point de vue auditif puisque les musiques sont souvent très angoissantes et en parfaite harmonie avec ce qui se déroule à l’écran.

Malheureusement, je n’ai pas pu venir à bout des 3 actes du jeu lors de mon test, mais malgré la difficulté des grands boss par moment, je n’ai pas été frustrée ou déçue de l’expérience, et ce même si je suis une grande impatiente. Notons que pour parvenir à avancer plus loin dans l’aventure, il faut venir à bout d’un « acte » du jeu, avec un ennemi imposant à chaque fois. Il faut donc bien gérer ses fioles, son argent, ses objets et compétences pour être au top du top lors des combats finaux. Comme toujours dans un roguelite, au final.

Pour conclure…

Source of Madness est un roguelite très sombre et qui fait fortement penser à Blasphemous, Bloodborne et aux Dark Souls en général, avec ses thématiques liées à la lune et à l’ésotérisme par exemple. Classé PEGI 16, certaines âmes sensibles devront s’abstenir puisque le jeu est violent et particulièrement déroutant par moment.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

– Musique qui se font bien avec l’ambiance

– Beaucoup de choix d’objets ou de compétences

Les points négatifs

– Certains combats trop longs

Dans le même genre

Laisser un commentaire